Août

A MADRID, vuelta pour Ricardo Torres dans une corrida de Ventorrillo jugée intéressante. Le 15 août, oreille pour De Mora et Román avec des toros d’El Montecillo. Grande Porte pour Javier Jiménez et vuelta pour Huertas dans une bonne corrida de Bañuelos.

[vimeo]http://vimeo.com/179679210[/vimeo]

A BILBAO, oreille pour Padilla et Adame dans la corrida de Puerto de San Lorenzo. Ponce en fait de même avec un garcigrande du mardi. Urdiales coupe deux oreilles à Atrevido d’Alcurrucén dont la dépouille reçoit la vuelta; tour de piste pour Marín. Oreille et vuelta pour Garrido le vendredi donnant une bonne dimension face aux quatre adversaires qui lui échoient après le malaise de Simón. Avec le dernier fuenteymbro Garrido se sublime et coupe deux oreilles qui le consacrent définitivement comme torero de Bilbao et comme figura del toreo. Vuelta pour Fandiño après une faena importante à un jandilla.

A DONOSTIA, une oreille pour Urdiales et une autre pour Adame. Double trophée pour El Juli contre un à José Tomás dans la corrida événement. Deux oreilles pour Roca Rey et une pour Talavante de troisième jour. López Simón obtient un double trophée et Manzanares un simple pour la clôture.

A MALAGA, une oreille pour Robleño avec un sobrero d'El Torreón dans une corrida mansa de Partido de Resina. Vuelta pour Younès, Santana et Lavado alors que Valadez reçoit un coup de corne lors de la novillada. Ureña coupe une oreille le mardi après une bonne faena. Torrealta sans être revenu au niveau d'antant est sur la bonne voie avec 3 toros sur huit dans la picassiana : Adame deux fois une et Fortes une autre de poids dans une faena bien "templée". Roca Rey héroïque est pris de mauvaise manière et revient pour une faena de deux oreilles avant de s'évanouir littéralement à la mise à mort; Morante dans un manque total de torería, écoute les trois avis en refusant de tuer puis en tentant un coup de descabello depuis le burladero : honteux ! Dans la corrida de Victoriano del Río, oreille pour Ponce et Cayetano; coup de corne au banderillero El Suso. Un trophée pour Talavante le samedi.

A ALMERÍA, 3 oreilles pour Simón, un double trophée pour El Juli et un simple pour Talavante. Pour la deuxième triomphe de Ponce et Mora (3 oreilles). Double trophée pour Castella et triomphe a minima pour Ureña dans la troisième. Victorino fils accompagne Curro Díaz a hombros alors que Galván et Román obtienent chacun un trophée pour la dernière course de la feria.

A LINARES, 3, 2 et 1 oreille respectivement pour Díaz, Talavante et Manzanares.

A CIUDAD REAL, 3 oreilles pour El Juli et Manzanares alors que Talavante obtient un trophée. Triomphe d'El Fandi et López Simón dans la corrida d'Alcurrucén.

A CUENCA, la reine Cristina coupe deux oreilles à son premier et donne une vuelta à son deuxième alors qu'El Juli l'accompagne a hombros (deux fois un trophée) et que Ponce coupe une oreille. Dans la novillada de José Vázquez, Gallo et le débutant Marcos coupent trois oreilles chacun. L'après-midi Perera gracie un toro du même fer (3 oreilles et une queue en tout) et Castella obtient un trophée. Dans la corrida de Zaldueno les trois toreros triomphent : Morante, Talavante (3 oreilles) et Simón. Manzanares sort lui-aussi a hombros pour la clôture alors qu'El Fandi et Perera sont récompensés d'un appendice.

A HUESCA, 3 oreilles pour López Simón contre 1 à Padilla. El Fandi et Roca Rey, deux fois une oreille chacun. Un trophée pour I. Sánchez et une vuelta pour E. Gallo et B. Jiménez dans la troisième.

A GIJÓN, 4 oreilles pour Adame contre 1 à Aguado dans la novillada de Zacarías Moreno où le mayoral accompagne le torero mexicain. Face aux laquintas, le grand-frère sort a hombros et Robleño coupe une oreille. 3 oreilles pour Perera et un double trophée pour El Juli dans la corrida de Garcigrande. 3 oreilles pour Ponce et une pour Talavante dans la corrida de juanpedro. Dans la dernière, une oreille pour El Fandi et Manzanares alors que Padilla fait un tour de piste.

A PONTEVEDRA, El Juli et Roca Rey sortent a hombros avec 3 oreilles chacun. Deux fois un trophée pour Lorenzo et un autre pour Simón le 13. Après celui de Nîmes, le lot de Torrealta permet le triomphe des toreros : 4 oreilles pour El Fandi, trois pour Manzanares et une pour Cayetano.

Au PUERTO, une oreille pour Talavante puis 3 contre 2 pour López Simón et Manzanares. Trois oreilles pour Galván, un pour El Cid et vuelta pour Díaz le 14 août.

A HUELVA, 4 oreilles pour José Tomás contre 2 à López Simón et une au toricantano Miranda; oreille pour Silvera dans la novillada.

A VITORIA, deux fois une oreille pour Roca, une pour Urdiales et Talavante. Le dimanche, deux trophées pour Perera et un pour Adame.

A Palma de Mallorque, 3 oreilles pour Ponce et deux pour Talavante.

A San Sebastián de los Reyes, El Juli, Manzanares (3 oreilles) et J. Jiménez ouvrent la Grande Porte. Simón finit son encerrona sur un bilan de quatre oreilles et un tour de piste. Dans la novillada, 3 oreilles pour Adame, une pour A. Sánchez et une vuelta pour A. García.

A Colmenar Viejo, une oreille pour Juan Bautista le premier jour puis corrida triomphale de Jandilla avec un toro de vuelta auquel Talavante coupe les deux oreilles; deux fois une pour Simón et une pour Castella.

A Cenicientos, double trophée pour Chacón et un pour Venegas dans la corrida d'Escolar; le banderillero Azuquita a été sérieusement encorné.Face aux Pallarés et Pilar Buendía 2 oreilles pour Joselillo et une pour Ritter.

A Tafalla, une oreille pour Marco dans la corrida de Prieto de la Cal. Dans la course de Dolores Aguirre, Joselillo frôle la Grande Porte et Aguilar obtient un trophée.

A Íscar, Fandiño gracie Peleador, le meilleur d'une bonne corrida de Mollalta (Torrealta) où Morenito obtient un double trophée et El Cid un trophée simple.

La corrida de Dolores Aguirre d'Almorox permet à Chacón de triompher à nouveau aux côtés de Herrera alors qu'Álvarez obtient un trophée.

France

A DAX, deux fois une oreille pour Galdós et un trophée pour Díaz. Une oreille pour Moral le samedi. El Juli, Simón et Roca triomphent le dimanche matin. Dans la corrida de Pedraza, oreille pour Rafaelillo. Del Álamo frôle la Grande Porte pour la clôture.

A BEZIERS, une oreille pour Castella lors de l'ouverture qui en coupe deux le samedi contre une à Talavante et Roca Rey. Le dimanche, une oreille pour Juan Bautista et Mora et un tour de piste pour Urdiales. Pour terminer Rafaelillo poursuite son excellente saison avec 3 oreilles de miuras alors que Savalli en obtient une. Dans la novillada, oreille pour Younès et Salenc tandis qu'Adame donne une vuelta.

A BAYONNE, Simón et Garrido triomphent a minima.

A Carcassonne, oreille et vuelta pour Vara alors que la prestation de l'autre torero de l'affiche est à passer sous silence dans une course intéressante et variée de Prieto de la Cal. Oreille et vuelta pour Pacheco dans la novillada de Miura.

A Saint-Gilles triple triomphe dans la novillada : Vanegas, Younès et Salenc (3 oreilles). Pour la corrida, Joubert coupe les deux oreilles à un toro de Mollalta de vuelta et Fandiño obtient un autre trophée.

A Mimizan, oreille pour Dufau.

Aux Saintes Maries, 6 oreilles et une queue pour Castella lors de son solo.

A Villeneuve oreille pour Dufau et Guillon pour son retour.

Novilladas (hors férias)

A MADRID, vuelta pour Sotos et Rivera.

Pour la novillada-concours de Saint-Perdon grand novillo de Pedraza, Alambrisco, très bien piqué par Glores García en trois rencontres, et deux oreilles à son matador, Diego Carretero.

A Roquefort, oreille pour Vanegas et Valencia face aux saltillos.

A ALICANTE, 5 oreilles dans la novilldada de José Cruz : 2 pour Álvarez et Rico, une pour Velasco.

A Parentis, une oreille pour Valencia et une vuelta pour Castilla dans la course de Los Maños. Le dimanche, oreille pour Vanegas le matin et pour Rivera l'après-midi; prix au meilleur picador pour Sanz.

A Millas, le novillo de Gallon gagne la concours et Climent triomphe alors que Valadez manque de peu de l'accompagner par la Grande Porte et que Salenc coupe une oreille; prix au meilleur picador pour Soro.

A Riscle, une oreille pour Vanegas et une autre pour Garcia.

A Soustons, Adame frôle la Grande Porte et Aguado obtient un trophée.

Infirmerie

Le banderillero José Manuel Soto a été amputé d'une jambe après une infection survenue suite au coup de corne reçu lors d'une novillada non piquée à Peal de Becerro. Ce fait nous rappelle une fois de plus la dureté de ce mode de vie aussi beau que cruel. ¡Ánimo!

 

 


Laisser un commentaire