Archive

Articles taggués ‘Régence’

Charles Cressent

Charles Cressent est un des ébénistes les plus célèbres de l’époque Régence, son esprit correspond au style de l’époque, qui sans être complètement frivole est plus aimable qu’à l’époque Louis XIV, comme vous pouvez l’observer en comparant le bureau plat de Charles Cressent ci-dessous, et celui de Charles André Boulle.

Les meubles de Cressent sont élégant, de forme plus légère. Cressent est sculpteur avant d’être ébéniste, et il donne beaucoup d’importance au bronzes, allant jusqu’à marqueter une forme en bois sombre d’amarante sous ses sculptures pour les mettre en valeur, comme vous le voyez sur la commode au singe présentée ci-dessous.

Categories: 5 XVIIIe Tags:

Tissus Régence

Les décors des tissus Régence sont plus mouvementés. Le dessin naturaliste s’associe aux dessins dit bizarres inspirés des chinoiserie en vogue  à l’époque.

Brocatelles à grande composition grenades fleuries et rinceaux d’acanthes enroulés. Lin et soie, l’une satin cerise et blanc.

Le dessin de la grenade est traité de manière plus naturaliste qu’au style précédent.

Lampas de soie « bizarre ». Fond damassé jaune citron, formes rocaille et fleurs légères.

Composition légère et mouvementée à rivière, c’est à dire suivant une ligne onduleuse.

Brocart d’or en « bizarre » luxuriant, Lyon vers 1715. Soies multicolores, frisé, filé or et argent. Lampas fond d’or et sain cramoisi, décor de grenades éclatées et fleurs échevelées.

Décor « bizarre » inspiré des « chinoiserie » en vogue à cette époque.

Les sources du décor « bizarre »

La chinoiserie est caractérisé par l’utilisation d’un langage figuré et fantaisiste d’une Chine imaginaire inspiré des objets venant de Chine, du Japon, etc….

Porcelaine d’Imari d’influence chinoise, Japon XVIIIe

Catalogue de TEXTILES ANCIENS – LE MANACH III : http://www.thierrydemaigret.com/

Categories: 5 XVIIIe Tags: ,

Les caractéristiques du mobilier Régence

`

Categories: 5 XVIIIe Tags:

Caractéristiques du mobilier Régence : sièges

Categories: 5 XVIIIe Tags: