L’Histoire du livre

mardi 2 février 2010

                                  

enlum

a première oeuvre écrite, L’Illiade de Homère, est un volumen datant du IIIième siècle avant J-C. C’est un rouleau, de papyrus, extrêmement fragile, rare et coûteux. Sa forme empèche la prise de notes ainsi que les comparaisons de textes, et oblige le lecteur à se tenir debout. La lecture est publique puisque peu de gens savent lire.

La bibliothèque d’Alexandrie, interdisant l’exportation du papyrus, était la plus riche de l’époque.

Au IX-Xième siècle, apparaît le codex , premier livre en parchemin nécessitant une dizaine de peaux de moutons. Ce nouveau format est le même que celui que nous connaissons. Plus pratique il permet la numérotation des pages, l’index et les comparaisons entre codex.  Les livres, toujours rares et chers, sont incrustés d’or, écrits et décorés à la main par des moines. Les sujets léturgiques et religieux, peuvent aussi être médicaux, juridiques pour les professionnels. La ponctuation ainsi que les majuscules apparaissent. La population lisant de plus en  plus, la lecture silencieuse s’installe. Au XIIIième, les scripts laïques permettent des sujets plus légers que la religion.

DSCF5141

 

Gutenberg « créé » l’imprimerie au XIième siècle, permettant la publication de la première Bible. Le parchemin est remplacé par le papier, facillitant l’imprimerie ainsi que la commercialisation du livre à travers différents pays. Les livres, imprimés plus rapidement, sont reliés à la main.

imprimerie

La bourgeoisie commence à créer des bibliothèques personnelles, puis la noblesse. Les livres étant beaucoup plus lus, les rois surveillent les auteurs et créent lez dépôt légal,  le droit d’imprimer et la censure. L’Eglise aussi surveille les écrits : elle invente l’Index.

Le papier est moin important, moins sacré les paragraphes apparaissent donc. Il y a dorénavant un lectorat à la campagne; le papier est de moins bonne qualité, les histoires sont courtesz et simples (bibliothèque bleue).

Au XVIIIième siècle, les écrivains se révoltent et ramènent l’imprimerie libre. Ils confisquent et brûlent les livres du Clergé. Mais au XIXième siècle, la censure et l’Index reviennent.

Les livres sont maintenant reliés en toile et l’imprimerie fonctionne à la vapeur. Dewey crée une nouvelle classification pour les livres en 10 grandes classses. Le format livre de poche arrive au XXième siècle, il y a de plus en plus d’écrivains.

 

De nos jours la lecture sur ordinateur est de plus en plus envisagée, surtout depuis la création du I-Book : c’est un livre électronique qui  télécharge les textes.

IBook

 Ainsi, nous avons pu voir que le livre a beaucoup changé depuis sa création mais n’a pas fini d’évoluer.

 

Roxane Durand et Lauriane Giuranna

Tags : , , , ,