Tous les billets de la catégorie ‘Le JT : info ou manipulation ?’

Jusqu’où le JT sera prêt à aller ?!

mercredi 12 janvier 2011

Ce débat fut vraiment très riche, les notions fondamentales vues lors des séances de Littérature et Société avec Mme Leroy et Mme Lopez, furent énoncées et débattues.

Les élèves de 2nde 1, plus informés sur le sujet, ont nourri le débat d’exemples concrets, que l’on citera. Les autres ont donné leur avis et ont eu la possibilité d’accroître leurs connaissances sur le sujet.

 

Parmi ces notions, de prime à bord nous avons parlé de notre position vis-à-vis du média télévision, la fréquence et la manière dont on le visionnait. Mais aussi, nous sommes très rapidement arrivés à se questionner sur la crédibilité de ce média et des Journaux Télévisés (JT) qu’il nous propose. Faut-il s’informer uniquement par ce biais ? Sur une seule chaîne ? Croire aux informations présentées ? Ou plutôt, approfondir nos recherches grâce à la presse écrite, à la radio, à Internet, zapper sur plusieurs chaînes et prendre du recul vis-à-vis de l’information ? Y a t il influence du JT sur notre vision du monde ?

 

Tout d’abord dans l’élaboration d’un JT, l’équipe de journalistes chargés de la rédaction, amassent les données et nouvelles reçues sur le terrain par des organismes tels HAVAS et des envoyés spéciaux. Ces derniers sont de plus en rares sur le terrain, car grâce à l’avancé du média Internet, il est beaucoup plus simple et rapide de trouver des informations. Cependant, les sources sont de moins en moins fiables, les informations étant de moins en moins vérifiées par soucis de temps. Il subsiste une forte concurrence entre les médias, c’est pourquoi il y a un désir d’aller vite et de vérifier moins.

Après ce travail de stockage des données, il faut faire un choix. Pour cela, intervient automatiquement la subjectivité des journalistes, pourquoi garder le sujet sur le Football plutôt que celui sur la Voile ? Tout simplement parce que le rédacteur en chef préfère le Football. Puis vient le temps imparti à chacun des sujets ; plus un sujet est long, plus les journalistes y portent un intérêt et plus il a d’impact sur la population. Il s’agit bien de nous influencer.

Mais ce n’est pas tout, un sujet peut être traité sous deux angles, positif alors on donne une image méliorative du sujet, ou négatif et l’on fait un  « blâme » de celui-ci. Notre opinion ira ou aura tendance à aller en faveur de celle que l’on nous présente.

Ce qui nous déresponsabilise et conditionne notre avis. Par exemple, si la chaîne n’est pas partisane du parti socialiste, un sujet sur les grèves en défaveur de celui-ci sera dressé.

Mais aussi, sur le reportage évoquant les enlèvements d’enfants par l’un des parents, on ne nous propose que le point de vue des pères, étant français ! On ne nous parle nullement du Pourquoi de ces actes, du passé des ces famille déchirées… L’information est incomplète pour pouvoir se faire une opinion raisonnable et PERSONNELLE. Aussi, ce reportage fut très mal organisé comme si l’on ne prenait pas les téléspectateurs au sérieux, comme si on les estimait inférieurs.

          De nombreux autres aspects de ce média et journal télévisé ont été abordés lors de ce débat. Qui fut une très bonne occasion de partage, d’ouverture à l’autre et de mise en commun des idées, qu’elles soient convergentes ou divergentes. Nous fûmes d’accord sur le fait qu’il y a une forte influence de ce média sur la population, dans le but d’accroître l’audimat et de forger une opinion favorable à celle qu’il défend.

Anaïs

Tags : , ,

Vous avez-dit « manipulation » ? Voici le temps des explications

mercredi 12 janvier 2011

Toutes les classes réunies autour d’une table, le silence était au rendez-vous…

Pourquoi ? Simplement parce que la question de la manipulation de l’information était le problème et que nous voulions élucider…

plateau secondaire de la chaîne d’information i-télé

 Après un début de prise de parole difficile, il faut l’avouer, les acteurs du débat ont commencé à dévoiler leurs preuves.

 Nous avons donc énoncé et approfondi la réflexion sur six points :

  • le présentateur et sa manière de présenter
  • les sources souvent contestables
  • le choix des sujets, leur place dans le journal
  • la longueur des reportages et donc les informations (ou non) indispensables
  • la manipulation des images, des prises de vue.

 Ce qui est rassurant, c’est que la participation de l’autre classe nous a prouvé qu’ils n’étaient pas naïfs. Comme quoi, les jeunes aussi ont une opinion critique des choses et savent différencier les commérages des informations justes.

Donc, si les jeunes, qualifiés souvent d’ « immatures », voient la manipulation, ne peut-on pas dire qu’elle est réelle ?

 Un conseil, approfondissez vos recherches si vous voulez bénéficier d’une information complète et efficace !

 Gustave Meyrink nous dit :

«  Les influences qu’on n’arrive pas à discerner sont les plus puissantes. »

 

Ouvrez l’œil et prenez donc garde à ce que l’on vous raconte 

   C.S.

Tags : , ,

Manipulation : Abus de confiance ?

mercredi 12 janvier 2011

Nous avons débattu d’un sujet qui nous touche de près ou de loin : la manipulation par les médias et les moyens qu’ils se donnent pour le faire. Le sujet a été étudié plus en profondeur en classe par les 2nde un pour les 2nde deux qui ont d’ailleurs été très actifs.

Nous avions vu que les médias, le JT en particulier, nous manipulent par de nombreux moyens, autant d’ordre, émotionnel qu’auditif. Placer un sujet plutôt en tête ou en fin de Journal Télévisé (JT), interviewer des gens dans la rue «  au hasard » (même si en réalité, on choisit ceux qui disent exactement ce que les journalistes attendent), le cadrage, les images diffusées … Autant de moyens, si ce n’est de manipuler, au moins d’orienter fortement l’opinion.

 Trop confiant ou trop crédule ?

 

Le crédit que l’on accorde au JT n’est pas forcément toujours représentatif de ce qu’il nous propose, selon plusieurs facteurs, une information sera plus développée sur une chaîne plutôt qu’une autre ou alors les chiffres diffèreront.

Combien de fois avons-nous eu le droit aux excuses du présentateur en début de JT pour corriger une information diffusée la veille ? D’où l’intérêt et l’importance d’avoir des sources diverses et variées, ne pas s’arrêter sur un avis unique et prendre l’initiative d’aller vérifier l’information soi-même.

 Il faut savoir qu’aujourd’hui nous sommes dans une société où l’on veut tout, tout de suite et qu’en plus, nous aimerions que cela soit bien fait, malheureusement ces deux critères fonctionnent rarement ensembles.

La rapidité entraîne des erreurs

Les nouveaux médias nous forcent à ranger au placard leurs aînés, puisqu’ils sont plus « jeunes », plus performants, plus rapides surtout. Sur Internet, on écrit, on corrige à peine et on publie. Tout le monde peut consulter tel ou tel article, de façon libre et pour une durée illimitée, n’importe qui peut écrire !

C’est pourquoi il est impératif de vérifier ses sources, surtout qu’avec cette rapidité les inepties aussi se propagent très, voire encore plus vite. Par exemple : « Michaël Jackson est mort. » Rumeur qui s’est répandue au moins 15 fois avant qu’il ne meure réellement.

Ironie du sort, ceux qui quelques années auparavant rêvaient de voyage, d’une vie loin des quartiers comme la Défense, y sont maintenant confrontés. Les journalistes travaillent maintenant pour la plupart sur une chaise, la main fonctionnant en binôme avec leur téléphone, espérant trouver suffisamment de matière pour combler leur minute trente sur deux minutes de trous. Attention aux extrapolations, si les journalistes ne peuvent pas se déplacer pour vérifier l’information, ils doivent interpréter les dires d’une personne qui sont déjà une interprétation. On ne peut pas savoir par combien de personne est passée l’information avant de nous parvenir.

D’où l’importance de ne pas tout prendre au 1er degré.

En somme, ce débat a été une occasion pour nous de prévenir contre les dérives de l’information et les nombreuses possibilités et formes qu’elles peuvent prendre.

Iris Z.

Tags : , ,

UN DEBAT POUR OUVRIR LES YEUX

mercredi 12 janvier 2011

 C’était le vendredi 19 novembre. Les deux groupes de littérature et société se sont réunis. Et ça commence.

 La grande question: UN JOURNAL TELEVISE EST-IL CAPABLE DE NOUS MANIPULER ?

Clairement, oui. Mais pourquoi, mais comment ?

Il aurait au minimum fallu que les informations soient fiables, mais ce n’est même pas toujours le cas. On enfonce ensuite le clou : le présentateur lui-même pourrait influencer ! Son sexe, sa coupe, sa tenue, ses gestes, tout est fait pour séduire… Une autre idée vient ; la place et la durée des sujets selon les heures changent. Tout ça pour l’audimat, pas pour l’info elle-même ! On aborde aussi la longueur des sujets. Parce que, il faut bien l’admettre, les plus intéressants ne sont jamais (ou presque) les plus longs. En fait, ils servent surtout (en général) à boucher les trous possibles pour arriver à leurs 30 minutes quotidiennes. D’où la présence aussi des fameux marronniers, connus et ré-brassés de la même façon chaque année. Enfin, on parle de la manipulation par des retouches en tout genre : photos, sons, vidéos…

On conclut donc que tout revient à la guerre de l’audimat, et non pas à celle de l’information. Nos arguments sont bien justifiés, l’autre groupe intervient souvent, et il y a de nombreux échanges.

   …Mais bon, après tout, mon point de vue est subjectif, de même pour le vôtre, et j’ai pour vous convaincre tout fait pour vous plaire. Pouvez-vous donc alors accorder de l’importance à mes propos ?…

 par FM, le 1er décembre 2010


Le JT vous manipule tous !

mercredi 12 janvier 2011

Le débat de vendredi 19 Novembre,  entre la classe de 2nd 1 et 2nd 2 fut très riche en informations et interprétations.

Ces dernières se sont investies autour de cette question : Comment le journal télévisé peut- il influencer notre vision du monde ?

Il a donc été question de l’impact de ces journaux sur nous, téléspectateurs. Y a t- il une désinformation ? À savoir, mettre l’accent sur telles ou telles infos réelles ou non ; des images, des interviews truquées ? Par exemple l’image de Rachida Dati ci-dessous à la une du figaro a été modifiée :  sa bague avait été supprimée pour éviter une polémique.

(source : site du journal « Marianne »)

Aussi, certaines interviews où le journaliste peut isoler des paroles afin de donner un autre sens à la phrase. Il peut extirper des propos de l’interviewer de son contexte. Serait- ce alors de la tromperie ?

Nous avons parlé du déroulement d’un JT ; les sujets sont choisis dans un certain ordre, lequel ? Ne serait- ce pas une manière de nous manipuler ? En mettant en avant l’information qu’on nous pousserai à retenir ?

Nous avons parlé des chaînes privées comme TF1 ; tout semble contrôlé ! La censure de l’état existe bien, même si elle est moins évidente qu’en Chine par exemple.

Le chef de l’état Français, peut décider de convaincre la chaîne d’aborder ou non un sujet pour que l’opinion du peuple lui reste favorable. Il peut aussi choisir un présentateur qui lui est favorable.

Nous avons remarqué que les JT de 13h et de 20h sur TF1 répondent aux questions ; Où ? Qui ? Quand ? Mais jamais ou presque au Pourquoi ?

Certains sujets nous montrent des images ; choquantes, violentes ce qui oblige les téléspectateurs à rester devant leur poste de télé. Ce qui permet à la chaîne de se faire plus d’audimat et d’influencer le plus de personnes à croire, à penser pareil ; une seule vérité.

Alors, l’information selon d’où elle vient n’est pas forcément diffusée dans une objectivité totale et impartiale ?

Mais comment permettre à vous, téléspectateurs  de se forger votre propre opinion ?

 Plusieurs conseils ;

 –          Se renseigner via d’autres médias comme la radio, la presse écrite.

–          Ne vous informez pas tous les jours, sur un seul et même support médiatique (comme une chaîne de télé)

En suivant ces quelques conseils vous pourriez voir l’info d’un œil différent, vous seriez ouvert à une vision du monde plus globale, plus générale. Plus complexe donc plus proche de la VÉRITÉ.

Tags : , ,

Le Journal Télévisé : On vous manipule ?

mercredi 12 janvier 2011

Le JT est une source d’informations quotidiennes. Les images, les sujets, les sons, tout est étudié pour nous influencer sur nos convictions profondes…

Mais comment ? Et pourquoi ?

 Un exemple : la voix. Les présentateurs prennent une voix grave, peinée, quand ils ont un évènement triste à nous annoncer. Et pourtant ! Ensuite, ils peuvent être joyeux pour nous présenter une information importante. La mort de Michael Jackson, a été l’« évènement triste » de l’année 2009: pour annoncer cette nouvelle, le présentateur avait pris un air grave et triste puis enchaîna avec la présentation d’une exposition venant d’ouvrir en prenant un air joyeux.

 Les présentateurs nous influencent donc en choisissant des attitudes, des phrases, peut-être aussi des habits pour nous influencer sur l’évènement, sur notre façon de penser.

De plus, le choix des vidéos, des images et des sujets : tout n’est pas objectif. N’avez-vous jamais remarqué qu’on « omettait » de vous dire certaines vérités ?

Les présentateurs nous font voir et croire ce qu’ils veulent ! Notre opinion ira ou aura tendance à prendre parti pour celle que l’on nous présente, objective ou péjorative.

 Les grandes chaînes de télévision de nous informent plus, elles font de la propagande, en nous imposant une réalité, une idée qui est la leur ! En ce faisant, elles font du profit, car plus les informations sont « intéressantes », plus il y a audimat, plus l’opinion des gens est la même.

 Mais la presse peut aussi avoir la même influence, par différents moyens…

 Et si, par cet article, je vous avais moi-même manipulé ?

 Il faut se méfier de certaines informations. Il ne faut pas tout croire ! Ne soyons pas idiots, crédules ! Faites attention à ce que l’on vous raconte !

 Camille

Tags : , ,

FLASH INFO

mercredi 12 janvier 2011

 

Les Médias: la VERITE ENFIN DEVOILEE!

 

Vendredi 19 Novembre: 11h20 début du débat entre les 2°1 et les 2°2:

Y-a-t-il une influence sur notre vision du monde, de la part des Médias ?

 Tout d’abord le JT: ce média que nous côtoyons chaque jour, mais pas à la même heure! En effet, les personnes âgées elles, le regardent à 13h. Le JT va donc montrer des sujets sur la France. A 20h, ce sont les familles. Les informations porteront alors sur des sujets internationaux. Donc selon l’heure de la Journée, le JT ne montrera pas les mêmes sujets selon la population ciblée et ainsi réalisera plus de bénéfices.

 Mais est ce que nous pouvons nous informer sur ce qui se passe dans le monde uniquement par le JT ? Eh bien non, car seulement 10% des informations y sont montrées! Alors pour se tenir continuellement informé, il faut nous renseigner par d’autres supports: les journaux, Internet, d’autres JT que celui de TF1, etc…. Cependant, le fait de varier les sources n’est que la première étape. La seconde est de vérifier l’exactitude de ces informations. En vérité, par une rude concurrence avec Internet, les journalistes n’ont plus assez de temps pour bien vérifier leurs informations. Et c’est là, que le rôle du spectateurs est de prendre du recul par rapport à celles-ci, et d’aller vérifier leur exactitude, bien que ceci soit le rôle du JT.

 Vous me demanderez surement, quel est mon avis sur cette « influence » de la part des médias ? De mon point de vue, le JT reste toujours notre principal source d’informations. Cependant celui-ci n’est pas resté uniquement un moyen d’informer. Il est devenu un outil pour les intérêts politiques, économiques et sociaux. En effet il peut changer notre jugement sur un fait, un homme politique ou une célébrité, en modifiant, omettant, une information ou tout simplement en lui faisant prendre un sens totalement différent de celui d’origine.

 Pour clôre cet article, je dirais que le JT reste toujours un bon moyen pour s’informer, par sa variété de sujets.

Mais il faut absolument pour ne pas se faire influencer, prendre du recul, s’informer par d’autres sources et vérifier leur exactitude et ainsi se forger une opinion personnelle.

C.A

source: débat du 19 nov.2010

Tags : ,

Le Journal Télévisé au cœur du débat

mercredi 12 janvier 2011

Enfin ! Le Vendredi 19 Novembre, les 2 classes de littérature et société ainsi que leurs professeurs étaient réunis pour la grande discussion au sujet de la manipulation de notre opinion par le JT.

 Le débat a commencé avec l’exposition de la problématique : « Comment le Journal Télévisé influence-t-il notre vision du monde ?  »

Après un début un peu timide, la discussion est devenue très intéressante.De nombreux arguments ont été utilisés comme la durée limitée des reportages et le choix de ceux-ci, mais aussi les différences de traitement de l’information selon les chaînes et la censure.

Lorsque la discussion tournait autours du traitement des sujets, un nouveau mot, «  marronnier  » a été prononcé par M. De Casaban, le professeur des 2ndes 2. Un « marronnier », dans le vocabulaire journalistique, est un sujet qui revient régulièrement, comme par exemple la rentrée des classes ou les vacances de Noël.

 Au sujet de la différence de traitement de l’information, nous avons entre autres pris l’exemple de la route du Rhum.

La discussion s’est ensuite élargie sur d’autres médias au sujet de la mauvaise vérification des informations à cause du manque de temps, avec l’exemple de personnalités déclarées mortes alors qu’elles n’avaient pas encore rendu l’âme.

 Puis, lorsque nous parlions du choix des sujets traités et de leur classification par ordre d’importance très subjective, l’expression « remplir du vide » a été prononcée.

 Nous avons conclu sur les méthodes pour éviter de se faire manipuler par la télévision : ne pas se contenter de ce média pour s’informer, varier et vérifier ses sources, prendre du recul par rapport à l’information et ne pas croire tout ce qui est raconté dans les journaux,  plus particulièrement dans les articles sur les débats…                                                                

Y.F

Tags : , ,

Toutes les explications sur la manipulation de l’information par le JT

jeudi 16 décembre 2010

 

Vendredi 19 novembre, a ADM a eu lieu le débat final (du 1èr thème). Les élèves ont argumenté sur ce que le JT avait comme influence sur notre vision du monde.

Notamment on a pu traiter des différences qui existaient entre le JT du 13h et celui du 20h. On remarque que les sujets du midi sont plus souvent préparés à l’avance , car les journalistes ont moins de recul que le soir. Cela leur permet de  »remplir du vide » , car il faut que le temps à l’antenne soit entièrement occupé. Nous pouvons donc savoir dès aujourd’hui les sujets de demain. Mais reste t-il du suspens sur les futurs programmes ?

Le problème des marronniers tel que le bac, les départs en vacances ou encore les fêtes de saisons ont été soulevés. Ce sont des sujets prévisibles et qui peuvent être repassés d’une année sur l’autre, avec les mêmes images. N’entrons nous pas dans une bêtification de notre personne en regardant le JT quotidiennement ?

Outre les sujets repassés,un même sujet peut être abordé de manière différente selon la chaîne. Plus ou moins de temps lui est accordé. Cela nous montre l’enthousiasme des rédacteurs envers certains thèmes.

Ces médias tel que la presse et la télévision peuvent nous manipuler en modifiant certains éléments sur une photo ou en diffusant de faux documents pour appuyez leurs propos ( qu’ils n’ont pas eu le temps de vérifier ), ou pour nous cacher une vérité.

Pouvons nous encore avoir confiance en eux ?

Lucie M.

Tags : , , ,