Projet Cyclo 4ème

Du 3 au 7 juin 2013, 12 élèves de la classe de 4ème ont visité La Rochelle et ses alentours à vélo. Le gîte se situait à environ 30 kilomètres de La Rochelle, à Chambon. Pendant 5 jours, les élèves se sont rendus aux différentes visites à vélo. Au programme: l’aquarium de La Rochelle, l’île d’Aix, les marais salants de l’île de Ré, la Corderie Royale et la visite du chantier de l’Hermione¹ à Rochefort. Au total 270 kilomètres de vélo sous le soleil. Virginie ¹ « A Rochefort, depuis 1997, dans l’ancien Arsenal maritime, une équipe de passionnés reconstruit la frégate Hermione, qui en 1780 permit à La Fayette de traverser l’Atlantique pour rejoindre l’Amérique. Ce grand navire en bois, témoin d’une période phare de l’histoire maritime française, est reconstruit sous les yeux du public qui peut ainsi découvrir le travail des charpentiers de marine, forgerons, menuisiers, sculpteurs… ». www.hermione.com Impressions d’élèves:  Au début, je ne voulais pas venir mais finalement j’ai bien aimé faire du vélo. Mais en vélo de course, je trouvais ça moins agréable. Mon moment préféré du voyage a été quand on a cherché des crabes sous les rochers à l’île d’Aix. » Jessy « Pendant le séjour, on a fait beaucoup de kilomètres. J’avais mal aux cuisses et aux mollets. J’ai aimé les visites parce que j’ai découvert plein de nouvelles choses: comment on récolte le sel sur l’île de Ré, comment faire des nœuds marins à la Corderie Royale. » Sofian «Le voyage en général était bien. J’ai découvert la Corderie Royale et l’Hermione ainsi que l’île d’Aix. Je connaissais déjà l’aquarium de la Rochelle mais ça m’a fait plaisir d’y retourner. »

Alexandre

Posted in Du côté de chez Truffaut

Projet Mobylette et Histoire

Le Mardi 7 Mai 2013 : C’est le départ. Nous  avons parcouru 239 kilomètres pour arriver à Nampteuil sous Muret dans l’Aisne (entre Soissons et Reims) où nous avons dormi dans une ferme qui est aussi un gîte.

Le Mercredi 8 Mai 2013: Nous avons visité le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Personnellement j’ai adoré. Cela m’a même impressionné car ce qui est présenté, c’est la collection d’un homme nommé Jean-Pierre Verney qui a collectionné tout au long de sa vie des objets de la guerre de 1914-1918 (des casques Adrian, des obus, des grenades, des costumes, etc…). Nous avons  appris beaucoup de choses sur la façon d’utiliser des armes. Nous avons aussi  découvert l’organisation des tranchées françaises et allemandes. Nous avons vu des photos et des vidéos de soldats qui après la guerre étaient blessés à la figure. On les appelait les « gueules cassées ». Leur vie n’était plus du tout la même après la guerre. Selon les vidéos que j’ai vues au musée, certains soldats qui physiquement n’étaient pas abîmés étaient complètement détruits mentalement. Ce qui m’a le plus marqué, ce sont ces gens qui hurlaient, qui tremblaient. Certains avaient peur de tout. Ils étaient désorientés.

Le Jeudi 9 Mai 2013: Nous avons visité le Musée des Deux Guerres des Invalides. Dans ce musée, nous avons vu quelques tenues de soldats français, allemands ou bien des alliés des deux camps. Nous avons vu des armes lourdes, appris comment elles s’appellent et quelles étaient leurs capacités technologiques (distance de tir, vitesse). Par exemple, le poids du canon de 75mm est de 1140 kg, la portée des obus qu’il lance est de 5 ou 6 km et il tire 5 à 6 coups d’obus par minute. Le Vendredi 10 Mai 2013: Nous avons visité la Caverne du Dragon qui est une grotte souterraine assez grande située à 15 mètres sous terre où la température ambiante est de 12°C. Certains disaient qu’il faisait froid. Personnellement, j’ai trouvé que c’était une bonne température. Dans cette grotte les Français s’y sont réfugiés. Puis les Allemands vont y rester un bon moment. Une des explications du nom « caverne du dragon » viendrait du fait que pendant la guerre, on avait l’impression que cette caverne crachait du feu et de la fumée comme un dragon. Dans la même journée, nous avons aperçu le village de Craonne et emprunté le Chemin des Dames, connu pour avoir été un haut lieu de combats meurtriers pendant la Première Guerre Mondiale. Il fut nommé ainsi à la fin du XVIIIème siècle, car il était emprunté par les filles du roi LOUIS XV, appelées à l’époque les Dames de France (Adélaïde et Victoire). Nous nous sommes arrêtés au Plateau de Californie où nous avons lu des panneaux explicatifs sur les différentes batailles. C’est un paysage incroyable, avec une vue magnifique sur la vallée, où beaucoup de soldats sont morts.

