Le bleu est une couleur chaude (Julie Maroh)

On a bien aimé cette bande dessinée car l’histoire est vraiment pas mal. Cela montre que l’on peut faire du mal à des personnes en se moquant car elles sont homosexuelles. Les contrastes et les remplissages sont fabuleux.On s’attache aux personnages, et on peut ressentir l’amour entre les deux filles même si on n’est pas homosexuel comme les deux personnages du livre.On peut aussi ressentir les mêmes problèmes d’adolescence que l’héroïne du livre, car ses problèmes pourraient nous arriver a nous, tous les jeunes,que l’on soit homosexuel ou hétérosexuel. Cela peut aussi aider des personnes homosexuelles qui ne s’assument pas, et justement à réussir à en parler et par la suite à s’assumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *