Arles à Pékin : avis d’élèves

Photos de Charles Chou

Avis de Mohamed
J’ai aimé l’artiste Claude Closky parce que ses photos étaient polychromes, en plusieurs couleurs ; et c’était créé en 1993. Zang Lin et Whang Jin étaient mes artistes préférés parce qu’ ils ont gagné le prix en 2012. Le plus jeune participant m’a plu parce qu il avait seize ans et moi j’ai 14 ans. Les photos de Luo Bin m’ont plu parce que ça représentait des natures mortes. Le livre qui m’a plu était le livre de Sylvain Vie, le livre virtuel. Je n’ai pas aimé le « stage » numéro 3 parce qu il y avait des peintures nues de femmes. Le centre de photographie et la bibliothèque étaient géniales. J’ai aimé cette sortie parce que j’ai connu des nouveaux artistes ; c’était une sortie vraiment géniale. Il y a aussi des titres qui m’ont impressionné comme celui de Maoweidang Symphony du temps et de la lumière. On a vu des photos avec des textes et aussi des photos cadres d’horreur ; on est aussi parti au magasin pour acheter des articles et de l’eau etc…

Avis de Charles
Nous sommes partis à l’exposition « Arles à Pékin », on y a appris beaucoup de choses comme ce qu’est un portrait, un paysage ou une nature morte. On a aussi rencontré le personnel (dont la mère de Luwen) qui travaille pour cette exposition. Les photos qui m’ont le plus marqué sont celles qui font des fusions d’images. Par exemple : deux personnes identiques photographiées dans une seule photo ; une horloge qui n’a pas d’aiguille ou encore celles où  un animal ou un élément de la nature est fusionné avec des personnes. On a appris que les pancartes qui décrivaient les photos sont des cartelles, que la gravure a disparu depuis le XXe siècle, mais maintenant elle réapparait, où les première images étaient sur des plaques de métal, des dagerres. Nous avons aussi appris qu’une salle rétrospective est une salle dédiée à un seul artiste, ou FRAC : fonds régional d’art contemporain ou un autre type de salle pour les artistes pas très connus…
La sortie à cette exposition a été très intéressante, on a vu des photos extraordinaires, mais cela a été dommage que nous n’avions pas pu rencontrer des photographes.

Charles

Avis d’Anais

Aujourd’hui, nous, toutes les classes de 5eme sommes allés à CaoChangDi (c’est un endroit réservé à l’art, il y a plein d’expositions dans le coin ) pour voir une exposition de photo.
Ce genre d’exposition est là depuis 3 ans. Tous les ans, il y a une nouvelle exposition avec différents thèmes, photos, artistes, etc… Le but est de faire connaitre à la Chine les arts occidentaux, donc les photographes et photos étrangers/étrangères.
Nous avons fait des groupes de 10. J’étais dans le groupe de : Camilla, Charlotte, Jade, Laureen, Anais, Kim, Takiya, Linda et Charles.
Premièrement, nous somme allés dans une salle d’exposition où il y avait (vers la gauche) une dizaine de photos. Ces photos représentaient toujours des jumeaux qui sont comme déprimés et tristes, réalisés par Fan ShiSan qui a commencé la photographie en 2009 .
Ensuite nous sommes montés à l’étage, et nous avons vu des photos très originales : 6 petits cadres, les trois du bas c’était la terre avec des buildings -pollués et sales, les trois du haut : le ciel -propre et beau. A coté se situaient des photos d’enfants du Xin Jiang, prises par Jia XinCheng, et des oeuvres nommées « murmures » prisent par Yi Hui. Plus loin, il y avait des oeuvres du plus jeune artiste, il avait seulement 16 ans. Ses photos c’était deux photos différentes qu’il a superposé et le tout faisait un ensemble très beau et très spécial.

Nous avons continué à visiter, et enfin nous avons vu des photos réalisées par Hisaji Hara, un photographe Japonais, très connu, qui a pris comme thème de photo des étudiants en uniforme.
Cette sortie était assez bien : nous avons vu des photos artistiques que nous n’avions jamais vues avant.

Anais

Avis de Laureen
• À l’arrivée de l’exposition, nous avons remarqué plein de photos de styles variés. Parfois avec énormément de couleurs ou même d’autres en noir et blanc. Tous les tableaux avaient quelque chose de spécial. J’ai beaucoup aimé le tableau qui comportait une lampe, La Bible, pleins d’objets électroniques, et des objets modernes… A mon avis, ce tableau montrait une image de l’évolution du monde tout en gardant La Bible comme un élément fondamental. Beaucoup de choses du passé ont disparu, mais la Bible est toujours présente. J’ai aussi apprécié le tableau des jumeaux, ils avaient l’air triste, mais proches. J’ai plutôt aimé cette sortie, la plupart des tableaux étaient intéressants.

Laureen.

Avis de Moustapha

Aujourd’hui le 30/05/12 , nous sommes allés à une sortie pédagogique avec toutes les cinquièmes pour regarder des expositions de photographies (divers ) dans un bâtiment moderne. Il y avait des tableaux de plusieurs photographes (la plupart sont chinois) .
Au 1er étage il y a des cameras à acheter (300 – 30000rmb) et une salle avec des tableaux (des héros, pattes de cochons, chevaliers)
Au 2eme étage il y a une bibliothèque et un livre virtuel (1m sur 90cm)
Au 3eme étage il y a des dessins de nature morte (animaux), des personnes avec des tatouages, des photos avec des écritures
Il y a 20 photographes qui ont participé à cette exposition, 3 personnes ont gagné.
1er : Zhang Jin ,il a gagné 100000 rmb
2eme : Wang Lin , elle a gagné 60000 rmb
Moustapha

Avis de Linda
Nous avons été visité une exposition de photo avec toutes les classes de 5ème, lors de cette sortie nous devions faire plusieurs groupe de 10 personnes plus quelqu’un qui devait se charger de s’occuper de chaque groupe.
Une dame (la maman de Luwen) nous a expliqué que nous n’allions pas pouvoir voir les photographes quand ils se rencontrent.

Dans chaque bâtiment de l’exposition sont installés plusieurs tableaux ensemble, de façon à former un thème. Par exemple, en entrant dans l’exposition le premier thème qu’on a pu voir est celui des jumeaux et des jumelles. Puis en allant un peu plus loin nous avons aperçu des clichés du ciel merveilleux et en-dessous de ses photos on aperçoit des photos de la ville sale et polluée, tandis que celle du ciel est bien plus naturelle!!

On peut aussi voir des images prises par ZHOU SHUOYING qui représente tout ce qui vit ; en gros la plupart de ses photos sont des personnes entrées dans un corps d’animal.

On pouvait faire des croquis au lieu de faire tout le temps des photos, pour illustrer plus naturellement et originalement notre article.

Linda 5eme RONSARD

Avis de Charlotte
Les 5ème du lycée français international de Pékin sont allés visiter l’exposition de photographie « Arles à Pékin » à Caochangdi mercredi après-midi. Ce festival existe depuis 3 ans à Pékin, il est organisé en collaboration avec la ville de Arles, située dans le Sud de la France. Les élèves y ont découvert trois galeries. Chacune affiche des images prises par des photographes différents. Ces artistes sont de nationalité chinoise, occidentale ou africaine. Le plus jeune a seize ans et a été candidat à un concours.
Les photographies sont nombreuses et variées. Certaines sont de couleurs naturelles ou en noir et blanc, d’autres sont retouchées (avec des couleurs plus vives, avec du texte, … ). Elles ont été développées dans des formats différents. Ces œuvres représentent aussi bien des animaux et des paysages que des gens.
Cette exposition, très intéressante, ne demande qu’à être découverte !
Charlotte

Avis d’Armand

Nous sommes allés au musée des photos pour admirer des photos de grands photographes. La sortie a été intéressante car nous avons vu des images uniques, c’est-à-dire des images impossibles à reproduire. Voici quelques thèmes d’images que nous avons vues : des images de personnes avec des tatouages, de paysages, d’animaux, de lampes, de fleurs, de villes, d’enfants pauvres, d’horloges, de statues, d’africains, de films et de personnes nues. J’ai remarqué que les photographes prenaient des photos de tout ce qu’ils voyaient. Les photos étaient des fois tristes, des fois joyeuses et il y avait plus de personnes japonaises et chinoises que de personnes européennes ou africaines. J’ai aussi remarqué que les thèmes que l’on voyait souvent étaient les personnes et les animaux.

Armand 5e rabelais


Avis de Joseph

Pour la troisième année consécutive, le festival « Arles à Pékin » présente des photos d’artistes internationaux. L’exposition frappe par la diversité des photographies présentées, que ce soit par le sujet (des personnes, des objets, des textes) ou la technique utilisée (photographie, gravure sur zinc ou encore Photoshop). Certains des artistes se sont inspirés d’autres artistes, un peu plus connus. Certains essaient de raconter l’histoire d’un objet quelconque avec des photos alors que d’autres racontent la vie de personnes. D’autres encore ont simplement pris une photo d’animaux ou de paysages. Certaines photos sont prises sur le vif, d’autres montrent une composition de choses qui ne vont pas forcément ensemble. Toutes ont capturé un moment insolite qui fait réfléchir. Il y en a à peu près pour tous les goûts. C’est une exposition intéressante à voir si vous en avez le temps, mais pour maintenant, ce sera pour l’année prochaine car l’exposition ferme ses portes le 31 mai.
Joseph

Commentaires

Votre commentaire