Le Samedi 11 Mai 2013: Nous avons visité le Mémorial de Dormans, un lieu qui a été construit entre 1921 et 1931 par les Français pour rendre hommage à tous les hommes qui sont morts au combat pendant les batailles de la Marne.  Ensuite, nous nous sommes arrêtés au cimetière de Vailly sur Aisne. C’est un grand cimetière avec d’un côté, les tombes des soldats Anglais et de l’autre celles des Français. Personnellement, je n’étais pas à l’aise de voir toutes ces tombes de personnes qui ont perdu la vie pour notre liberté.

L’après-midi, nous avons visité le fort de Condé à Chivres-Val. C’est un fort qui est situé non loin du chemin des Dames et qui a été occupé par les Français et les Allemands pendant la Première Guerre Mondiale.

Le Dimanche 12 Mai 2013: Nous avons visité la clairière de l’armistice de Rethondes, un lieu où se trouve le wagon où fut signé l’armistice du 11 novembre 1918 entre l’Allemagne, la France et ses alliés. Le wagon a aussi servi lors de la signature de la capitulation de l’armée Française le 22 juin 1940.

Le wagon d’origine a été emmené en Allemagne après l’armistice de 1940, exposé à Berlin et détruit par les SS sur ordre d’Hitler en 1945.  Actuellement, on peut voir un wagon du même modèle datant de 1913.

Et enfin Le Lundi 13 Mai 2013: nous avons rangé et tout nettoyé le gîte. Nous avons préparé nos affaires et nous sommes rentrés à Mainvilliers. Un mois environ après notre retour, nous avons effectué une dernière visite historique, mais cette fois en Eure-et-Loir, près de Nogent-le-Rotrou. Le mercredi 12 Juin: Nous avons visité le Maquis de Plainville. C’est un lieu isolé dans une forêt du Perche où se sont cachés pendant la deuxième guerre mondiale des résistants. On a pu rentrer dans la grotte qui leur servait d’abri. Ils s’entraînaient aussi à tirer dans la grotte pour apprendre à viser. C’était pratique car on n’entendait pas les tirs de l’extérieur. Nous avons eu un guide qui nous a raconté énormément de choses. C’était très intéressant. Nous avons même pu monter dans une Jeep pour rentrer et sortir de la forêt. Elle était conduite par un des membres de l’association des amis du maquis de Plainville.

Jordan

Posted in Du côté de chez Truffaut

Spectacle des 5èmes

Le jeudi 20 juin 2013 nous avons assisté au spectacle des 5èmes dans le gymnase. C’était un spectacle sur Merlin l’enchanteur. Il y avait des chants mais aussi des lectures de textes écrits et lus par les 5èmes.

Entre les lectures, on a assisté à des scènes de cirque : des numéros d’équilibre sur un énorme ballon jaune, des numéros de jonglage avec des diabolos, avec des balles, des anneaux…

Corentin et Dorian ont traversé le public sur des échasses. Ils avaient des supers costumes.

En arrière-plan, un théâtre d’ombres chinoises illustrait l’histoire. Pendant les parties de chant, c’était vraiment marrant de voir Madame Choiseau être à fond dans l’ambiance. C’était vraiment un très beau spectacle. Félicitations à tous les 5èmes et aux profs qui ont aussi participé.

Christopher.

Posted in Du côté de chez Truffaut

L’ankylosaure

Son nom scientifique « Ankylosaurus » signifie « reptile rigide ». Il était muni d’une sorte d’armure constituée de plaques osseuses comme sur les crocodiles. Ces plaques osseuses fusionnaient avec sa queue pour former une sorte de massue très rigide. Ainsi, il pouvait se défendre efficacement face à ses prédateurs en leur donnant de violents coups de massue. Il mesurait entre 10 et 11 mètres de longueur et près de 3 mètres de hauteur. A taille adulte, il pesait près de 4 tonnes. Il vivait au Crétacé supérieur, c’est-à-dire il y a environ 65 millions d’années. Il était herbivore. Il a été découvert au Canada par Barnum Brown en 1906.

Sofian

Posted in Farenheit 28300

Visite de la caserne des pompiers

Le mercredi 3 avril 2013, nous sommes allés visiter la caserne des pompiers de Chartres. On était très contents de voir tous les camions de près avec leurs équipements. On a découvert beaucoup de choses. C’était super d’avoir pu monter sur le camion avec la grande échelle. On a aussi beaucoup aimé se faire prendre en photos en tenue de pompier. On a pu se rendre compte que même avec la visière du casque baissée, on voyait super bien. On avait préparé un interview. Le Caporal-chef Yoan BOURDIER a accepté de répondre à nos questions:

Combien faites-vous d’interventions dans l’année ?A peu près 7000 interventions.

Avez-vous des hélicoptères? Non, nous n’avons pas d’ hélicoptère à Chartres. Mais sur Dreux, oui, à la Sécurité Civile .

Quelle est l’intervention la plus grave ou la plus risquée que vous avez faite ? Les accidents de la route. C est parfois très choquant. C’est ce qui est le plus dur.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ? A 11 ans, ma mère m’a inscrit aux Jeunes Sapeurs Pompiers de Rambouillet. Ça m’a plu. Après, j’ai fait pompier volontaire, puis j’ai passé le concours professionnel.

Quelles sont les épreuves à passer pour devenir pompier ? Des épreuves de sport. Des tests écrits (dictée, maths) et un entretien.

Combien de temps avez-vous pour vous préparer quand vous êtes appelé sur une intervention ? On doit être prêt le plus rapidement possible.

Avez-vous déjà eu un accident avec les véhicules de la caserne ? Personnellement non. Mais ça arrive oui. On a une sirène et un gyrophare, mais parfois les gens ne nous voient pas arriver. Sur la route, on n’est pas prioritaire mais on doit nous faciliter le passage.

Quel est le véhicule dont vous vous servez le plus ? Les ambulances VSAV (véhicules de secours aux victimes).

Quels sont les différents grades de pompiers ? Homme du rang (Sapeur, Caporal, Caporal-chef) Sous-officier (Sergent, Sergent-chef, Adjudant, Adjudant-chef) Officier, Commandant.

Est-ce que vous êtes souvent de garde de nuit ? A chaque garde, on est de nuit, puisqu’une garde dure 24 heures. Par exemple, aujourd’hui, j’ai commencé à 7 heures du matin. Je terminerai ma garde à 7 heures demain matin. Après, j’ai 3 jours de repos.

Est-ce qu’il faut un permis spécifique pour conduire un véhicule de pompier ? Oui, il faut le permis ambulance, le permis poids lourd.

Est-ce que vous formez des jeunes sapeurs pompiers à Chartres ? Non, mais à Lucé oui.

Quand vous intervenez sur un incendie, où vous branchez-vous pour avoir de l’eau ? Derrière le camion-feu, il y a une cuve de 3000 litres d’eau. Quand la réserve est écoulée, on se branche sur une borne à incendie.

Christopher et Jefferson

Posted in Domicile médical

Concert d’Isabelle Boulay

Le mercredi 6 mars 2013, nous avons eu la chance avec mon camarade Valentin d’assister au concert d’ Isabelle Boulay au théâtre de Chartres. C’est une chanteuse québécoise très connue qui a vendu des millions de disques. Ce soir là à Chartres, c’était la première date de sa nouvelle tournée 2013. Nous nous étions habillés en pantalon de costume et chemise pour l’occasion. C’était super, on était bien placés (troisième rang). On pouvait la voir de près. Elle était accompagnée de musiciens professionnels, c’était impressionnant.

