Un élevage à l’honneur (80)

L’élevage San Martín est issu d’une lignée prestigieuse, celle de Santa Coloma, un sang que les propriétaires actuels, les frères Hornos Valiente, essayent de récupérer depuis 2010.

En 1966, Luis Flamarique, épouse de Pablo Chopera, y introduisit le sang Buendía avant de la vendre à Paco Camino. En 1994 les mexicains Chafick et Miaja le reprirent en y ajoutant des animaux des différentes branches de Santa Coloma. A cet élevage, les trois frères, Óscar, Amadeo et Alberto, ont racheté à Ignacio Huelva les troupeaux des élevages Hernández Plá et Pérez de la Concha qu’il avait lui-même acquis en 2000 et 2002 respectivement.

San Martin

Encaste : Santa Coloma-Saltillo (différentes branches)

Devise : violet et vert

Ancienneté : 1999

Mayoral : Esteban Pérez García

______________________________

Les femelles paissent près de celles de don Victorino, dans la commune d’Estrèmadure nommé Moraleja, au domaine Rozacorderos et les mâles à La Zarzuela, dans celle de Calzadilla. Le cheptel permet de sortie environ cinq lots en spectacles majeurs.

Même si le fer ne leur appartient pas, rappelons que c’est sous cette devise qu’ont été combattus les derniers Hernández Plá en 2013. De cet élevage il convient de se souvenir de Capitán, qui accapara tous les prix à Madrid en 1979, de Cerrilero, « lidié » lors de la même course et dont la dépouille fit elle-aussi un tour de piste, ou, plus récemment, de Guiterrero, toro de vuelta considéré par beaucoup comme le meilleur toro de la San Isidro 2002.


Laisser un commentaire