Un élevage à l’honneur (62)

L’élevage d’Ana Romero vient de le prouver à nouveau à Azpeitia, où il avait déjà triomphé en 2007, il est l’un des meilleurs de l’encaste Santa Coloma, peut-être en partie parce qu’il n’ a pas modifié son type mais c’est aussi ce qu’il empêche de pouvoir être présenté dans les arènes les plus importantes qui exigent un toro contre nature.

Ana Romero Reguera a aformé son élevage en 1959 avec les étalons de Buendía et des vaches de Pérez Tabernero.

Ana-Romeroutrero typique

Encaste : Santa Coloma (Buendía-Pérez Tabernero)

Devise : paille et bleu ciel

Ancienneté : 2017

Mayoral : Francisco Gómez González

——————————-

Ces toros paissent dans la commune d’Alcalá de los Gazules  dans le Parc Naturel des Chênes-Liège. Le bétail est réparti dans deux fermes : Las Cobatillas et Isla Verde. Le cheptel est assez court mais il permet de sortir quatre corridas par an en moyenne.

Parmi les grands toros de cet élevage, notons la grâce de Marquito par Ortega Cano, à Grenade en 1994, une corrida où Hornacero avait également effectué un tour de piste posthume (chose qui s’est reproduite dans ces mêmes arènes les deux années suivantes). La même année, Ponce avait gracié Terciadito à Xátiva. En 2009, le toro Cacerolito avait reçu une vuelta à Saragosse lors de la corrida-concours.


Laisser un commentaire