Lundi 11 et mardi 12 avril: Ollivier Pourriol, invité du LFIP

La semaine prochaine, dans le cadre du Prix Segalen, nous recevons Monsieur Ollivier Pourriol, l’auteur du Peintre au couteau, un des romans de la sélection 2011.

Petite présentation:

Une enfance en Provence, un an passé à Londres et deux aux Etats-unis,  normalien, agrégé de philosophie, réalisateur, Ollivier Pourriol est un auteur aux multiples facettes.

Grand amateur d’art avec un attrait particulier pour le cinéma, il propose depuis quelques années, notamment au MK2 à Paris et à la cinémathèque de Nice, des conférences « ciné-philo ». Un concept original pour découvrir et comprendre la philosophie à travers le prisme du cinéma et des « blockbusters américains ». Un cours de philosophie surprenant autant que passionnant ou la rencontre improbable entre Spinoza et les X-Men.

Lundi 11 avril, nos élèves de Terminales auront ainsi la chance de l’écouter dans le cadre d’un Ciné-philo abordant les « Vertiges du Désir », à 14h, dans l’amphi du 3ème site.

Et le soir même, à 18h30,  c’est au Centre culturel Français de Pékin, qu’aura lieu une seconde conférence Ciné-philo sur le thème, au combien actuel, de « la catastrophe« .

Mardi matin, de 8h à 9h, il terminera sa petite virée Pékinoise par la rencontre Segalen, avec les classes de 2des, pendant laquelle il sera question d’Art et de son roman Le peintre au couteau

11/04/11 12/04/11
8h009h00 Rencontre avec les classes de seconde

Site 3 / Amphi / 8h-9h

Autour du roman

Le peintre au couteau

Dans le cadre du Prix Segalen 2011


14h0016h00 Conférence « Ciné-philo »

Les vertiges du Désir

pour les classes de Terminale s

Amphi / Site 3 / 14h-16h

« Pas de philosophie

ni de cinéma

sans désir … »

18h3020h00 Conférence « Ciné-philo »

Les images de la catastrophe

Centre Culturel Français

Entrée libre / 18h30-20h

« En faisant advenir devant nos yeux la catastrophe écologique, ces films l’ancrent dans l’imaginaire collectif, ce qu’aucun discours politique n’a su faire encore »

Commentaires

Votre commentaire