Portraits d’anciens ! #11 Sandrine Torterotot

Lycéenne en section littéraire au Condorcet de 1993 à 1996 (de la 2 nde à la terminale), j’ai poursuivi mes études en Lettres Modernes à Strasbourg. Maîtrise en poche, j’ai été pigiste pour L’Est républicain, puis j’ai travaillé dans différentes structures culturelles comme responsable de la communication. Plus récemment, j’ai intégré un cabinet politique avec pour mission l’écriture des discours. Actuellement, je suis rédactrice en chef pour les 2 titres de la Ville de Belfort et du Grand Belfort.


Les années lycée ont été pour moi les plus marquantes ; celles où l’on crée des amitiés durables et des souvenirs pour toute une vie. Parmi eux, il y a eu les bons : le club théâtre où le comédien Jean-Paul Bourreau, nous invitait à la plus libre expression. Les ateliers se déroulaient chaque semaine à la Tour 41 et se clôturaient par une série de représentations ouvertes à l’ensemble des lycées de Belfort et au grand public. Au rayon des bons souvenirs, je citerai aussi les cours de M. Benoît Tassel, professeur de philosophie bienveillant, investi et qui a grandement contribué à former l’adulte que je suis.

Et puis, il y a eu le pire souvenir. Celui qui marque au fer rouge tout un lycée. En 1995, nous étions en 1 ère lorsqu’au retour du week-end de Pâques, l’un de nous manquait. Notre camarade était décédé dans un accident de voiture. Les cellules d’écoute psychologique n’existaient pas encore, mais face à notre désarroi, le proviseur avait autorisé notre groupe d’amis à organiser un concert hommage.

1995… notre camarade était fan de Nirvana. Les murs du lycée et nos cœurs ont vibré pour lui au son de Smells Like Teen Spirit dont je me rappelle encore ces paroles :

Our little group has always been

Notre petit groupe a toujours existé

And always will until the end

Et le sera toujours jusqu’à la fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

buy windows 11 pro test ediyorum