Arles à Pékin : Trois expositions

Nous, Cinquièmes, avons visité une grande exposition dans le but de faire une recherche documentaire et un résumé de ce que nous avons vu.

 1ère exposition: 2012 Three Shadows Photography Award Exhibition

 Cette exposition photographique était basée sur les photographies d’artistes chinois participant à un concours. Parmi ces artistes faisant leurs débuts on trouve :

-Fan Shisan

Les photographies de Fan Shisan sont concentrées sur le double d’un sujet désigné dans une image. Effectivement, dans toutes ses œuvres, on peut tout le temps apercevoir le même caractère en double. Ses images montrent aussi des scènes de la vie de tous les jours.

Wang Lin

Les images de Wang Lin portent principalement sur les fleurs. Dans ses photographies, on peut voir de nombreuses couleurs vives, mais le message de son travail est que tout est désigné pour une certaine durée, celle d’une vie. En effet, on peut remarquer une horloge sans aiguilles indiquant la notion d’un temps infini avec, derrière, un bouquet de fleurs à moitié fanées montrant la durée de vie de ce bouquet.

Zhu Fang

Zhu Fang a, dans son travail, essayé de démontrer la vérité derrière un mur.

On peut voir dans ses images de grandes affiches montrant un plan de construction grandiose, cachant peut-être une triste vérité sale et poussiéreuse, celle du champ de construction. Il veut démontrer que sous chaque apparence, une vérité s’impose inexorablement.

Luo Bin

Les formes végétales et animales sont la passion de Luo Bin. C’est du moins ce que dit le petit « cartel » présent à côté de ses œuvres qui elles sont composées de serpents, épis de blé, lézards… Tout ces organismes photographiés avec une technique ancienne, laissent voir avec clarté les nombreux échantillons. Ce que l’on peut dire, c’est que Luo Bin aurait fait un excellent zoologue !

 2ème exposition: Hisaji Hara

 Biographie de Hisaji Hara

1964- Hisaji Hara nait à Tokyo
1986- Il reçoit son diplôme du Musashino Art University of Art and Design
1993- Hisaji Hara émigre aux États-Unis d’Amérique.
1993- Directeur de la photographie Réseau technologique de la science à New York
1993- Il devient vidéaste exclusif pour Hillary Clinton à la NHK, à New York.
1993- Directeur de la photographie pour un film documentaire sur le 14e Dalai Lama qui marquera le début de son succès
1993- Directeur de la photographie pour de nombreux programmes de télévision et des documentaires.
2001-Il devient photographe indépendant / vidéaste, après son retour au Japon.

2012- Ses œuvres sont exposées à l’exhibition Arles à Pékin.

Ses œuvres

 Hisaji Hara est un photographe prolifique et connu. Toutes ses œuvres sont en couleur sépia et ses images ne comportent que des jeunes gens, tous en uniformes . Il explique aussi que sa source d’inspiration est Balthus. Ce dernier de son vrai nom Balthasar Klossowski de Rola, un homme discret, mort en 2001, qui travaillait à partir d’ estampes japonaises qu’il rendait dans un style relativement classique. Malheureusement, les prises de vue étant interdites à l’exposition, il n’y a rien à vous montrer.

3ème exposition: la FRAC

 L’exposition de la FRAC, voulant dire « Fond Régional d’art contemporain » est la définition du « titre » proprement dit de l’exposition. Là, on peut observer des œuvres d’art venant toutes de France avec, notamment, une photo de Claude Closky qui a composé une image avec des logos.

Article et photos d’Henri


Commentaires

Votre commentaire