Pascale Perrier au LFIP

classes de 6ème

Pascale Perrier en pleine action à Pékin et….nous livrant déjà les secrets de ses derniers titres

Retrouvez sur le SITE DE PASCALE PERRIER, les réactions des élèves du LFIP (22/02/2013)

Les travaux des élèves du LFIP sur ces pages spéciales

Le récit de sa tournée en ASIE sur son BLOG

Commentaires (5)

lfpcdith mars 2013 at 8:19

Nous avons aimé la rencontre avec Pascale Perrier car elle savait s’exprimer, capter l’attention et avait de l’humour. Elle nous a expliqué beaucoup de choses plus ou moins intéressantes. Comme : qu’elle écrivait plusieurs livres en même temps, que son tout premier livre était celui qui a eu le plus de succès, que son nom de famille provenait de son arrière arrière arrière grand oncle, qu’elle arrivait à vivre de sa plume et plein de choses encore. C’était très enrichissant.Et la plupart des élèves ont eu envie après la rencontre de lire deux de ses nouveaux livres
Le bonheur en 5 lettre et
Tu n’es pas celle que tu crois 
Ambre et Lana

lfpcdith mars 2013 at 8:23

C’était enrichissant mais un peu long. Beaucoup de choses m’ont plu, notamment le dialogue, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est quand elle a présenté ses romans. J’en savais alors plus sur ses livres et pouvais commencer à faire des choix de lecture. Beaucoup me semblaient dignes d’intérêt. Camille

lfpcdith mars 2013 at 8:25

Ce que nous avons retenu:

Votre arrière arrière arrière arrière… grand oncle a découvert la source de Perrier.
Vous écriviez un journal quand vous étiez jeunes. Vous inventiez vos lecteurs.
Vous écriviez plusieurs livre en même temps.
Relire un livre prend beaucoup de temps car il faut relire plus de 15 fois.
L’éditeur a plus de pouvoir que vous sur, la couverture, le titre et la 4ème de couverture.
Owen et Andony

lfpcdith mars 2013 at 8:26

Nous avons bien aimé cette rencontre car elle était intéressante. Son premier livre a été son best-seller (En scène les cinquièmes);pour vivre de sa plume elle écrit plusieurs livres en même temps.

Sarah & Lætitia

XUnd mars 2013 at 7:54

J’ai bien aimé la rencontre avec Pascale Perrier, car je pense qu’elle a beaucoup d’humour, et qu’elle est assez gentille. Elle a, pour moi, plusieurs style pour écrire. J’ai très envie de lire Bonheur en 5 lettres et Tu n’est pas celle que tu crois. Bonheur en 5 lettres est au CDI, mais je n’ai jamais eu le temps de l’emprunter. On a l’impression qu’il est toujours pris, ce qui est, il paraît, vrai.

Dora

Commentaires

Votre commentaire