L’auteur Alex Nicol et les élèves de 5ème

Tous les élèves des classes de Cinquième ont rencontré vendredi 23 Mars, l’auteur de romans Alex Nicol. Au menu, la parcours d’un livre : du tapuscrit aux tables des libraires. Et mais aussi la Bretagne, les romans policiers, l’origine de son pseudonyme, l’origine des intrigues, l’avenir du livre…..
Les questions ont fusé et Alex Nicol a répondu à toutes avec beaucoup de sincérité. Il fait aussi partie de ces rares auteurs qui n’a pas peur d’affirmer que les jours du livre papier sont comptés.
Du reste son dernier livre, Les Diamants chinois du chevalier breton, n’est publié que sur format numérique.
Un roman où l’on croise un personnage ressemblant fort à une personne bien connue au LFIP.

Commentaires (23)

Louisth mars 2012 at 8:18

Alex Nicol etait amusant et ses réponses à nos questions donnaient envie de lire ses livres.

Michaelth mars 2012 at 8:19

Il était très sympathique et répondait très sérieusement les questions posées sauf que parfois c’était un peu ennuyeux quand les réponses étaient trop longues.

eliath mars 2012 at 8:20

Alex Nicol est très sympathique, intéressant et clair dans ses explications.

Maéla DIOPth mars 2012 at 8:23

La rencontre avec Alex Nicol était agréable. Il peut parler de plusieurs sujets, il est très bavard.

Florianneth mars 2012 at 8:23

La rencontre avec Alex Nicol a été très intéressante car il répondait bien à nos questions en disant des petits récits de ses livres. Il est très gentil et il parle beaucoup. En nous disant des récits, cela m’a donné envie de lire ses livres.

julieth mars 2012 at 8:24

C’était une rencontre très intéressante qui était très instructive. Mais je trouve que la rencontre avec Fabrice Colin était plus intéressante. En plus, il était beaucoup plus beau …

Lya (délicieuse porcelaine)th mars 2012 at 8:26

J’ai trouvé la rencontre très intéressante. Alex Nicol répondait très bien à nos questions. Quand il nous résumait ses romans, il nous donnait envie de savoir la fin. Alex Nicol est un auteur très intéressant.
( Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons poser des questions à un auteur )

Emilie Crofilsth mars 2012 at 8:28

J’ai beaucoup aimé cette rencontre car je l’ai trouvée intéressante, pour une fois j’avais envie de poser des questions !
Il n’a pas non plus menti sur le fait que presque rien ne revient à l’auteur et qu’il n’y aura bientôt plus de livres papier.
Après sa, venue, j’ai eu envie de lire ses livres.

Mathieu Pareuilth mars 2012 at 8:28

Alex Nicol est un auteur convainquant en ce qui concerne sa facilité à parler. Il répondait complétement à nos questions et nous a fait comprendre l’importance de voyager pour découvrir différentes cultures.

Françoisth mars 2012 at 8:29

La rencontre était agréable, instructive et intéressante.

lfpcdith mars 2012 at 4:08

la rencontre était interessante, il avait beaucoup de plaisir à écouter avec tout ce qu’il nous disait, et ses réponses étaient claires et nettes .

Aliciath mars 2012 at 4:10

La chose qui était bizarre c’est que même si Fabrice Colin est plus connu que Alex Nicol la rencontre de Alex Nicol était plus intéressante et il avait plus de facilités à parler. En fait tous les auteurs que l’on a rencontré portaient une chemise blanche à carreaux bleu !

Evath mars 2012 at 4:13

J’ai trouvé que Alex Nicol répondait clairement à nos questions, j’ai beaucoup aimé!!!

Alex.lilith mars 2012 at 4:14

Ummmmmm…………………………..un peu déçu qu’il ne faisait pas de Karaté

Loulouth mars 2012 at 4:17

Il était clair, intelligent. Quand je l’ai aperçu… je croyais qu’il nous prendrait pour des petits enfants, et là j’ai fait une très très très grosse erreur.

Charlesth mars 2012 at 4:24

J’ai trouvé cette visite moins intéressante qu’avec Fabrice Colin car ce dernier expliquait mieux qu’Alex Nicol. Et en plus il faisait même pas de karaté!

BOnnie Zhuth mars 2012 at 4:25

J’ai beaucoup aimé cette visite avec Alex Nicol, il répondait bien aux questions.
🙂

Takiyath mars 2012 at 4:27

La rencontre avec Alex Nicol était « PAS MAL… »
Mais ca serait mieux si Bonnie et Moi on avait eu le droit de piquer les pains au choco et les meringues! Einh Bonnie ? snifFF!!! j’étais très déçue!!!
Mais ça passe pour cette fois…
Gnagnagnagnagnagna!!

ano sacréth mars 2012 at 8:03

Merci pour cette agréable visite.
J’ai trouvé que Alex Nicol étais très agréable avec nous et qu’il nous a bien expliqué tous les détails du métier d’auteur. C’est la première fois que je rencontre un auteur de roman policier et la visite m’a donné envie de lire ses livres.

J’espère que cela continuera encore longtemps.

Merci pour votre gentillesse.

Emilie Deweverth mars 2012 at 8:03

J’ai trouvé que la rencontre avec Alex Nicol était très chouette, en tout cas j’ai trouvé qu’elle était plus vivante que celle avec Fabrice Colin.
J’ai appris beaucoup de choses :
-que seulement 20% des écrivains vivent de leur plume
-sur un livre qui est vendu 10 euros, l’auteur gagne seulement 1 euro… (les pauvres…)
-qu’il y a des auteurs qui restent dans leur bureau pour écrire et d’autres qui doivent faire des recherches.
J’ai appris encore plein d’autres choses et j’ai trouvé que Alex Nicol avait de l’humour. Et devant nous il a commencé une histoire comme ça…

Superman Caillonth mars 2012 at 8:07

Bof bof……. 🙁
C’était pas mal mais je préfère Fabrice COLLIN!!!!!!! 😛
Lui, au moins, on comprend ce qu’il dit car on a (presque) tous lu Le Mensonge du siècle…….. 😛
MAIS, Alex Nicol nous a appris des trucs, comme : 20% des auteurs vivent de leurs livres et 80% font un autre métier………………. 🙂
😛 😛 😛

Charles Chouth mars 2012 at 8:08

tout ce que notre classe a appris d’Alex Nicol :
– seulement 20% des écrivains ne vivent que de leurs livres, les autres ont tous un autre travail
– les auteurs touchent environ 10% seulement de leurs livres vendus
– il a de l’humour
– il est plus vif que Fabrice Colin
– un livre d’environ 300 pages, il l’écrit en à peu près 6 mois : 2 mois pour arriver sur place et découvrir le lieu, 1 mois pour imaginer l’histoire et le reste du temps à écrire le livre
– il s’est inspiré de lui et de sa femme pour créer les personnages principaux
– et enfin, on a bien aimé la distribution de marque-pages
Avis personnel : j’ai bien aimé cette rencontre, j’ai appris beaucoup de choses et c’était intéressant j’espère qu’il écrira un livre sur la Chine et le LFIP.

Alex Nicolth avril 2012 at 11:56

Je suis désolé de ne pas faire de karaté (mais j’ai fait du judo quand j’étais jeune). Je m’excuse de n’être pas aussi beau que Fabrice Colin (mais ça c’est de sa faute!).
Ceci dit j’ai été très heureux de participer à ces échanges avec vous et les documentalistes et espère que cela aura éveillé chez certains l’envie d’écrire et chez tous le plaisir de lire.
Je suis rentré en Bretagne avec dans la tête plein d’idées sur un roman qui risque de commencer en Chine…

Commentaires

Votre commentaire