décembre

8

35 kilos d’espoir

Le livre que j’ai lu est 35 kilos d’espoir de Anna Gavalda publié en 2002.

Mon résumé : Grégoire hait l’école. Il est très proche de Grand Léon. Léon va aider Grégoire à comprendre que s’il veut avoir un métier qu’il aime, il faut se donner la peine de travailler.

Le passage que j’ai aimé : « Hé, c’est toi toto ? pourquoi tu me dis ça ? Je me frottais les yeux. Parce qu’il y a un papy en bas dans son fauteuil roulant qui gueule qu’il veut voir son toto… ça serait pas toi par hasard ? j’étais en caleçon, j’ai descendu les quatre étages en courant. Je pleurais déjà comme un bébé ».

Ce passage m’a marqué parce que son grand père n’est pas mort.

J’ai aimé ce livre parce que c’est un livre d’amour entre un petit fils et son grand père. Il y a beaucoup de suspense qui nous tient en haleine jusqu’au bout. On y apprend que même si on n’aime pas l’école, il faut se donner la peine pour faire un jour ce que l’on aime. Oui, je souhaite en lire d’autres.

Je donne à ce livre 5/5.


Dejar un comentario

DebeConectado por dejar un comentario.