Mar 1 2017

Compte à rebours : 2

Publié par Giraldillo dans Vidéos      

José Garrido profite de toutes les opportunités et termine la saison en figura. Il triomphe à Burgos, Badajoz, Saint-Sever, Bilbao (1+2), Bayonne, Logroño, Valladolid, Palencia et Mérida. Techniquement supérieur, volontaire comme personne (donc nécessairement très courageux), il semble être capable d’inventer son toreo. Ira-t-il vers plus de classicisme ou préférera-t-il trouver une formule plus vendeuse à l’instar d’un Juli ?


Dec 2 2015

Compte à rebours : 15

Publié par Giraldillo dans Temporada      

Nous continuons notre rétrospective avec les jeunes talents qui montent :

Garrido coupe une oreille à Séville. Il s’impose ensuite chez lui, à Cáceres et à Badajoz puis coupe une oreille dans des arènes où il est comme chez lui, celles de Bilbao, triomphe par deux fois à Albacete avant de sortir a hombros des arènes de Valladolid puis de celles de Palencia.

[vimeo]http://vimeo.com/139375980[/vimeo]

Del Álamo n’est peut être pas le torero du siècle mais il continue à progresser et à en vouloir : à Madrid il obtient un trophée. Pendant l’été, il triomphe à Santander, obtient une oreille à Bilbao, triomphe numériquement à Dax puis le fait pleinement chez lui, à Salamanque mais aussi à Bayonne, face à Vidillo de Pedrés, ou à Palencia.

Fortes a eu une bonne prestation à Valence en début d’année, il frôle la Grande Porte à Saragosse puis coupe une oreille lors de la San Isidro avant de revoir un premier coup de corne au niveau du cou. Il connaît un succès à Badajoz avant de recevoir un grave coup de corne à nouveau dans le cou, dans la patrie d’El Viti.