J’ai perdu mon corps

Synopsis:

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire… Il a reçu un prix et quatre nomination.

Une spectatrice
C’est quoi cette main à la recherche de son corps ? une métaphore de l’être humain qui cherche à être vraiment lui-même en entier ? Le héros a perdu ses parents, il lui manque une partie de lui-même et pourtant il a tous ses membres, il vit, il tombe amoureux. Mais un jour, en travaillant en tant que menuisier, il perd sa main à cause d’une scie à bois, il ne peut plus exercer son métier , ne peut plus voir son amoureuse, il part. Symboliquement la veille de son départ , cette main qu’on suit pendant tout le film dans tous les endroits possibles et imaginables comme si elle était autonome (il y de très belles scènes humoristiques , dramatiques où on voit bien le dessous des villes) s’approche de son moignon et semble se recoller. Le lendemain , symboliquement , il part et saute depuis le haut d’un toit sur une grue, saut dangereux mais qui, pour lui, est significatif d’une victoire sur lui-même : il semble s’être enfin trouvé, reconstruit en entier mais il lui manque toujours matériellement sa main, il pourrait dire « j’ai perdu ma main » alors que la main dit « j’ai perdu mon corps ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *