Lancer votre Business sans lâcher votre emploi, c’est possible !

Actualités

Devenir entrepreneur présente de nombreux avantages tels que la liberté de faire ce que vous aimez et l’indépendance de prendre vos propres décisions. Toutefois, entreprendre a ses inconvénients tels que l’insécurité financière et un temps de travail largement supérieur aux 35 heures règlementaires. Pourtant, cela ne doit pas constituer un frein à la réalisation de votre rêve de lancer votre business. Il est désormais possible de créer votre entreprise tout en restant salarié.

Une pratique de plus en plus courante, mais strictement encadrée

La liberté du commerce et de l’industrie fait partie des droits fondamentaux reconnus à tout individu. Néanmoins, l’exercice de ce droit constitutionnel fait l’objet de quelques restrictions nées de l’effet de la loi ou de la volonté des parties liées par le contrat de travail. Dans le premier cas, la déontologie de certaines professions règlementées interdit le cumul d’activités. À titre d’exemple, les avocats et les notaires figurent parmi ces professions. Par contre, la loi ne les empêche pas de devenir associés ou actionnaires des sociétés dans lesquelles ils travaillent. Ainsi, sans être dirigeants, ils participent au vote des actionnaires et perçoivent des dividendes.

Dans le deuxième cas, le contrat de travail peut être assorti de clauses qui interdisent au salarié de créer sa propre entreprise. Il en est ainsi de la clause d’exclusivité, de la clause de non-concurrence et du devoir de loyauté. La clause d’exclusivité vous interdit l’exercice d’une autre activité en raison de la nature de vos fonctions et de la protection des intérêts de votre employeur. Quant à la clause de non-concurrence, elle vous interdit de créer une entreprise concurrente ou de travailler pour les sociétés concurrentes pour une durée déterminée. Enfin, le devoir de loyauté découle de l’exigence de bonne foi pour ne pas nuire aux activités de votre employeur.

Des dispositifs pour se lancer dans le business avec un filet de sécurité

Afin de favoriser la démarche de création de société tout en restant salarié dans une entreprise, les législateurs ont institué différents dispositifs. Grâce au statut de salarié-créateur d’entreprise, vous démarrez vos activités en courant un minimum de risques. Le premier est d’intégrer une coopérative d’activités et d’emploi. Outre votre salaire, vous bénéficiez de la couverture sociale. En même temps, vous profitez d’un accompagnement sur mesure et de la possibilité de tester votre concept.

Une autre solution possible est de rejoindre une société de portage salarial. En tant que porté, vous bénéficiez du statut de salarié et des avantages du salariat tout en conservant votre indépendance. Vous pouvez choisir de n’assurer que des missions occasionnelles et de profiter de votre temps libre pour le démarrage et le développement de votre business. En plus, la gestion administrative de votre activité de travailleur indépendant est prise en charge par la société de portage.

En choisissant de devenir salarié-créateur d’entreprise, vous êtes également éligible à diverses aides sociales. Si vous vous rémunérez, vous devez vous acquitter des cotisations sociales de votre activité de dirigeant d’entreprise. Afin de vous encourager dans votre démarche entrepreneuriale, la loi vous exonère de cotisations sociales pendant les 12 premiers mois, mais dans la limite de 120 % du SMIC. Par contre, vos revenus sont toujours soumis aux prélèvements sociaux à hauteur de 15,5 %.

Créer une boutique en ligne pour se lancer en affaires en toute simplicité

Grâce à la digitalisation et la démocratisation d’Internet, il est maintenant facile d’entreprendre en ligne. Et les opportunités ne manquent pas. Vous pouvez continuer à exercer votre emploi actuel et ouvrir en parallèle un site e-commerce. Contrairement à un magasin physique, vous n’êtes pas tenu d’être présent à chaque instant afin de surveiller vos employés. Il est possible de le faire fonctionner durant vos temps libres. Le web regorge par ailleurs de différents outils qui vous facilitent la tâche. Vous pouvez par exemple vous servir d’un générateur de nom libre pour trouver un nom pour votre site e-commerce. Vous entrez la racine du nom de votre boutique en ligne, puis l’outil vous proposera un grand nombre de noms qui sont encore disponibles. Il ne vous reste plus qu’à choisir.

Vous pouvez aussi vendre facilement avec le système du droshipping. Vous n’avez pas besoin de stocker les produits. Votre fournisseur s’occupe du traitement des commandes, du packaging et des envois. Ce qu’il vous reste à faire est de bien choisir votre dropshipper et de trouver des produits qui intéressent votre clientèle cible.

Être salarié et gérant d’une boutique en ligne en même temps implique cependant de travailler plus intelligemment, et non davantage. Premièrement, vous devez abandonner les distractions inutiles et autres activités qui n’apportent pas de la valeur ajoutée à votre quotidien. Ensuite, vous devez savoir optimiser vos heures libres. Pour ce faire, programmez toujours ce que vous devez accomplir et ce que vous souhaitez faire dans une journée (tâches, réunions, prospection, etc.). Dans tous les cas, ne mélangez jamais votre travail au bureau avec votre business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *