Kaléidoscope enchanté

Le sacrifice des âmes, vides de chance, jaillit de la porte aux futilités.

 La cérémonie guerrière, au son des clochettes silencieuses, dévore les blanches colombes.

 La prudence, vive de vérité, fête les armes violettes de destruction.

 Le blanc transcende le monde.

 

 Amaury

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.