La Chine en direct

Fabrice Colin est bien arrivé à Pékin, il a rencontré hier des collégiens, vu un peu Pékin et trouvé le temps de donner ses premières impressions en direct sur la Chine via son BLOG
Impressionnant !
Et il nous a dit qu’il était fainéant!!!

Si vous faites partie des chanceux qui assistent à ces rencontres vous pouvez noter en commentaire vos propres impressions sur ces rencontres.
A vos souris !
DM

Commentaires (12)

jadeth octobre 2011 at 8:29

La rencontre de l’auteur Fabrice Colin m’a appris qu’être écrivain était très dur. Mais, j’ai trouvé que vos réponses à nos questions, était un peu hors sujet. Mais souvent intéressantes. Dans notre classe on a tous dit qu’il était un peu lent.

Emilieth octobre 2011 at 8:30

J’ai trouvé la venue de Fabrice Colin très intéressante car c’est un auteur que j’apprécie beaucoup, il nous a dit comment il écrivait, ce que il aimait dans la vie et il a répondu à des questions que nous lui avions posé Mais quand il répondait à nos questions il utilisait des mots très techniques et c’était un peu long…

arnaudth octobre 2011 at 8:31

J’ai trouvé que c’était très intéressant car nous avons appris beaucoup de choses sur Fabrice Colin: qu’il croyait aux extraterrestres, comment il écrivait .

Camillath octobre 2011 at 8:33

La rencontre de L’auteur Fabrice Colin, m’a moyennement plu car en une heure nous avons pas répondu a beaucoup de questions. Par contre, je trouve que que cet auteur écrit des livres très intéressants et mène une vie assez « speed ».
J’étais un peu déçue car nous avons préparé sa rencontre si longtemps et c’est passé si rapidement.

Louisth octobre 2011 at 7:04

Notre rencontre avec Fabrice Colin m’a ouvert les yeux sur le métier d’écrivain. Je pensais que tous les livres qu’on écrit sont publiés, mais je vois que ce n’est pas le cas.

josuéth octobre 2011 at 7:15

J’ai bien aimé la rencontre avec Fabrice Colin car il avait un coté comique en répondant aux questions posées. Il nous a appris beaucoup de chose sur lui et son métier d’écrivain. Mon opinion sur la vie des écrivains était que chaque nuit ils travaillaient sans se reposer.

Papath octobre 2011 at 7:16

Mes impressions sur Fabrice Colin sont: Il a l’air vieux et sympathique par contre ce qui ne m’a pas plus ce sont ses livres, je ne les trouve pas intéressants. On a préparé sa rencontre si longuement et cela est passé tellement vite.

Claireth octobre 2011 at 7:18

j’ai rencontré Fabrice Colin et j’ai été un peu surprise qu’il ait des horaires. Par exemple : il commence à travailler à 8h30 et ensuite il arrête de travailler à 7h30 du soir, je croyais qu’il travaillait beaucoup la nuit et un peu le jour. ( parce que j’ai vu qu’il ne se rasait pas). Et aussi il nous a expliqué comment c’est embêtant quand il écrit sur l’ordinateur et quand ensuite l’ordinateur s’éteint tout seul et qu’il n’a pas sauvegarder.

Jean-Baptisteth octobre 2011 at 8:14

Fabrice Colin semble très interressé par son métier d’écrivain. Quand nous l’avons rencontré, il paraissait très content de nous voir et de nous parler. Il répondait aux questions en détail et clairement. J’ai bien aimé car je ne le connaissais pas et que j’ai appris beaucoup de choses sur la science fiction. Je pense qu’il a beaucoup d’idées car il écrit vite (de 2 à 3 livres par an).

antoineth octobre 2011 at 8:26

Je retiens : la différence entre la science-fiction, la fantaisie et le fantastique. Dans la science-fiction, par exemple, un chat parle et on explique pourquoi or dans le fantastique on explique pas.

Maximeth octobre 2011 at 8:27

j’ai bien aimé la visite de Fabrice Colin. car il répondait bien aux questions.Il nous a raconter une d’un humain qui se réveille transformé en cafard géant. Il doit manger les miettes qui sont par terre car personne ne le laisse sortir de sa chambre. A la fin de l’histoire il meurt. L’histoire m’a impressionné car on entend pas souvent des histoires avec une fin pareille.
Merci Maxime

Sixtineth octobre 2011 at 11:41

J’ai été très contente de pouvoir voir Fabrice Colin, je trouve qu’il m’a bien ouvert l’esprit sur son métier. On ne rencontre pas un auteur tous les jours et cela ne m’était d’ailleurs encore jamais arrivé. Cette rencontre m’a appris beaucoup de choses que j’ignorais.
Ses heures de travail, la vie qu’il mène. Et puis si un jour il n’a pas très envie de travailler
il peut faire autre chose. C’est vrai qu’il a l’air d’aimer la science fiction par contre c’est vrai que moi je n’aime pas tellement cela. En tous les cas, cette rencontre m’a passionnée.

Commentaires

Votre commentaire