La cordillère des songes

 

Synopsis:

Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili.

Discussion après avec un journaliste de Médiapart

Les spectateurs ont apprécié le côté poétique de ce documentaire sur la Cordillère des Andes : non seulement il rappelle les horreurs de la dictature de Pinochet au Chili avec des images d’archives et celles de Pablo, un vidéaste chilien depuis 40 ans mais il montre la Cordillère qui traverse le pays du Nord au Sud et occupe 80% du territoire. Ce film est une métaphore de l’histoire du Chili à la fois protégé et isolé par cette chaîne rocheuse. Lors de la dictature  à cause de l’omerta , de la propagande , la population chilienne est moins au courant de ce qui se passait que les pays étrangers. Cette chaîne a une histoire géologique avec ses tremblements de terre qui rappelle l’histoire du Chili avec ce coup d’état de Pinochet vécu comme un séisme dans le pays qui a provoqué des morts, des tortures, des disparus , des exilés.
On voit aussi le Chili d’aujourd’hui avec des images d’archive et la violence de la répression qui continue. Certes, il n’y a plus de dictature, de tortures mais le gouvernement néolibéral qui s’est élevé sur ces bases crée de la violence , des inégalités sociales flagrantes , comme l’exploitation du cuivre (principale ressource du Chili sous la domination de grands groupes étrangers.
Ce qui est poignant dans ce film aussi c’est que Patricio Guzman vit depuis 40 ans en France et n’est jamais revenu vivre au Chili et pourtant tous ses films parlent du Chili. A l’inverse de Pablo, cinéaste qui lui est resté à Santiago et filme depuis 40 ans les manifestations : il a une quantité énorme de bobines sur l’histoire de son pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *