Les sanglots longs Des violons De l’automne Blessent mon coeur D’une langueur Monotone.Tout suffocant Et blême, quand Sonne l’heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure Et je m’en vais Au vent mauvais Qui m’emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte.

Oh je voudrais tant que tu te souviennes Des jours heureux ou nous étions amis En ce temps là, la vie était plus belle Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui Les feuilles mortes se ramassent à la pelle Tu vois je n’ai pas oublié Les feuilles mortes se ramassent à la pelle Les souvenirs et […]

  Les platanes de l’école se recouvrent d’encre bleue et de réglisse. Dans la rue, les enfants glissent en même temps que les mères. On voit sauter les cartables le long des trottoirs. Les mamans crient : fais attention! Et voilà que des alphabets et des fables se répandent dans le soir. Des verbes de […]

  Janvier pour dire a l’annee « bonjour ». Fevrier pour dire a la neige « il faut fondre ». Mars pour dire a l’oiseau migrateur « reviens ». Avril pour dire a la fleur « ouvre-toi ». Mai pour dire « ouvriers nos amis ». Juin pour dire a la mer « emporte-nous tres loin ». Juillet pour dire au soleil « c’est ta saison ». Aout pour […]

 Si je dis les corbeaux font la ronde au-dessus du silence Tu me dis c’est l’hiver Si je dis les rivières se font blanches en descendant chez nous Tu me dis le printemps Si je dis les arbres ont poussé leurs millions de soleils Tu me dis c’est l’été Si je dis les fontaines sont […]

A la santé, III Dans une fosse comme un ours Chaque matin je me promène Tournons tournons tournons toujours Le ciel est bleu comme une chaîne Dans une fosse comme un ours Chaque matin je me promène A la santé, V Que lentement passent les heures Comme passe un enterrement   Tu pleureras l’heure où […]

        Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,   Traversé çà et là par de brillants soleils;   Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,   Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.     5 Voilà que j’ai touché l’automne des idées,   Et qu’il […]

Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit :  » Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d’effroi Se planteront bientôt comme dans une cible,Le plaisir vaporeux fuira vers l’horizon Ainsi qu’une sylphide au fond de la coulisse ; Chaque instant te dévore un morceau du délice […]

mars

4

Petit retour en arrière

Si ce blog consacré à la lecture est récent, les élèves du collège Jean Texcier avaaient déjà l’habiyude de donner leurs avis sur des livres appartenant au fonds du CDI. En cliquant sur ce lien, offrons-nous un petit retour dans le passé en lisant les crutiques de Faustine, Antoine, Paul et des autres. http://colleges.ac-rouen.fr/texcier/texciercdi/spip.php?rubrique46