5G : faudra-t-il se débarrasser de son smartphone 4G ?

Tutos

Alors que les fréquences de la 5G ont été récemment attribuée en France aux opérateurs téléphonique, la question de savoir ce qu’on va faire de notre smartphone se pose.

Le fait de devoir remplacer son téléphone en raison de l’arrivée de cette nouvelle technologie peut en inquiéter certains. Non seulement au niveau économique mais aussi à celui écologique.

 

Pas d’inquiétude pour l’instant

 

D’ici la fin de l’année, voire le début de la prochaine nous devrions pouvoir tout un chacun accéder à la 5G. Tout dépend du temps que cela va prendre de déployer des antennes-relais compatibles. Il va s’étaler sur plusieurs années : en 2022, 3.000 sites seront couverts, puis 8.000 en 2024 et pour finir 10.500 en 2025. Aux dires des opérateurs, la montée en puissance se fera progressivement.

Au 1er septembre 2020, l’ANFR dénombrait 48.000 sites 4G dans l’Hexagone. Dans les années futures, c’est la 4G qui sera utilisée par les smartphones 5G le temps que tout s’installe. Si vous projetez de changer de smartphone dans les semaines ou mois à venir vous pouvez opter pour un mobile 5G. Autrement, vous pouvez continuer à utiliser le vôtre et attendre qu’il arrive en bout de course.

Pour faire simple, vous pourrez, malgré l’installation des antennes 5G, continuer à utiliser votre smartphone actuel pour voir des films en streaming, jouer au casino en ligne ou faire des jeux multijoueurs sans remarquer de différence notable.

La durée de vie, qui est, on le rappelle de 4 ans pour un iPhone et de 3 pour un Android, ne devrait pas non plus être bousculée.

 

Renouvellement progressif

 

D’après les estimations du cabinet IDC, en 2020, environ 228 millions de mobiles 5G devraient s’écouler dans le monde. En Europe comparé à 2019 où 140 millions de smartphones ont été vendu, seulement 13 millions devraient trouver acheteur cette année.

En 2021, les smartphones 5G devraient, d’après les projections des spécialistes, composer le quart ou le tiers des ventes.

Plutôt que brutal, il s’agit d’un renouvellement graduel comme ce fût le cas lors de l’arrivée de la 4G en 2011-2012. Cela a pris huit ans pour que 70% des mobiles deviennent compatibles.

Non seulement les infrastructures mettent du temps à s’implanter, mais aussi, pour remporter l’adhésion auprès du grand public, elles doivent s’accompagner d’un usage vraiment remarquable. Du temps de la 4G la vidéo en streaming sur les réseaux sociaux a été une véritable innovation. Le temps de latence réduit pour les jeux vidéo sur smartphone sera vraisemblablement le véritable marqueur de la 5G.

 

Vous pouvez, en conclusion, continuer à utiliser tranquillement vos smartphones et ne pas vous ruer sur ceux 5G qui arrivent sur le marché si vous avez des choses plus importantes à acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *