Archive

Archives pour 12/2010

La Renaissance italienne

La Renaissance italienne trouve son inspiration dans l’idéal antique, raisonné et ordonné, au Quattocento et au début du XVIe siècle. Avec la perspective mathématique, l’homme de la Renaissance  construit le monde qui l’entoure.

 

 

Les artistes vont ensuite s’émanciper des codes de l’idéal antique, pour les interpréter d’une autre manière. C’est ce que l’on va appeler le Maniérisme, qui annonce la théâtralisation de l’art Baroque

De la peinture de bois à la marqueterie « Boulle »

03/12/2010 un commentaire

De la peinture de bois à la marqueterie Boulle

Bibliographie et source iconographique

Boulle, les commandes de versailles, n°124 Dossier de l’art

Le mobilier du Louvre, chefs-d’oeuvr d’ébénisterie, L’objet d’art n°11 spécial

Categories: 4 XVIIe Tags: ,

Marqueterie Boulle par superposition

La technique de la marqueterie par superposition, consiste à découper une forme dans un paquet de 2 matériaux différents.

La marqueterie en écaille et métal n’a pas été inventé par Boulle mais il l’a utilisé avec beaucoup de virtuosité. C’est pour cette raison que l’on l’appelle « marqueterie Boulle ».

Cette technique permet de faire 2 meubles de forme et de décor similaire, l’un en partie, l’autre en contrepartie. Ce qui correspondait au goût de l’époque pour la symétrie.

Exemple de Coffre de mariage en partie et contrepartie.

Categories: 4 XVIIe Tags: ,

L’évolution du bureau sous Louis XIV

Categories: 4 XVIIe Tags: ,

Evolution des commodes sous Louis XIV

Categories: 4 XVIIe Tags: ,

Le cabinet d’ébène

Le cabinet d’ébène va donner son nom au artisans ébénistes qui vont travailler le meuble en le plaquant de plaque d’ébène d’1cm d’épaisseur, sculptées de bas-reliefs. C’est un meuble précieux qui cache de nombreux tiroirs pour ranger des objets rares  ou de collection……

Le cabinet est formé de deux parties indépendantes : le pied et le caisson supérieur.
Le pied est composé à l’avant, de  colonnes décorées de feuilles de vigne et de feuilles de lierre alternent avec des tabliers. L’ensemble est surmonté d’une ceinture qui abrite trois tiroirs.
Le caisson, le cabinet à proprement parler, peut se décomposer visuellement en trois niveaux :
– en haut, une frise surmontée d’une corniche légèrement saillante
–  le niveau principal qui est séparée par des pilastres cannelés corinthiens,avec  des niches sur les parties latérales
– une frise inférieure,
La partie centrale et la frise inférieure sont solidaires et composent en réalité deux portes, ou vantaux, qui s’ouvrent sur l’intérieur du cabinet.

PDF : Cabinet d’ébène

Voir l’animation : Un meuble complexe et une Grande richesse intérieure  dans : Œuvres à la Loupe Un cabinet d’ébène à la loupe | Musée du Louvre.

Categories: 4 XVIIe Tags:

Versailles : lecture de façade

  

plan_etapesconstruction

Les étapes de la construction de Versailles

et ci-dessous des documents ressources pour la Lecture de façade

lectures_facades_Page_3

lectures_facades_Page_1