Après la pluie

J’aime la petite pluie
Qui s’essuie
D’un torchon de bleu troué!
J’aime l’amour et la brise,
Quand ça frise…
Et pas quand c’est secoué.

Comme un parapluie en flèches,
Tu te sèches,
Ô grand soleil! grand ouvert…
À bientôt l’ombrelle verte
Grand’ ouverte!
Du printemps – été d’hiver. –

La passion c’est l’averse
Qui traverse!
Mais la femme n’est qu’un grain:
Grain de beauté, de folie
Ou de pluie…
Grain d’orage – ou de serein. –

Dans un clair rayon de boue,
Fait la roue,
La roue à grand appareil,
– Plume et queue – une Cocotte
Qui barbote;
Vrai déjeuner de soleil!

Tristan Corbière


Dejar un comentario

DebeConectado por dejar un comentario.