Cœur battant

P1080525Anne Boutin-Pied, conteuse musicienne au festival du légendaire.

Mercredi 25 novembre 2015, nous sommes allés voir un spectacle qui s’appelait cœur battant, pendant le festival du légendaire, à la salle des fêtes de Mainvilliers. La conteuse Anne Boutin-Pied a raconté l’histoire de la Reine des Neiges comme dans le conte d’Andersen, en jouant du violon. Avant le spectacle, nous avons vu avec Salomé le conte original d’Andersen avec comme personnages Kay et Gerda. Après le spectacle, nous sommes rentrés à l’EREA pour regarder la Reine des Neiges de Disney. Nous avons pu voir les différences et les points communs entre ces 3 versions. C’était intéressant car je ne connaissais pas le vrai conte d’Andersen.

Mathew

Posted in Bouquins volés Tagged

Des attentats au cœur de Paris.

Les attentats du vendredi 13 novembre 2015 ont provoqué un choc national et même mondial !

Trois explosions ont eu lieu autour du stade de France pendant le match France-Allemagne. D’autres terroristes ont fusillé des personnes assises en terrasse dans des bars dans les 10ème et 11ème arrondissements de Paris. Puis, ils sont entrés dans une salle de spectacle (le bataclan) en plein concert. Ils ont tiré dans la foule et ont actionné leurs ceintures d’explosifs. Le bilan est terrible: 130 morts au total et plusieurs dizaines de blessés.

Suite à ces attentats meurtriers, le plan vigipirate écarlate a été déclenché. La France a observé 3 jours de deuil national. Au lycée, les drapeaux ont été mis en berne.

Le lundi suivant, nous avons participé à l’hommage national pour les victimes de ces attentats.

DSC06456

M. Defrance, les élèves, et le personnel de l’EREA observent une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.

Tous les élèves et les personnels de l’établissement se sont réunis sous le préau autour de M. Defrance, le Directeur, pour observer une minute de silence en mémoire des victimes.

Justin et Thierry.

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged

Commémorations du 11 novembre

Cette année, pour les commémorations du 11 novembre 1918, la maquette d’un champ de bataille de Verdun réalisée par des élèves de l’EREA a été exposée à la mairie de La loupe pendant deux semaines du 26 octobre au 7 novembre 2015. Atilla, est allé avec Régis le lundi présenter la maquette aux collégiens de La Loupe.

DSC06021

Atilla et Régis présentent aux collégiens de La Loupe une maquette d’un champ de bataille de Verdun réalisée par les élèves de troisième.

Le mercredi après-midi, Elise a emmené quelques élèves de l’EREA visiter cette exposition sur la première guerre mondiale. Ils ont regardé un film documentaire sur les principales étapes du conflit. Ensuite, ils ont répondu au questionnaire sur l’exposition. Le jour du 11 novembre, Régis et Cyril, éducateurs, ont été invités à la cérémonie officielle organisée par la mairie de La Loupe. Des anciens combattants étaient habillés pour l’occasion avec les uniformes de la première guerre mondiale. Au début de la guerre en 1914, le soldat portait un uniforme appelé piou-piou, avec un pantalon rouge garance et un képi. En 1915 l’uniforme a évolué pour être moins voyant et plus efficace: c’est le célèbre uniforme du poilu couleur bleu horizon avec le casque Adrian.

Benjamin, un élève de cinquième a également participé aux commémorations du 11 novembre dans la commune de Brezolles en tant que Jeune Sapeur Pompier. Il nous a confié qu’il était fier de défiler le 11 novembre en uniforme de pompier pour rendre hommage aux soldats morts pendant la première guerre mondiale.

cérémoni pompier benjamin (2)(1)

Benjamin M. et les Jeunes Sapeurs Pompiers de Brezolles lors du défilé du 11 novembre 2015.

Il est prévu que la maquette du champ de bataille de Verdun soit de nouveau exposée à l’EREA au mois de février. Les professeurs du collège de Mainvilliers sont intéressés pour la montrer à leurs élèves de troisième qui vont eux aussi partir en voyage scolaire sur les lieux historiques de la première guerre mondiale à Verdun.

Justin et Thierry.

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged , ,

Sortie au foyer d’accueil chartrain

 Le mercredi 14 octobre 2015, nous sommes allés au foyer d’accueil chartrain. Nous avons été accueillis par un éducateur qui s’appelle Maxime. Son rôle est d’aider les personnes qui n’ont pas de logement. Il discute avec elles et les aident à garder le moral. Maxime nous a expliqué son travail et nous a fait visiter les locaux. Au foyer chartrain, il y a plusieurs bâtiments. Un bâtiment est réservé aux hommes. Un autre espace est dédié aux femmes et aux enfants. Il y a aussi un autre bâtiment où le foyer accueille les personnes en hébergement d’urgence. Pour y obtenir une chambre et dormir au chaud, certaines personnes appellent jusqu’à 300 fois par jour. Malheureusement, le centre d’appels (le numéro 115) reçoit beaucoup de demandes. Et il n’y a pas de places pour tout le monde. A Chartres, il y a chaque jour au moins 20 personnes qui n’obtiennent pas de places chaque nuit. Elles doivent se résoudre à dormir dans les rues de Chartres, dehors. Nous avons rencontré un monsieur qui était en fauteuil roulant et qui n’avait pas de solution pour la nuit. Maxime lui a dit qu’il allait essayer de l’aider.

