Discurso de clausura del intercambio en espagnol

Buenas tardes a todas y a todos

Me llamo Amélie y voy a dirigirme a vosotros hoy en español para mostraros la pertinencia de este intercambio franco-español entre los alumnos del CHA y nosotros alumos del LMA a pesar de que algunos de nosotros no fuéramos a España.

El tema de este intercambio fue “Los Colores de mi lengua, de mi región y de mi país.

De mi lengua, gracias a la práctica de la lengua  también, gracias a este intercambio, hicimos nuevos amigos.

De mi región porque el intercambio nos ha permitido haceros decubrir nuestra región y nos permitió volver a descubrir lugares desconocidos o mal conocidos de nuestra región.

De mi país porque estuvimos orgullosos de representar nuestro país y el instituto y pensamos que fue lo mismo para vosotros, españoles, que representáis los colores de vuestra legua, de vuestra región y de vuestro país.

 

Este intercambio fue muy enriquecedor y esperamos que vosotros hayáis apreciado esta semana y que esta experiencia pueda ser vivida de nuevo por los próximos alumnos de cuarto de ESO y de 2nde del LMA.

¡Hasta pronto!

un échange culturel et linguistique

Un échange culturel et linguistique,

Au cours du mois de février, un groupe d’élèves de seconde a fait un échange d’une semaine avec le lycée militaire de Madrid, le CHA (Colegio de Huerfanos de la Armada).
Cet échange, autant culturel que linguistique, nous a permis de découvrir la ville de Madrid, le rythme de vie des Espagnols ainsi que leur façon de s’exprimer.
Nous avons été accueillis chaleureusement, et des liens se sont vite créés. Durant une semaine nous avons visité des musées, de grandes places ainsi que plusieurs villes tout en vivant dans la famille de nos correspondants.
Nous les avons ensuite accueillis dans notre lycée en organisant, avec les élèves et professeurs d’espagnol, des sorties tout au long de la semaine. A la fin de l’échange les au revoir ont été émouvants et certains espèrent se retrouver.
Cet échange fut très enrichissant pour tous les élèves de seconde et nous a permis d’ouvrir notre esprit sur une nouvelle culture.

TEISSEIRE Mareva et SANCHEZ Priscillia

Une expérience magique

Durant deux mois j’ai eu la chance de partager un échange avec Mercedes Nombela, une élève madrilienne du CHA. Du 13 Janvier au 13 Février, ma correspondante est venue en France. Puis de Février à Mars c’est moi qui suis allée chez elle. Lors de cette expérience nous avons pu échanger énormément et ainsi découvrir le quotidien de l’une et de l’autre.  Ce fut très enrichissant culturellement et humainement. De plus grâce à ce voyage je pense avoir progressé au niveau de la langue. Maintenant je peux dire que j’ai de nouveaux amis notamment ma Merche avec laquelle je garderai contact je l’espère très longtemps.

Durante dos mes, tenia la suerte de participar a un intercambio con Mercedes Nombela, una alumna madrileña del CHA. Entre el 13 Enero y el 13 Febrero, mi correspondiente venía en Francia. Pues de Febrero a Marzo yo íba en casa de ella. Durante esta experiencia podíamos intercambiar enormemente y así descubrir la vida cotidiana de cada una. Fuiste muy rico cultural y hunamente. Además, gracia este viaje yo creo haber progresado en la lengua. Ahora puedo decir que tengo nuevos amigos especialmente mi Merche con la cual quedaré contact espero mucho tiempo.

Le dernier jour :'(

Martes, 8 de abril de 2014

El martes 8 de abril de 2014, el último día en Francia, fuimos al taller del pintor Paul Cézanne. Era una casa pequeña, que tenía un jardín precioso. En la casa nos llevaron a la habitación donde estaban los objetos que pintaba Cézanne en sus bodegones:botellas, tazas, calaveras…fue entretenido. Después, mientras el otro grupo iba a la visita, nosotros estuvimos por el jardín. A continuación, nos llevaron a una zona donde se veía el monte Sainte-Victoire, el « terreno de los pintores », desde donde el pintor dibujaba sus paisajes. Estábamos bastante cansados y teníamos hambre, por eso no pudimos visitar las Canteras de Bibémus.

Regresamos al liceo a la hora de comer y la comida (española!!!) fue lo mejor del día. Estaba buenísima en comparación con días anteriores, sobretodo las patatas. Rápidamente fuimos a coger nuestro equipaje y nos despedimos con muchos besos y abrazos. Todo el mundo estaba llorando y nadie quería irse. Nos regalaron camisetas y un escudito del liceo y los carteles de nuestra puerta de la habitación. Fue el día más triste y, además, empezó a llover.

El viaje en avión  se hizo muy triste, y todos llegamos con malas caras. Nadie quería volver a Madrid. En el encuentro con las familias cada uno se fue a su casa y, durante toda la tarde estuvimos haciendo los deberes de lengua. Un día…muy triste.

Mardi, le 8 avril de 2014

Mardi, le dernier jour en France, nous sommes allés à l’atelier du peintre Paul Cézanne. C’est une petite maison de campagne, avec un jardin très beau. Dans la maison, nous sommes entrés dans une chambre où se trouvaient les choses que Cézanne peignait, ses natures mortes: bouteilles, têtes de morts, tasses,…Puis, nous avons été dans le jardin. Juste après, nous allions à un lieu où nous regardions le mont Ste. Victoire, « le terrain des peintres ». Nous étions fatigués et nous avions faim, c’est pourquoi nous ne pouvais pas visiter les Carrières  de Bibémus.

Dans le lycée, le repas (espagnol!!!) étais la meilleure chose de toute la journée. Elle était magnifique, surtout les frites. Rapidement, nous sommes allés prendre nos bagages et nous prenons congé avec beaucoup de baisers et embrassades. Tout le monde pleurait . Les professeurs nous ont offert un t-shirt du LMA et un petit bouclier du lycée. Le jour était très triste; de plus il pleurait.

Après le voyage en avion, nous arrivions avec les visages tristes. Personne ne voulait retourner à Madrid. Chacun est allé avec sa famille et pendant toute la soirée nous faisions les devoirs d’espagnol, en contant à nos parents et frères toutes les choses et voyages que nous avions faits pendant cette merveilleuse semaine.

Merci beaucoup à tout le monde qui a participé à cet échange 🙂

NOUS VOULONS Y RETOURNER!!!

Cristina Revuelta y Carlota Espinosa

Mon week-end avec Bastien

El fin de semana que pasé con mi correspondiente fue genial y sus padres, muy generosos. Viernes 4 de abril: Después de haber visitado Marsella como el Muceum, el fortín San Juan, etc., nos volvimos al internado para preparar las maletas e irnos cada uno con nuestros correspondientes. A las cuatro o por ahí, mi correspondiente, Bastien Fabre, yo y un amigo suyo nos fuimos en el coche del padre que llevó primero al amigo de mi francés a su casa, y directamente, a la casa de Bastien. Aunque hayamos ido a casa del compañero, se tardaría desde el LMA hasta donde vive mi correspondiente, que está cerca de Cassis, se tardaría una hora. Vive en el segundo piso, en un edificio con unas vistas excelentes a la costa. En cuanto abrieron la puerta, nos saludó la madre, que por desgracia no me acuerdo de cómo se llamaba, y el perro de Bastien, Filou. Es de color blanco, muy juguetón y siempre quiere caricias. Encima, tiene también un gato negro, Lilou, que, aunque me gusten más los perros, me encariñé con él. Me dijeron que iba a dormir en la misma habitación que mi correspondiente. Era un poco pequeña, pero era muy cómodo dormir. Después de deshacer mi maleta, jugamos un poco a los videojuegos y enseguida cenamos. La comida estaba exquisita, había salchichones, enslada, crne y patata cocida, incluso repetí, e inmediatamente me fui al baño. Dos horas más tarde, a las ocho, fuimos a ver al cine la película Capitán América en Cassis. Volvimos a las once y media y nos acostamos a las doce de la noche. Sábado 5 de abril: Dormí genial, y luego nos levantó a las nueve el padre, ¡y Filou saltó sobre la cama y me lamió en toda la cara para darme los buenos días! Después desayuné uno cereales con leche y unos croissants. Me cambié rápidamente y cómodamente porque nos íbamos al parque de atracciones, que estaba en mitad de la nada. No solo fuimos Bastien y yo, sino también muchos de mis compañeros con sus correspondientes que fueron: Pérez, Santi, Mercedes, Silvia, Cristina Revuelta, Teresa, María y Cristina Márquez, aunque a lo mejor me olvido de alguien. Los primeros en llegar fuimos los chicos, y nos subimos a tres atracciones que fueron una pasada: uno era de agua, una pequeña barca en la que cabían dos personas, y en una de las rampas nos hacían una foto de recuerdo; la segunda fue la lanzadera, de unos 15 o 20 metros de altura, o puede que me equivoque, que no era nada comparada con la de Madrid, pero aun así era divertido, y nos hacían también una foto antes de comenzar; la tercera fue un barco enorme que daba vueltas con un eje y era una pasada (aquí no nos hicieron foto, ¡pero teníais que haber visto mis ojos cuando estábamos boca abajo!). Después fuimos a recoger a las chicas y nos dirigimos a la montaña rusa que había, y fue increíble. Nos montamos luego de nuevo en la lanzadera, pero esta vez con las chicas, y empezamos a poner caras a la cámara. La siguiente fue la del barco y, ¡madre mía como se han reído por lo de mis ojos! (Por cierto, ahí nos apretaba muchísimo en las partes bajas). Después fuimos a la de agua y empezamos a hacer poses. Hubo una foto que se compró Mercedes como recuerdo, en la que estaban Santi y su correspondiente pareciendo como si estuviesen publicando una camiseta, aunque era chula. Seguimos repitiendo las mismas atracciones y después fuimos a comer ya que cerraban las atracciones para poder comer. Me sentó mal la comida, así que tuve que ir al baño rápidamente, y la mala suerte es que estaba en un váter para pequeños, por lo que tuve ciertos problemas. Inmediatamente después de comer, fuimos a los coches de choque. Un rato más tarde nos fuimos a la “Casa del terror”. No daba miedo, es más, nos partimos de risa durante y después porque el Pérez se cagó de miedo, e incluso le tomamos una foto gritando. Nos montamos de nuevo y esta vez casi me duermo. Justo después fuimos a unos toboganes larguísimos e iniciamos carreras de tres en tres. Los primero fuimos yo, Mercedes y el correspondiente de Santi. Mercedes quedó primera, yo segundo y el otro tercero. Fue muy divertido porque Santi se quedó en el medio. Después fuimos a la noria para probarla y empezamos a hacernos los graciosos. Nos reunimos todos para tomar un helado abajo y fuimos algunos de nosotros fuimos a un tobogán de agua en el que te deslizabas con mucha facilidad. Nos montamos tres veces, y a la tercera hicimos una carrera entre Silvia y yo y Pérez y su francés. Conseguimos ganar a pesar de estar en una zona que deslizaba menos. Nuestra última atracción fue la de los coches de choque, y después de terminar nos fuimos porque, ya era tarde y encima iba a cerrar. Nos recogieron los padres y volvimos a casa. No hubo nada especial, estuvimos jugando a los videojuegos y cenamos y nos acostamos a las doce de la noche. Lo que sí es que vinieron a cenar un amigo del padre y sus hijas pequeñas. Domingo 6 de abril: nos levantamos como el día anterior a las nueve. Desayuné y fui al balcón para contemplar las vistas. Nos fuimos a las diez y media ya que los padres me llevaron a Marsella, para visitar la catedral de Notre-Dame, en donde celebramos la misa y ver el interior, que fue una maravilla. Luego nos fuimos cerca del puerto, dejamos el coche y fuimos a reservar entradas para ir al famoso Castillo d´If. Tardamos mucho en reservarlas, así que decidimos ir a comer en un restaurante que estaba cerca. Tomé pizza y de postre un helado. Llegó el barco y fuimos directo al islote. Cuando llegamos, fuimos directamente al interior, donde se encontraban muchas celdas de famosos prisioneros, como el del cuento de Montecristo. Un señor nos contó en media hora o más la historia de la fortaleza. Después nos dirigimos a tomar el barco, pero justamente se fue. Para matar el tiempo, fuimos a dar un paseo por los alrededores, y en un momento nos atacaron una bandada de gaviotas, seguramente porque estábamos cerca de sus huevos. Fuimos hacia el embarcadero y perdimos de nuevo el barco, así que esperamos. Tardó más que antes, pero entonces, ¡qué mala suerte! ¡Cuando nos toca nosotros, nos dicen que hay sobrepeso, por lo que tuvimos que esperar una hora! Me eché una siesta y por fin llegó el barco. Bajamos hacia el puerto y fuimos al coche para volver a casa, además de que era muy tarde. Desde Marsella hasta allí se tarda 45 minutos. Al llegar Bastien y yo preparamos las maletas y cenamos. A las ocho o por ahí me despedí de la madre, del perro y, por supuesto, del gato. Fuimos a recoger al compañero de Bastien y fuimos directamente al internado. Allí me despedí del padre y le di las gracias por todo. Después llegamos a nuestros dormitorios, nos cambiamos y nos fuimos a dormir a las 10.

Realmente, fue uno de los mejores fines de semanas que he pasado en mi vida. Me gustaría mucho volver y repetirlo de nuevo.

Le week-end que j´ai passé avec mon correspondant a été génial et ses parents, généreux. Vendredi 4 avril : Après avoir visité Marseille comme le Muceum, le fort Saint-Jean, etc., nous sommes retournés au lycée pour préparer les bagages et nous en aller chacun avec son correspendant. À quatre heures ou par-là, mon correspondant, Bastien Fabre, moi et un de ses amis, nous sommes allés à la voiture de son père qui a emmené d’abord l´ami de mon Français à sa maison, et après, nous a emmenés à la maison de Bastien. Le voyage du LMA à chez lui nous a pris une heure. Il habite près de Cassis. Il vit au deuxième étage dans un immeuble avec une vue incroyable sur la côte. Quand la porte s’est ouverte, nous avons été accueillis par la mère, dont malheureusement je ne me souvient pas le nom, et le chien de Bastien, Filou. Il est blanc, très joueur et veut toujours des caresses. En plus, il a aussi un chat noir, Lilou, avec lequel, même si j’aime plutôt les chiens, j´ai fait une belle amitié. On m’a dit que j’allais dormir dans la même chambre que mon correspondant. Elle était un peu petite mais c’était bien pour dormir. Après avoir déballé ma valise, j’ai joué à des jeux vidéo et, ensuite, j´ai dîné. La nourriture était délicieuse, il y avait du pepperoni, de la salade, de la viande et des pommes de terre, et j´ai même répété, et je suis tout de suite allé à la salle de bains. Deux heures plus tard, à huit heures, nous sommes allés voir le film Captain America au cinéma de Cassis. Nous sommes rentrés à onze heures et demie et nous sommes allés au lit à minuit. Samedi 5 avril : J´ai dormi génial, et puis, le père de Bastien nous a levés à neuf heures, et Filou avait sauté sur le lit et m´avait léché tout le visage pour dire bonjour! Après, j´ai déjeuné des céréales avec du lait et des croissants. Je me suis changé rapidement et facilement parce que nous allions aller au parc d´attractions, qui était au milieu de nulle part. Non seulement nous y sommes allés, Bastien et moi, mais beaucoup de mes camarades de classe aussi avec leur correspondant qui étaient: Pérez, Santi, Mercedes, Silvia, Cristina Revuelta, Teresa, Maria et Cristina Marquez, mais peut-être que quelqu’un me manque. Les premiers à arriver étaient les gars, et nous avons été dans trois attractions qui étaient géniales: l’une était de l’eau, un petit bateau dans lequel peuvent entrer deux personnes, et l’une des rampes nous prenait une photo souvenir; la seconde était la navette, à environ 15 ou 20 pieds de haut, ou je peux me tromper, ce n’était rien comparé à celui de Madrid, mais il était toujours amusant, et nous avons également pris une photo avant; la troisième a été un énorme navire qui tournait avec un axe et c´était incroyable (ici nous n’avons pas de photo, mais vous auriez dû voir mes yeux quand nous étions à l’envers!). Ensuite, nous sommes allés chercher les filles et nous nous sommes dirigés vers les montagnes russes qui étaient incroyables. Après, nous sommes retournés de nouveau sur la navette, mais cette fois avec les filles, et on a commencé à faire des grimaces à la caméra. Après était le bateau, et maintenant ils se moquaient de mes yeux ! (Une chose, c´était un peu doulereu). Puis nous sommes allés à celle de l’eau et nous avons commencé à faire des poses. Il y avait une photo que Mercedes a achetée comme souvenir, c’étaient Santi et son correspondant qui regardaient comme s’ils publiaient une chemise, mais c’était cool. Nous avons répété les mêmes attractions et puis nous sommes allés manger dès que les attractions étaient fermées pour l´heure de déjeuner. Immédiatement après avoir mangé, nous sommes allés aux autos tamponneuses. Un peu plus tard, nous sommes allés à la « Maison de la Terreur ». Pas effrayant, en effet, nous avons tous éclaté de rire pendant et après parce que Pérez avait très peur, et on lui a même pris une photo en criant. Nous avons roulé à nouveau et cette fois je me suis endormi. Juste après, nous sommes allés à un très long toboggan et nous avons commencé une course trois par trois. Les premiers étaient Mercedes, le correspondant de Santi, et moi. Mercedes a été la première, moi, le deuxième et Bastien, le troisième. Santi était amusant car il était au milieu. Puis nous sommes allés à la roue pour le prouver et nous avons commencé à nous amuser. Nous nous sommes tous réunis pour la crème glacée et certains d’entre nous, nous sommes allés à une glissade d’eau où tu glissais facilement. Nous y sommes montés trois fois, et la troisième nous avons fait une course entre Silvia et moi et Pérez et son correspondant. Nous avons réussi à gagner en dépit d’être dans une zone qui glissait moins. Notre dernière attraction était les autos tamponneuses et, à la fin, nous avons quitté le parc parce qu’il était tard et il fermait. Les parents nous sont ramenés et nous sommes retournés à la maison. Il n’y avait rien de spécial, nous avons joué à des jeux vidéo, nous avons dîné et nous sommes allés au lit à minuit. Mais, par exemple, un ami du père de Bastien et ses filles sont venus pour dîner. Dimanche 6 avril : nous nous sommes levés à neuf heures du matin. J´ai pris le petit déjeuner et je suis allé au balcon pour profiter de la vue. Nous avons quitté à dix heures et demie la maison et les parents m’ont emmené à Marseille, pour visiter la cathédrale de Notre-Dame, où nous avons célébré la messe et pour voir à l’intérieur, ce qui était merveilleux. Nous sommes ensuite allés à proximité du port, nous avons quitté la voiture et nous sommes allés réserver des billets pour visiter le célèbre Château d’If. Nous avons pris beaucoup de temps de les réserver, donc nous avons décidé d’aller manger dans un restaurant qui était proche. J’ai pris une pizza et de la crème glacée pour dessert. Le bateau est arrivé et est allé directement à l’île. Quand nous sommes arrivés, nous sommes allés directement à l’intérieur où il y avait de nombreuses cellules des prisonniers célèbres, comme l’histoire du conte de Montecristo. Un homme nous a raconté en une demi-heure ou plus l’histoire du fort. Ensuite, nous sommes allés prendre le bateau, mais justement il s´en était allé. Pour tuer le temps, nous sommes allés faire une promenade autour, et à un moment donné, il y avait un troupeau de mouettes qui nous a attaqué, probablement parce que nous étions près de leurs œufs. Nous sommes allés à la jetée et nous avons manqué le bateau encore une fois, donc nous avons attendu. Il a fallu y être avant, mais alors, quelle mauvaise chance! Quand c´était notre tour, ils nous ont dit que c´était plein, donc nous avons dû attendre une heure! J’ai pris une sieste et, finalement, le bateau est arrivé. En descendant vers le port et nous sommes allés à la voiture pour rentrer à la maison, en plus il était trop tard. De Marseille à la maison, ça prend 45 minutes. À l´arrivée, Bastien et moi, nous avons préparé les bagages et nous avons dîné. A huit heures ou par là, j´ai dit au revoir à la mère, au chien et, bien sûr, au chat. Nous sommes allés chercher le partenaire de Bastien et nous sommes allés directement au lycée. Là-bas, je l´ai dit au père au revoir et je lui ai remercié pour tout. Après, nous sommes arrivés à nos dortoirs, nous nous sommes changés et nous sommes allés au lit à 10h.

C’était vraiment l’un des meilleurs week-ends que j’ai eu dans ma vie. J’aimerais y retourner.

Un échange inoubliable

C’était un voyage magique ou nous avons crée de nombreux liens avec les Espagnols. Aussi bien en France qu’en Espagne nous avons pu découvrir de nombreuses choses et goûter certaines spécialités. Pour les élèves qui ne sont pas allés à Madrid, ils ont quand-même pu parler avec eux et les accompagner aux sorties. C’était un échange très intéressant et enrichissant pour tous.

Merci aux professeurs !

Sandra D.

Une semaine parfaite!

Jueves 3 de abril de 2014

El jueves 3 de abril de 2014 fuimos a las Canteras de luz (Carrières de Lumières) en autobús. Eran unas canteras en las que había un espectáculo audiovisual impresionante donde se enseñaban en las paredes y el suelo imágenes que iban cambiando. Era muy bonito y a todos nos encantó. A la salida, nos pusieron un video en blanco y negro (muy raro) en el cual un señor era asesinado por unos hombres vestidos de caballos dentro de las canteras. Estaba en francés, así que tampoco entendimos demasiado.

Luego, cogimos el bus otra vez y nos llevo al precioso pueblo de Baux-de-Provence. Era un pueblo pequeño que tenía unas vistas muy bonitas, que nos gustaron mucho. Allí nos hicieron una entretenida exposición sobre varias partes importantes del pueblo, como por ejemplo el museo de las figuritas de belén. Tuvimos una horita de tiempo libre donde nos dio tiempo a ver el pueblo por nuestra cuenta, comer y comprar recuerdos. Después, estuvimos viendo el maravilloso castillo  que nos gusto mucho a todos y nos lo pasamos muy bien.

Al terminar, volvimos en el autobús al liceo donde llegamos para cenar y nos acostamos. ¡Fue un día genial! Francia es un país muy bonito y ha sido una experiencia increíble. ¡Queremos volver!
Jeudi, le 3 avril de 2014 

Nous sommes allés aux Carrières de Lumières en bus. C’étaient des carrières dans lesquelles il y avait un spectacle audiovisuel impressionnant projeté sur les murs et le sol, c’étaient des images qui changeaient. C’était très joli et nous tous avons adoré. À la sortie, ils nous ont mis une vidéo en noir et blanc (très bizarre) dans laquelle un monsieur était tué par quelques hommes habillés de chevaux à l’intérieur des carrières. Il était en français, c´est pourquoi nous n’en avons pas compris trop.

Après, nous avons pris le bus de nouveau et nous sommes allés au précieux village des Baux-de-Provence. C’était un petit village qui avait des vues très jolies. Là, les Français nous ont fait une exposition amusante sur les parties importantes du village, comme par exemple le Musée des santons. Nous avons eu une heure de quartier libre où nous avons eu le temps à voir la village à notre aise, à manger et à acheter des souvenirs. Après, nous avons visité le château et nous avons bien profité. À la fin, nous sommes revenus en bus au lycée où nous sommes arrivés pour dîner et nous sommes allés au lit. C’était un jour génial! La France est un pays très joli et l’échange a été une expérience incroyable. Nous voulons y retourner!

Marta Gómez, Cristina Márquez y Lucía Saiz 🙂

Une merveilleuse expérience!!!

Vendredi, après d’ une merveilleuse journée à Marseille, je suis allée chez Léa (ma correspondante). J’ai connu la famille, très gentile et sympa d’ailleurs, et j’ai dîné de la quiche et je me suis couchée.

Samedi, nous nous sommes levées à 8 heures pour aller au parc d’attractions avec Tere, Merche, Silvia, Cris Revuelta, Santi, Pablo et Gonzalo et leurs correspondants. Nous avons mangé des panninis et des crêpes et nous avons eu des très beau temps. Il faisait très chaud. Ce soir-là j’ai dîné de la tartiflette, qui ètait très bonne.

Dimanche, nous nous sommes lévées à 7 heures et demie pour aller à un concours de chevaux que Lea avait ce matin-là. Après le concours, nous sommes retournées à la maison pour prendre le déjeuner. Ensuite, Lea et moi, nous avons vu un film et quand il a fini, nous avons preparé la valise pour retourner au lycée. Nous sommes arrivées au lycée à 9 heures plus ou moins et nous nous sommes couchées à 10 heures et demie. J’ai profité beaucoup!!! Et je pense que ce voyage a été une très bonne expérience où j’ai connu beaucoup de personnes incroyables. 🙂

Echange franco-espagnol

J’ai beaucoup apprécié cet échange qui est pour moi une superbe expérience sociale et culturelle. J’ai beaucoup appris durant ce voyage que ce soit les coutumes espagnoles ou encore quelques expressions très pratiques dans la vie de tous les jours. J’ai beaucoup aimé les activités  comme par exemple le bowling qui nous a permis de nous rapprocher encore plus avec mon correspondant.

Este intercambio es para mí una gran experiencia social y cultural. Aprendí mucho durante este viaje tanto las costumbres españolas como algunas expresiones muy prácticas en la vida de cada día. Me gustaron las actividades como por ejemplo los bolos que me permtió acercarme aún más a mi correspondiente.

Une expérience inoubliable

J’ai beaucoup apprécié cet échange, il m’a permis d’améliorer mon espagnol même si je n’ai pas eu la chance de participer au voyage. La sortie à laquelle j’ai participé était la sortie a Marseille. Cette journée était très intéressante. Pour clôturer cet échange nous avons fait un apéritif tous ensembles (tous les élèves de secondes qui font espagnols et les élèves du CHA) au foyer où plusieurs élèves ont fait des discours et ont reçu des récompenses. Le soir nous sommes allés au bowling d’Aix où nous nous sommes très amusés! C’était génial ! Durant cette semaine j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes formidables et j’ai pu revoir les 3 élèves qui sont venues a l’immersion qui sont très gentilles !

Una experiencia inolvidable

Disfruté de este intercambio, que me ha permitido mejorar mi español a pesar de que no he tenido la oportunidad de participar en el viaje. La salida a la que asistí fue la salida en Marsella. Este día fue muy interesante. Para cerrar este intercambio, hicimos un aperitivo todos juntos (todos los estudiantes de segundo que estudian español y los alumnos del CHA) en el « foyer » donde varios estudiantes dieron discursos y recibimos premios. Por la tarde fuimos a la bolera de Aix, ¡fue muy divertido! ¡fue genial! Durante esta semana he tenido la oportunidad de conocer a gente maravillosa y tuve la oportunidad de ver a las tres estudiantes que vinieron a la inmersión y que son muy amables!

Romane W

MarseillePalaisPharo2 MarseillePalaisPharo3