Tambour battant

Synopsis:

Au début du printemps 1970, le petit village de Monchoux, en Valais, connaît une agitation inhabituelle. Est-ce à cause du scrutin sur le droit de vote des femmes? Ou à cause du prochain référendum sur l’expulsion des étrangers ? Non, c’est pire: la fanfare du village a implosé ! La moitié du village dira que c’est la faute d’Aloys, l’autre moitié répondra que c’est celle de Pierre.

Interview de François-Christophe Marzal, réalisateur
J’ai choisi comme cadre un petit village du Valais où 2 fanfares se concurrencent. Derrière cette opposition , on voit des différences idéologiques et politiques ( racisme, intégration, catholique, multiculturel) . Ça correspond à une réalité en Suisse où la plupart des villes et villages ont 2 fanfares liées aux partis politiques qu’elles représentent. Même parfois, 2 boulangeries, 2 épiceries, 2 écoles…  Sous couvert de fanfares, je parle de choses sérieuses.
Je suis Français mais j’ai maintenant la nationalité suisse et je voulais faire un film sur cette particularité suisse mais sans me moquer d’eux. J’ai cherché à être bienveillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *