Je suis partie samedi matin de bonheur avec mon père et mon frère ainé à un partie de pêche à une quarantaine de kilometres de Bucarest. Nous sommes arrivées dans un endroit très accueillant au bord d’un lac au coeur de la foret. Mon père et mon frère ont jeté une cordée avec plusieurs hameçons. Plusieur pêcheurs autour de nous etait en train de regarder les fils de leur canes dans un silence complice. Apres avoir pêché quelques carpes nous avons fini harmonieusement la journée avec une agape avec les autre pêcheures qui sont devenus nos très bon amis. Et comme d’habitude j’ai hate de les revoir, et de me rejouir de leur companie.

Nadia