On a terminé la visite par les jardins. Maxime nous a précisé que les deux jardins du foyer plaisent beaucoup aux gens qui vivent ici. Ils s’en occupent bien. Pour eux, c’est important de jardiner. Les femmes viennent souvent dans le jardin pour cueillir des légumes et faire des soupes. Tout l’été, des personnes se sont relayées pour arroser. C’est un lieu de rencontre très convivial et utile.

Maxime s’occupe notamment du jardin potager. Il nous a montré des légumes qu’on ne connaissait pas comme le topinambour. Il nous a même donné un navet. Et on a goûté au poivron vert!

DSC05818

Maxime, éducateur au foyer d’accueil chartrain, avec l’équipe des 400 scoops.

Le deuxième jardin est un jardin médiéval qui contient des plantes médicinales très bonnes pour la santé. La dame qui s’en occupe est une bénévole de l’association AGIRabcd28. Elle s’appelle Marie-Hélène. C’est une dame à la retraite qui a décidé de donner du temps pour aider les personnes du foyer d’accueil chartrain à faire un jardin. Elle nous a fait découvrir des plantes qui servent à faire des tisanes: la verveine, la sauge, la menthe… Quand nous sommes rentrés à l’EREA, on a pu accompagner notre goûter d’une bonne tisane verveine-menthe. On a infusé les plantes dans de l’eau chaude comme nous l’avait expliqué Marie-Hélène. C’était délicieux. On s’est bien réchauffés et on a pensé aux personnes qui ne peuvent pas dormir au chaud.

Avec Marie-Hélène, bénévole de l’association AGIRabcd28 qui s’occupe du jardin

Peut-être qu’au printemps, on retournera aider Marie-Hélène et les personnes du foyer chartrain à préparer le jardin pour l’été prochain.

Mathew.

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged

La semaine du goût 2015 !

La semaine du 12 au 16 octobre 2015, c’était la semaine du goût. Au réfectoire, le midi, on nous a proposé des activités sur les aliments. Dans nos plateaux, nous avions une feuille de jeux. C’était sympa à faire. On a bien aimé.

DSC05793

Semaine du goût : des jeux dans les plateaux.

Pour en savoir plus, nous avons rencontré Madame Saint-Romas, l’infirmière de l’établissement et nous lui avons posé quelques questions :

Pourquoi avez-vous décidé de proposer des activités pendant la semaine du goût ?

Je trouvais que c’était bien de travailler sur l’alimentation. Beaucoup d’élèves ne mangent pas toujours des repas très équilibrés. Certains ne prennent pas toujours un bon petit déjeuner le matin. J’en ai donc parlé aux professeurs d’enseignement général (Mme Choiseau, Mme Hooge et Mme Elau). Ensemble, on a programmé des activités qui pourraient intéresser les élèves.

Pourquoi avez-vous proposé des jeux ?

Pour que cela intéresse les élèves. C’était plus ludique. On a proposé des sets de table avec des jeux pendant 3 jours sur l’alimentation.

Êtes vous intervenue dans les classes ?

Oui, dans les classes de sixième et de cinquième.

Avec les classes de sixième, on a réalisé des affiches pour le réfectoire sur les différentes familles d’aliments. Les élèves ont appris l’importance de manger équilibré et les particularités des aliments. Par exemple, ils ont retenu qu’il est important de manger des fruits car ils apportent au corps des vitamines, mais aussi que les produits laitiers contiennent du calcium, très bon pour nos os…

Avec les élèves de cinquième, on a créé les jeux pour les sets de table.

Quel bilan faites-vous de cette semaine?

J’ai beaucoup apprécié travailler en classe avec les élèves et les professeurs. Les jeux sur les plateaux repas n’ont pas intéressé tous les élèves mais l’important c’est d’avoir pu faire passer le message voulu sur les aliments.

Est-ce que vous envisagez d’organiser d’autres semaines à thème dans l’année?

Oui. Une semaine « santé » est prévue du 30 novembre au 4 décembre 2015. Nous proposerons des interventions en classe et des activités sur différents thèmes (prévention Sida, tabac et addictions). La journée du jeudi 3 décembre 2015 sera notamment entièrement consacrée à des activités sur la santé!

Merci Madame Saint-Romas d’avoir répondu à nos questions.

Nous sommes impatients de pouvoir participer aux prochaines activités proposées par l’infirmerie.

Maxime et Mathew.

Posted in Domicile médical Tagged ,

Stop m’Eau Tion

Dernière séance avec de la pâte à modeler. Animation réalisée par Mathew & Lucas.

Image de prévisualisation YouTube

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged ,

Les Artisanales de Chartres

Le lundi 12 Octobre à 9h45, nous, les élèves de 4ème, nous avons pris la route, direction le salon des Artisanales à Chartrexpo, à la découverte des métiers du bâtiment, de la cuisine, de l’automobile…

Nous étions accompagnés de Mme Casolari (notre professeur de peinture), Mme Elau (notre professeur de français et d’histoire), M. Taupin (notre professeur de maçonnerie) et de M. Drigny (l’éducateur principal).
Sur place, il y avait plusieurs C.F.A, des lycées professionnels, des artisans et des producteurs ­commerçants. Le but était de rencontrer des patrons, de parler avec eux du métier, pour nous aider à savoir ce qu’on veut faire plus tard.

Estève, Florent et Mickaël au stand des métiers de l’automobile

Nous avons rencontré un monsieur qui fabriquait des toupies en bois. On a pu peindre des voitures en plastique, comme si nous étions des peintres en carrosserie. Nous avons appris de nouvelles choses sur la mécanique auto en discutant avec un apprenti. On a aussi pu poser des questions précises à un professeur de cuisine en CFA.
La sortie était très intéressante, car on a pu apprendre de nouvelles choses à propos de nos futurs métiers, mais on a aussi pu pratiquer ou voir des démonstrations.

La classe de 4ème

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged ,

Match à l’EREA

Image de prévisualisation YouTube

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged ,

Le permis AM

La semaine dernière, la classe de 3ème passait le fameux permis AM

M. Goulay, au volant de la voiture auto-école, suit les élèves à mobylette pendant le passage du permis AM.

Le brevet de sécurité routière (BSR) correspond à la catégorie AM du permis de conduire. Il permet de conduire des cyclomoteurs de 50 cm3 maximum. Pour s’inscrire au permis AM, il faut avoir 14 ans et avoir obtenu en classe de 5ème l’ASSRl (attestation de sécurité routière niveau 1). Ensuite, il faut s’inscrire dans une auto-école pour passer une formation théorique et une formation pratique. La théorie dure deux heures. La pratique dure 5 heures. A l’EREA François Truffaut, tous les 3èmes passent le permis AM avec un moniteur d’une auto-école de Chartres sur les mobylettes de l’établissement. Cette formation est payée par l’établissement. La formation au permis AM fait partie du projet de classe 3ème intitulé « mobylette et histoire ». En effet, les 3èmes partent chaque année au mois de mai à mobylette visiter des sites historiques de la première ou de la deuxième guerre mondiale. La formation en auto-école coûte normalement entre 150 € a 400 €. L’établissement demande seulement à chaque élève une participation de 30 euros à verser au FSE (foyer socio éducatif).

Théo

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged ,

Interview

Régis Drigny est l’éducateur principal de l’EREA. Il est également motard, et nous fait partager sa passion en atelier éducatif et lors des transferts de classe en 2 roues.

Régis sur la 125 cm3 de l’établissement.

Depuis combien de temps es-tu motard ?

Une dizaine d’années.

Quelle moto as-­tu et peux-­tu nous donner sa cylindrée ?

C’est une petite cylindrée (125 cm3 ) qui passe partout et notamment sur du tout terrain. Cette moto de type trail permet de passer dans tous les chemins, en forêt mais aussi sur un terrain accidenté. Elle est aussi à l’aise sur route mais sur de petites distances (100 kilomètres au maximum car ce n’est pas une routière).

Peux-­tu nous dire quelle sensation cela fait d’être au guidon d’une moto ?

La conduite d’une moto permet une certaine liberté de déplacement et c’est très différent d’une voiture. On peut passer un peu partout et c’est plus facile de conduire avec ce type de transport en ville. C’est notamment plus pratique qu’une voiture pour se garer. Par contre, il faut être plus vigilant car les voitures ne nous voient pas toujours à temps. Le carénage pour une voiture permet de limiter les blessures graves. A moto, il faut impérativement être bien protégé en portant un casque, des gants, un blouson et un pantalon de moto.

As-­tu déjà eu une grosse frayeur à moto ?

Oui, plusieurs fois et plus particulièrement lors de mauvaises conditions météorologiques (neige et verglas).

As-­tu un message à faire passer aux jeunes sur les dangers à moto ?

Conduire à moto demande une vigilance de tous les instants. Il faut bien connaître les limites de sa machine (poids, puissance, vitesse, reprises, freinage). Savoir s’adapter à la conduite spécifique d’un deux roues, connaître aussi ses propres limites pour éviter les chutes. Une moto n’est pas un jouet, c’est un moyen de transport agréable surtout aux beaux jours. Une moto est un véhicule maniable, fonctionnel et utile.

Théo

Posted in Du côté de chez Truffaut Tagged ,