Archive for the ‘2008 mars’ Category

La main à la pâte

Vendredi, avril 18th, 2008

Expériences de collégien
Ou comment un travail sur l’alimentation et le développement durable nous a amené à faire des crêpes.

Consommateur ou consom-acteurs ?

Faire ses courses, c’est choisir des produits, des aliments.
Mais derrière ces aliments achetés dans les rayons, il y a des producteurs, des modes de production, des filières de ventes, toute une industrie et des milliers d’emplois en Bretagne.

 

Au fait, comment fonctionne une industrie agro-alimentaire ?

C’est ce que nous avons expérimenté en classe. Quoi de mieux qu’un jeu de rôle ?
Répartition des postes dans notre petite entreprise de fabrication de crêpes :


Facile de faire des crêpes avec un tel appareil !

 

 

– Le chef désigné d’office : Thomas, ingénieur agro-alimentaire, animateur de l’association  »Aux goûts du jour  »
– A la production : Ludivine, Séverine, Kevin, Fabien, Morgane, Madison, Jérémy, Maïline.
– A la direction, planification : Justine, Alexandra, Killian
– Au marketing : Virgile, Jordan, Loïc.

 

 

 


L’équipe de production au travail !

 

 

– Nous on était dans l’équipe de marketing. On devait inventer de nouveaux produits, les tester et trouver des arguments de vente.
– Nous à la direction, notre travail consistait à gérer les autres groupes et à enregistrer les commandes.
Pas facile de commander. Je crois que notre entreprise a perdu quelques clients à cause du manque d’organisation. Mais, à la fin nous étions contents de notre travail et c’était de mieux en mieux.
– L’équipe de qualité, Contantine et Angélique, devait s’occuper de la propreté. Les règles d’hygiène ne sont pas faciles à faire respecter : pas de bijoux, et les ongles propres.
Il fallait aussi faire des prélèvements et les envoyer au laboratoire. Et en plus mesurer la taille des crêpes !

 

Il a fallu bien sûr se relayer à la vaiselle et tout ranger avant de faire le bilan de la journée. On aurait préféré continuer à faire des crêpes !

A la fin, on a goûté nos crêpes, celles au chocolat étaient les meilleures. Et on a emporté toutes les crêpes de nos  »clients ».

On ne pensait pas que c’était aussi compliqué de faire des crêpes !


La classe de 5e6 du collège Anita Conti, Lorient

DES COQUELICOTS POUR ECONOMISER L’EAU

Vendredi, avril 18th, 2008

A Paris, coquelicots et bleuets remplacent peu à peu pétunias et dahlias.

Et comme ces fleurs « sauvages » sont moins exigeantes en eau, les jardiniers de la ville n’ont plus besoin d’arroser .De la même façon, les pelouses sont tondues moins souvent et ainsi elles résistent mieux à la sécheresse. Des gestes simples qui montrent la volonté de gérer les espaces verts de la capitale de manière durable.

Et quand on voit les chiffres de la consommation de produits phytosanitaires, là aussi l’amélioration est importante. En 1991, Paris en « consommait » 116 tonnes, en 2005 notre capitale en a utilisé « seulement » 6 tonnes. A vos crayons, petit problème de maths : si toutes les villes de France faisaient la même chose, cherchez combien de tonnes de produits indésirables pour la nature nous aurions économisées ? Les réponses approximatives sont acceptées.

 

Merci !

 

 


Photo Béotien Lambda Wuikimédia commons

Un beau coquelicot

Maïline, 5e6 collège Anita Conti

Atelier de customisation

Vendredi, avril 18th, 2008

Au collège Anita Conti on ne fait pas dans la dentelle, mais plutôt dans le recyclage de vieux jeans usagés !

« L’idée a déjà germé, et s’est développée ailleurs que dans les locaux de l’Education Nationale, mais elle servait bien le projet de ces jeunes collégiennes de cinquième investies dans des actions sur le développement durable. » explique Mme Triquet qui anime l’atelier.

C’est elle qui a chiné de vieux vêtements, fait les fonds de tiroirs et les placards pour ouvrir l’atelier chaque jeudi soir de 16h à 18h dans le cadre de l’accompagnement éducatif.

Les élèves ont d’emblée investi celui-ci :

– Contantine : « Je m’ennuie à la maison, je voulais connaître mes copines et discuter avec elles dans l’atelier. Avec les filles de troisième on raconte notre journée, elles sont sympas et nous donnent des conseils. »

– Justine : « J’avais envie de transformer mes affaires pour les rendre plus jolies. »

– Alexandra : « J’avais envie de créer. Je suis contente de réusir à réaliser mes idées. »

– Madison : « J’avais envie d’avoir des vêtements à la mode. »

– Morgane, Alizée et Halima, élèves de troisième : « Nous aimons coudre et nous avons beaucoup de plaisir à nous retrouver parce que ça nous fait du bien de parler tranquillement en réalisant des objets. »

L’atelier customisation au travail.

Justine, Madison, Alexandra, Séverine

collège Anita Conti 5e6

Comment récupérer l’eau de pluie au jardin ?

Vendredi, avril 18th, 2008

Voilà les nouvelles cabanes que la ville de Lorient a choisies pour les jardins familiaux du Bois du Château. Tous les abris sont équipés pour récupérer l’eau de pluie dans des bacs de 500 m3

Justine, Alexandra, Madison,
5e6, collège Anita Conti

Le jardin d’Anita Conti

Vendredi, avril 18th, 2008

Création d’un jardin potager au collège Anita Conti de Lorient.

Les 5ème6 se lancent dans l’expérience du jardinage bio.

 


Premiers coups de bêche avec M. Le Cante, président des jardins familiaux de Lorient.

A suivre !!!

La classe de 5e6 du collège Anita Conti

Tous les élèves de 5e6 sont devenus des jardiniers

Vendredi, mars 7th, 2008

Nous sommes impatients d’aller au jardin pour continuer les travaux : bêcher, faire les trous pour planter des arbres : pommiers, cerisiers, poiriers, préparer la terre pour planter des pommes de terre, étaler le compost, couper les ronces, enlever les racines et les mauvaises herbes.

Débroussailler

Pas facile de couper les ronces !

Nous aimons aussi aller y papoter. Et nous aimerions avoir des bancs pour nous reposer et bavarder tranquillement après le travail.

A bientôt pour la suite…

Revenez souvent voir notre site.