C’est décidé, je me mets « au vrac »!

Vous voulez en finir avec les placards et les poubelles qui débordent ? Place à la juste dose et aux emballages réutilisables ! Le vrac est un pilier essentiel pour aller vers le zéro déchet !

Si au départ cela peut paraître difficile, finalement faire ses achats en vrac, c’est hyper simple, à condition de s’organiser un peu pour changer ses habitudes.  « Tout est une question d’habitude! »

On ne pourra pas tout supprimer mais l’idée est de limiter les emballages jetables à usage unique. 

Pourquoi acheter en vrac ?

Pour commencer, acheter en vrac est forcément écologique Les français produisent environ 5 millions de tonnes de déchets par an et cette méthode nous permet d’acheter sans produire d’emballage plastique.

Mais c’est aussi plus économique Les magasins proposent un prix réduit (de 5 à 40% moins cher) sur leurs produits en vrac, par rapport à leurs produits traditionnels emballés.

Et là, un tas de questions se posent : « Pourquoi une telle baisse de prix sur les produits en vrac ? », « Leur qualité est-elle moins bonne ? »

Si les prix des produits en vrac sont nettement moins élevés que les autres, c’est en grande partie parce qu’ils sont débarrassés de tout emballage (pouvant aller jusqu’à 50 centimes), et qu’ils reviennent moins cher au kilo. L’avantage est que nous avons la possibilité d’acheter au poids, en fonction de nos besoins. Pratique pour éviter le gaspillage, n’est-ce pas ? Chaque français jette 29 kg de nourriture à la poubelle par an, soit un repas par semaine!

On va donc faire nos courses avec nos propres bocaux ou sachets, qu’on remplit nous-mêmes, selon les proportions souhaitées. Néanmoins, tout cela ne modifie absolument pas la qualité des produits proposés. Bien manger tout en respectant la planète est donc tout à fait possible !

Mais est-ce que tout ça est vraiment hygiénique ?

Pas de panique, il n’est pas question de plonger ses mains au milieu des aliments pour effectuer ses courses. Très souvent, des trémies (une sorte d’entonnoir) sont à notre disposition. Celles-ci sont remplies vers le haut par les commerçants, et se vident par le bas à chaque fois qu’un client souhaite se servir. Nous pouvons apporter nos contenants mais le magasin peut aussi nous en fournir.

Bon maintenant que l’on sait tout ça, il reste deux questions importantes :

Où trouver le vrac ?

Depuis plusieurs années, le marché du vrac connaît une croissance considérable, notamment dans les magasins bio. Parmi les enseignes spécialisées, c’est Biocoop (avec ses 350 établissements) qui reçoit le plus de succès. Mais on retrouve aussi des épiceries comme « La Recharge » et « Day by day » sur Bordeaux ainsi que des marchés de producteurs locaux.

Cependant, la vente en vrac n’est pas uniquement accessible dans les magasins bio. Vous pouvez très bien trouver un tas d’aliments en vrac dans la grande distribution Auchan, Leclerc, Super-U, Géant Casino ainsi que Carrefour offrent également la possibilité de se procurer des aliments non préemballés.

Quels produits trouve-t-on en vrac ?

En libre service, on peut trouver des aliments comme les pâtes, le riz, les fruits secs (amandes, noisettes, noix de cajou…), la semoule,  ou encore les céréales (flocons d’avoine, muesli, céréales fourrés au chocolat, quinoa…) et les légumineuses (lentilles, haricots…) du café, du thé, des condimentsainsi que des biscuits, du chocolat et des bonbons, voire même des produits d’entretien (savons liquides, nettoyants pour sols…) ou  de l’huile, du vinaigre et du miel, etc.

Carla, 3°1

 

 

4 réponses sur “C’est décidé, je me mets « au vrac »!”

  1. Bonjour,
    Je vais régulièrement à la VRAC’Rie de Léognan et c’est une boutique très intéressante : alimentaire (farine, riz, céréale, huile, café, thé… ) , produits ménagers , produits pour une salle de bain zéro déchets et des tissus pratiques….
    Le cellier est peu à peu rempli de bocaux très utiles !!!
    Bravo pour votre site : allez les jeunes, vous êtes notre avenir !!!
    Céline

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire! Je partage avec vous l’idée que les jeunes peuvent changer les choses! A condition d’être sensibilisés et informés bien sûr!
      Un petit mot (privé?) pour conclure : vive les tote bag !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *