Comment devient-on De Gaulle? Rencontre au LFIP avec Jean-Luc Barré

Mardi 7 décembre 2010 nous avons eu le plaisir de rencontrer Jean-Luc BARRE, directeur de la maison d’édition BOUQUIN et auteur de biographies comme celles de Charles DE GAULLE ou encore de Jacques CHIRAC.

Invité de l’Ambassade de France en Chine, il est venu présenter à la Section Littéraire du Lycée Français International de Pékin son dernier ouvrage « Devenir De Gaulle ». Passionné par De Gaulle depuis sa plus tendre enfance, il a voulu éclairer, sous un jour nouveau, l’opinion publique sur ce grand homme de France.

Pour se faire, il a pris contact avec Philippe De Gaulle, fils de Charles De Gaulle, qui lui a permis, en exclusivité, d’avoir accès à la bibliothèque personnelle de son père ainsi qu’à ses écrits intimes. Son travail est à la fois celui d’un écrivain et celui d’un historien et c’est en combinant les deux que Jean-Luc BARRE a su renouveler l’image d’un homme qui avait déjà inspiré beaucoup d’artistes et de penseurs ; mais ce qui est plus original dans sa démarche est la priorité qu’il a accordée à l’interprétation personnelle plutôt qu’à une analyse froide, objective et rigide du sujet.

Lorsque l’on écrit une biographie, il est donc nécessaire de s’approprier son personnage pour mieux comprendre ses faits et gestes. Pourrait-on y voir un rapprochement avec le genre de l’autobiographie que nous étudions en cours cette année, pour écrire la vie de quelqu’un ne faudrait-il pas le devenir un peu soi-même?

Auteur de biographies mêlant psychologie, sociologie, histoire, politique et littérature, Jean-Luc BARRE est un intellectuel accompli qui a su stimuler, lors de cette rencontre, notre réflexion sur le genres biographique et qui nous a entrouvert l’univers personnel d’un des grands protagonistes du XXe siècle.

Les élèves de la classe de 1ère L: Alexandra Piatti, Alice Dang, Alice Panier, Anaïs Pellegrino, Camille Blaize, Malika Adoleko, Rani Van Geldorp et Sarah Ngoma

« Comment devient-on De Gaulle? »  Le compte-rendu d’Ambre Sachet en Tle L

Biographe confirmé, Jean-Luc Barré reconstitue à travers son œuvre la vie de plusieurs personnages, dont François Mauriac, Dominique de Roux, Jacques Chirac bientôt, et enfin l’illustre Charles De Gaulle.

Sa visite nous en apprend long sur « Pourquoi De Gaulle ? », « Pourquoi une autre biographie de ce personnage à la vie dite légendaire ? », « Pourquoi une telle force de conviction dans cet homme de la France ? », mais aussi et surtout « Pourquoi « devenir De Gaulle ? », comme l’indique si bien le titre de l’ouvrage du biographe; peut-on « devenir » De Gaulle, par quels moyens et à quelles fins..?

Pour Jean-Luc Barré, De Gaulle est le héros de son adolescence, l’homme qui a sauvé la France à cette époque, celui qui a d’abord inventé son personnage, qu’il a finit par rendre réel et qui a eu l’audace de confronter ce personnage avec la grande Histoire.

Construisant ainsi son propre personnage déjà dès l’âge de 15 ans, De Gaulle sera un peu, selon Barré, le prophète que personne n’a voulu entendre. Un caractère forgé à travers le cynisme et la solitude, la méfiance et l’intransigeance; un personnage indomptable, autoritaire, parfois qualifié de brutal et d’arrogant, mais un chef militaire qui ne fait aucune concession et garde pourtant une grande part d’humanité et de mansuétude.

« Ce n’est pas à 67 ans que je vais devenir un dictateur. », affirme-t-il.

Beaucoup s’opposent à lui et à sa vision de la France après la guerre, mais il reste égal à lui-même et redresse la France par le biais de la Résistance et de la France libre. Un De Gaulle que Jean-Luc Barré décrit comme étant écrivain et acteur tout à la fois; inspiré principalement par Chateaubriand, il compose le Fil de l’épée avant de rédiger ses Mémoires de guerre.

« Les grands événements font en partie les grands hommes. », ce sont les paroles que lance Jean-Luc Barré à l’égard de De Gaulle, affirmant qu’il n’y a plus eu aucun vrai grand homme depuis lui.

La complexité et la constante contradiction du personnage font sa valeur et son mérite, un homme qui a su incarner la France sans jamais cesser de combattre pour elle ni de croire en sa Nation.

Commentaires

Votre commentaire