Tous les billets de la catégorie ‘L’angle journalistique’

Question d’angle, de point de vue

mercredi 27 octobre 2010

Dans le cadre du nouvel enseignement d’esploration « littérature et société » en seconde, nous avons choisi comme premier thème :  » Médias, information et communication : enjeux et perspectives ». Ce groupe d’élèves travaille sur « les médias : de la presse au web ». Ils ont rédigés deux articles à partir d’une dépêche AFP en adoptant deux angles différents :


La 3D: l’avenir de l’audio-visuel ?

mercredi 27 octobre 2010

 

 

Au cours d’une récente interview, le réalisateurcanadien James Cameron a déclaré qu’après le succès de son film en 3D Avatar, il comptait bientôt sortir au cinéma une nouvelle version, en 3D, de son film culte, Titanic.

 La naissance de la 3D au cinéma remonte aux années cinquante, aux Etats-Unis. Tout d’abord propulsé par la réussite commerciale de « Bwana Devil » lancé par la United Artists en 1952, les grands studios reprennent l’idée et tournent environ soixante films, dont « Dial M for Murder » de Hitchcock et « Hondo » avec John Wayne. Mais la 3D tombe dans l’oubli, chose due au manque d’équipement requis pour une bonne projection (lunettes polarisées, écrans argentés, projecteurs doubles synchronisés…etc.).

 Celle-ci réapparaît dans les années quatre-vingt, notamment avec le film « Jaws 3D » qui fut apprécié du grand public. Toutefois, le matériel n’est toujours pas à la hauteur, et bien que la 3D connaisse un certain renouveau (notamment dans les parcs d’attractions), cette dernière s’éclipse à nouveau. De plus, le coût de réalisation était trop important pour être compensé par les recettes.

 En 1986, les spectateurs découvrent pour la première fois le format Imax 3D en visionnant le film « Transitions » à l’exposition universelle de Vancouver malgré le fait que la 3D soit réservée aux productions spécialisées en raison de son coût.

 A partir des années 2000, l’avènement des technologies d’animation 3D, des cameras numériques et du cinéma maison 3D contribuent a démocratiser la production et le visionnement stéréoscopique. La demande de cinéma 3D ne cesse de grandir et entre maintenant dans son deuxième âge d’or.

 James Cameron souhaite donc préparer une version 3D de Titanic, le film devrai être prêt pour avril 2012, ce qui correspondra au centenaire du naufrage du paquebot.

 Le cinéaste travaille donc à la conversion en relief de « Titanic » multi-oscarisé -14 nominations et 11 récompenses en 1997- «  Nous allons passer une grande partie de l’année à effectuer la conversion en relief en utilisant le procédé continious depth plus onéreux et qui prend plus de temps, specifie-t-il. Il s’agit de Titanic pas question de faire n’importe quoi et de foirer »

 

Charlotte Garvey


Un homme, son bateau et sa 3D : James Cameron.

mercredi 27 octobre 2010

Après le succès mondial d’Avatar, James Cameron prévoit, pour notre plus grand bonheur de remettre le Titanic à flots en le 3D-tisant

  

  Est-il tombé amoureux de la 3D ? Oui, James Cameron a définitivement lancé l’ère de la 3D et après ses deux versions d’Avatar, il a décidé de remettre le Titanic à la mer.
En effet, le paquebot n’a pas tenu bien longtemps face aux effets visuels d’Avatar.
Quelle joie pendant ces 2h30 d’aventures de gambader parmi les Naavis; alors que diriez-vous de revivre la plus belle romance maritime en 3D ?
 Pour le centenaire de la disparition de ce beau bateau , James Cameron nous invite à aller voir son nouveau lifting au cinéma
Nous pouvons affirmer sans crainte que la 3D est l’avenir du cinéma et même de l’audiovisuel, qui n’a pas louché sur une télé 3D dernièrement ? En effet, quoi de plus tentant que de renouveler ces expériences cinématographiques chez soi  
Cependant, pour l’instant, les télés 3D restent assez petites et chères.  Mais prenez votre mal en patience.
En attendant, embarquez sur le Titanic et gare aux icebergs … Alors,

A vos lunettes !

 Camille-Loan Granier


Manifestation du Jeudi 23 Septembre 2010

mercredi 27 octobre 2010

De Mercredi 22 Septembre 19 heures jusqu’à Jeudi 23 fin de journée, les grévistes sont descendus dans la rue pour manifester contre la réforme des retraites. Les trafics étaient perturbés et les écoles n’assuraient pas le service complet.

Les grévistes malgré qu’ils soient moins nombreux qu’il y a deux semaines étaient au nombre de 2,9 millions selon les syndicats et 1 million selon la police. Les syndicats des cheminots (CGT, UNSA, CFDT et FO ) et les autres syndicats des salariés se sont unis. Le gouvernement quant à lui ne veut pas céder et estime que les chiffres sont exagérés : pour eux les manifestants étaient au nombre de 997 000.Les manifestations se sont déroulées dans la capitale mais aussi à travers l’Hexagone comme à Bordeaux, Rennes, Lyon, Nice, Carcassonne ou encore à Toulouse.

La polémique a commencé de l’intention de réformer l’âge du départ à la retraite le 15 Juin. Le projet a été voté sous une forte tension le 8 septembre au matin et la première manifestation a eu lieu le 15 septembre renforcée par celle du 23.  Le gouvernement va «  réfléchir » selon le ministre Eric Woerth.

Après quatre heures de discussion, les intersyndicaux ont jugés que l’Etat ne faisaient pas « assez d’efforts » alors que l’Etat disait « qu’il n’était pas question » de faire avancer l’âge du départ à la retraite à 62 ans. Au lieu de jouer sur l’âge de départ, l’Etat pense abaisser de 20 à 10% le taux d’incapacité à partir duquel un salarié pourrait partir plus tôt sous certaines conditions. Aussi veulent-ils augmenter les longues carrières des jeunes. Mais cela ne convient pas  exactement aux syndicats qui pensent que « l’Etat passe à côté du sujet ».

Christelle

Sources: www.afp.com

20 minutes (journal)

Tags : , , , , ,

Pari gagné!

mercredi 27 octobre 2010

Jeudi 23 septembre, jour de grève nationale, fut une journée particulièrement dure pour les usagers des services publics. En effet, ceux-ci étaient restés paralysés tout le journée. Les entreprises privées, elles aussi, avaient connu des perturbations.  

 Presque 3 millions de manifestants étaient descendus dans les rues pour protester contre le projet de loi sur la réforme des retraites. Des foules immenses avaient défilé dans pas moins de 230 villes dans tout l’hexagone. Les cortèges, menés par les représentants de presques tous les syndicats avaient envahi les places et les avenues, affichant banderoles et pancartes aux slogans accrocheurs.

 Après la manifestation, c’est une véritable “guerre des chiffres” qui s’est engagée entre les syndicats et le gouvranement. Les syndicats annoncent 2,9 millions de manifestants, chiffre contesté par la police qui parle de 1,2 million de manifestants seulement. Certains s’interrogent sur la manière de compter de la police. On dénombre tout de même moins de grèvistes que pour la mobilisation du 7 septembre. Cette baisse est sûrement dûe au fait que tous ne pouvaient pas se permettre de perdre un autre jour de salaire dans le même mois. Pour les syndicats, cette grève est un « pari gagné ».Mais tout n’est pas fini pour autant.

 Malgré les concessions faites par le ministre du travail, Eric Woerth, sur la pénibilité et les carrières longues; le gouvernement ne veux pas céder sur l’âge légal de départ à la retraite fixé à 62 ans, ni sur la retraite à taux plein à 67 ans qui constituent le coeur même de la réforme. Le gouvernement sarkozy a affirmé qu’il ne modifierait pas le projet de loi, qu’il serait voté et appliqué. C’est pourquoi les syndicats parlent de grève reconductible et de deux autres journées de mobilisation le 2 et le 12 octobre. Le bras de fer continue!

 A.B.

 Sources: www.afp.com

 http://www.larochesuryon.maville.com

 http://news.suite101.fr

 http://info.france2.fr

Tags : , , ,

UN HOMME SE NOIE EN SAUVANT UNE JEUNE FEMME

mercredi 27 octobre 2010

 

      Dimanche 22 Aout 2010, à Grenoble, dans le quartier Saint-Laurent, un homme âgé de 53 ans , assista à la tentative de suicide d’une jeune femme…

Jean Ferrante, tranquillement installé à la terrasse d’un café, vit une femme d’une vingtaine d’années se jeter dans l’Isère.

L’homme, affolé, se jeta immédiatement à l’eau pour secourir la malheureuse. Il réussit à l’atteindre mais celle-ci voulait réellement mettre fin à ses jours, elle tenta donc de se dégager des bras de son sauveur en se débattant. Malheureusement le courant était trop important, il se fit emporter, et les autorités sont toujours à la recherche de son cadavre.

Son entourage et les témoins de la scène espèrent pouvoir faire leur deuil digne de son acte de bravoure.

 D.S.C

A.R

B.D

Tags :

Un héros tué, une suicidée sauvée !

mercredi 27 octobre 2010

Lundi 23 août 2010

Jean Ferrante surnommé Jeannot âgé de 53 ans a tenté de porter secours à une jeune femme de 20 ans désespérée dans la ville de Grenoble.

C’était un dimanche d’août vers 19h15, sur le pont Saint-Laurent surplombant l’Isère, Jeannot buvant un verre à la terrasse d’un bar le Cymaise faisant face à la rivière aperçut une jeune femme tentant de suicider en sautant dans l’Isère. Celui-ci, en regardant ce spectacle atroce, faisant preuve d’un courage exceptionnel, plongea dans le cours d’eau, la femme tellement malheureuse, ayant fermement envie de mettre fin à ses jours se débattit si fort qu’elle porta un coup puissant assommant l’individu.

L’homme fut entraîné par le flux l’emportant au fur et à mesure dans les ténèbres, déplorant sans doute son dévouement à secourir la malheureuse. Celle-ci étant hors de danger se heurta aux représentants de la loi et s’en pris à eux. Les proches étant sur les lieux durant le drame l’injurièrent et lui dirent qu’elle avait la mort de leur parent sur la conscience, Les pompiers recherchent encore son corps sans résultat pour le moment. Selon des sources policières la dame serait une récidiviste, elle aurait déjà tenté de se supprimer.

Ce drame abominable relance le débat sur le droit de mourir.

Benoît

Chloé

Agathe


Un pasteur de Floride veut brûler un Coran

mercredi 27 octobre 2010

Le discours pyromane du leader d’un petit mouvement chrétien implanté en Floride envenime encore un peu plus le douteux débat sur l’islam aux Etats-Unis.

Un pasteur de Floride prévoit une action anti-musulmane pour le 11 septembre. Ce pasteur qui n’a qu’une quarantaine de fidèles lance un appel a brûler des Corans le 11 septembre et il annonce qu’il fera partie de cette action le jour prévu.

Cet homme est à l’instant présent au cœur d’un débat plutôt risqué pour les Etats-Unis et pour les troupes déployées en Afghanistan. Le général en chef de ces troupes répond que brûler le coran « serait inévitablement utilisé par les extrémistes en Afghanistan – et partout ailleurs dans le monde – pour enflammer l’opinion publique et inciter à la violence »

Terry Jones répond « Nous comprenons les inquiétudes du général. Elles sont certainement légitimes. Mais nous voulons envoyer un message clair aux éléments radicaux de l’islam. Nous ne nous laisserons plus contrôler ni dominer par leurs menaces ».Il n’a obtenu aucune autorisation mais affirme qu’il mènera au bout son action.

H.M. B.G.

Tags : , , , , ,

L’islam persécuté !

mercredi 27 octobre 2010

Le discours pyromane du leader d’un petit mouvement chrétien implanté en Floride envenime encore un peu plus le douteux débat sur l’islam aux Etats-Unis.

 Un pasteur de Floride dénommé Terry Jones a prévu un acte horrible pour le 11 septembre.  Ce pasteur ne compte qu’une centaine de fidèles pour le moment mais ses discours dépassent très largement les parois de son église à Gainsville. Il prévoit de brûler plus d’un millier de Coran pour le 11 septembre. Ce pasteur se dit comme « le sauveur du colonialisme musulman en marche »

Cet homme se trouve au cœur du débat le plus venimeux du moment et il pourrait largement entraîner de graves problèmes pour les Etats-Unis avec ses déclarations pyromanes. Ces paroles pourraient aussi causer plusieurs conflits à l’étranger comme d’autres embuscades ou attaques au soldat américains en Afghanistan. Le général Petraeus qui dirige les troupes américaines déployées en Afghanistan a répondu immédiatement et déclare que brûler le Coran « serait inévitablement utilisé par les extrémistes en Afghanistan – et partout ailleurs dans le monde – pour enflammer l’opinion publique et inciter à la violence ».

Terry Jones en répond ouvertement et annonce qu’il fera son action anti-musulman quoi qu’il arrive avec autorisation ou non. Il indique qu’il ne veut pas être contrôlé par les menaces des extrémistes musulmans. Ainsi cette action pourrait entraîner de graves conséquences mais rien n’a l’air d’arrêter ce pasteur.

 

H.M.  B.G

Tags : , ,