J’ai bien aimé son spectacle. Nous avons pu taper des mains sur ses chansons les plus entraînantes. A la fin du spectacle, nous avons eu le privilège d’avoir des grandes affiches d’Isabelle Boulay. On est rentrés ensuite à l’internat après avoir passé une excellente soirée au théâtre de Chartres !

Christopher.

Posted in Jasez sur le pianiste

Outside Duo

Le 19 mars 2013, à 20h, un groupe de musique nommé Outside Duo s’est produit au foyer de l’internat. Ce groupe est constitué de 2 musiciens: Antoine Solmiac,le violoniste et Julien Grignon, le guitariste. Ils ont mis une très bonne ambiance. Franchement, c’était trop bien. Avec Erwan, Kevin, et Nicolas, on s’est même levés pour danser. Tout le monde tapait dans les mains au rythme du violon et de la guitare. Puis, ils nous ont demandé de participer en imitant le bruit des vagues, du vent et des mouettes. On s’est bien amusés. Ils ont aussi joué des musiques plus calmes. Ils ont joué à deux sur un même violon. C’était spectaculaire. A la fin, ils sont restés pour une séance de dédicaces et ils nous ont parlé de leur prochain album. Leur dernier CD est sorti au mois d’avril. Leur clip a été tourné à Paris. Avant de partir, Sylvain, Thomas et Robin ont interviewé les artistes pour la Radio Truffaut, sur un dictaphone.On peut écouter cet interview à l’adresse suivante:

David et Vincent

Posted in Jasez sur le pianiste

Né quelque part

C’est un film qui parle d’un jeune français de 26 ans, qui s’appelle Farid. Ses parents sont algériens mais vivent en France. Son père tombe malade car il apprend que leur maison construite en Algérie est menacée de destruction. Le père de Farid envoie son fils en Algérie pour tenter de sauver la maison familiale. Farid qui n’a jamais mis les pieds en Algérie retrouve sa famille algérienne et notamment son cousin, qui rêve d’aller en France. Le rôle du cousin est joué par Jamel Debbouze. Farid va se retrouver bloqué en Algérie car son cousin lui vole ses papiers pour rejoindre la France. On a bien aimé ce film. Plusieurs passages étaient très drôles. Surtout quand Farid téléphone à sa copine du café en Algérie. Tout le monde écoute sa conversation, les gens applaudissent et rigolent. On a bien aimé aussi les musiques algériennes et les paysages.

Christopher et Robin

Posted in Nouvelle Vague

Moelleux au chocolat au cœur fondant

Pour 6 personnes :

200 g de chocolat noir à 70% + 6 carrés

4 œufs

170 g de beurre

150 g de sucre semoule

50 g de farine

Une pincée de sel

 

1- Préchauffez le four à thermostat 6 ou 7 – 200°C. Beurrez 6 moules en aluminium jetables. Faites fondre le chocolat concassé avec le beurre au bain-marie. 2- Fouettez vivement les œufs entiers avec le sucre semoule dans un grand saladier. Ajoutez la farine et une pincée de sel. Mélangez bien. Incorporez ensuite le mélange chocolat/beurre fondu en remuant. 3- Remplissez les moules à moitié de préparation. Posez un carré de chocolat au centre et versez le reste de la pâte dans les moules. Enfournez pour 12 minutes. Démoulez au sortir du four et servez aussitôt.

Posted in Les mitrons

Saint Fargeau

Huit élèves de CAP 1 et 2 spécialité maçonnerie, accompagnés de leurs professeurs, Mr Taupin et Mr Lacourte sont partis à la ferme de St Fargeau du 30 septembre au 6 octobre 2012. Leur mission était de rénover  un mur de clôture dans une ferme de l’Yonne. Ces élèves « bâtisseurs » étaient hébergés et nourris par le propriétaire de la ferme en contrepartie des travaux effectués. Entre préparation du mur, fabrication de mortier de chaux, pose et scellement de pierres, les élèves étaient bien occupés. A la fin du séjour, ils ont eu la chance de se rendre sur le chantier du château médiéval de Guédelon où ils ont pu observer des tailleurs de pierres, des charpentiers, des tuiliers, des bûcherons, des vanniers, des forgerons, des cordiers, des charretiers et des maçons, utilisant tous des techniques ancestrales.

 

Jean-Christophe

Posted in Du côté de chez Truffaut