Conseil de lecture d’Hadrien

SCORPIA
Auteur : Anthony Horowitz
genere-miniature6

1ère Partie : présentation du livre et résumé :
Scorpia est un livre d’Anthony Horowitz destiné aux collégiens à partir de 11-12 ans. C’est le cinquième tome d’une série d’espionnage de 7 livres intitulée « les aventures d’Alex Rider ».
Alex Rider, héros de la série, est enrôlé à 14 ans contre son gré par le MI6 (les services secrets Britanniques) juste après la mort de son oncle, son unique parent, lui aussi membre du MI6.
Dans cet ouvrage, contrairement aux précédents tomes, Alex ne travaillera pas sous les ordres du MI6 mais mènera sa propre enquête à travers les ruelles aquatiques de Venise pour découvrir son destin.

« Va à Venise. Trouve Scorpia. Tu connaîtras ton destin. » Tels sont les dernières paroles prononcées par un tueur à gages qui hantent Alex Rider depuis la fin de sa dernière mission. Un voyage de classe organisé à Venise va permettre à Alex de mener son projet à bien.
Une fois sur place, Alex aperçoit un bateau avec un scorpion sur la proue. Il décide de suivre ce bateau qui le mène tout droit à la mystérieuse Julia Rothman, leader au sein du comité de direction de Scorpia qui est en fait la plus grande organisation criminelle du monde.
Mme Rothman éprouve immédiatement de la sympathie pour Alex car ce dernier se trouve être le fils de l’un des meilleurs tueurs à gages de Scorpia, tué au cours d’une mission. Alex, afin de se venger de l’assassinat de son père par le MI6, finit par accepter de rejoindre les rangs de Scorpia. Après un passage dans le camp de formation de Scorpia, Mme Rothman l’envoie tuer Mme Johns, chef de l’opération au cours de laquelle John Rider, son père, à été tué.
Cependant, Alex échoue et tombe aux mains du MI6. Désirant abandonner l’espionnage, il décide de tout avouer au MI6. C’est alors qu’une lettre de Scorpia parvient au premier ministre : des milliers d’enfants londoniens mourront tous simultanément si l’Angleterre ne persuade pas le président des Etats-Unis de démissionner. Alex est alors envoyé par le MI6 comme agent double chez Scorpia. Deux heures avant l’ultimatum, il apprend que les antennes servant à déclencher la mort des enfants ont été placées dans une montgolfière. Avec l’aide d’un commando SAS (section d’assaut spéciale), Alex parviendra à détruire les antennes.
A la fin du livre, Alex apprendra par le MI6 que son père était finalement un agent double au service du MI6.

2ème partie : Critique du livre :
J’ai beaucoup aimé ce livre pour les raisons suivantes :
– Le suspense et les multiples rebondissements nous tiennent en haleine du début jusqu’à la fin.
– Il affrontera avec succès la plus grande organisation criminelle du monde : « Scorpia ».
– Grâce à son ingéniosité hors pair, Alex Rider parviendra une fois de plus à échapper à la mort.
– Il accomplira diverses prouesses totalement inattendues (saut à la perche dans les rues de Venise grâce à une rame, saut d’une falaise en « base jump » pour s’introduire dans une usine assez louche …)
– Il devra surmonter l’affreuse vérité : son père qu’il n’a jamais connu est en fait un criminel très recherché.
En conclusion, je vous conseille très fortement ce livre
Critique rédigée par Hadrien

Commentaires

Votre commentaire