La ludothèque québécoise

Pour la promotion de la culture et de l’expression orale en français langue étrangère à travers le savoir-faire ludique québécois

Brin de jasette

Un jeu de Jacinthe Cloutier édité par Brin de jasette et distribué par Gigamic.

I.      DESCRIPTION DU JEU

But du jeu

Parler de soi, faire parler de soi, et se faire élire « Personnalité du jour ».

Règle de base

Les joueurs lancent le dé afin de déterminer celui qui choisit la catégorie à discuter. Le joueur qui obtient le nombre le plus élevé choisit une carte d’une catégorie et lit une question à haute voix pour que tous les joueurs y répondent à tour de rôle.

Remarques

Certains participants peuvent trouver ce jeu peu amusant, car il s’agit surtout de causer entre amis. Il convient donc peut-être de ne pas le présenter sous l’étiquette de jeu…

Pour en faire un jeu plus animé, on peut ne travailler qu’avec les cartes « Droit au but », qui touchent des questions plus intimes. Mais cette option n’est pas la meilleure dans un groupe à peine constitué.

Le jeu existe en plusieurs versions : classique, couples, entre copines, junior…

Matériel requis

84 cartes classées en 4 catégories distinctes comportant chacune 21 cartes : « Brise-glace », « Ce cher ego », « À cœur ouvert » et « Droit au but ». Une vingtaine de pierres, un dé.

Durée moyenne d’une partie : 120 mn

II.     ÉLÉMENTS POUR L’EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE EN CLASSE DE FLE
Dispositif de travail

Peut se jouer par groupes de 2 à 6 joueurs.

La participation est individuelle.

Âge des joueurs

12 ans ou plus.

Niveau(x) de langue

B1 ou plus.

Principaux mécanismes de jeu

Ambiance, complicité.

Activité(s) langagière(s) visée(s) dans l’adaptation

Réception orale et écrite, interaction orale, médiation.

Compétence(s) générale(s) ou langagière(s) sollicitée(s) dans l’adaptation

Savoir-être, savoir-apprendre (conscience de la langue et de la communication), compétence pragmatiques (compétence discursive).

Objectif(s) pédagogique(s) potentiels

  • Créer une ambiance de détente et de confiance.
  • Tisser des liens entre les membres du groupe.
  • Parler de soi.
  • Exprimer ses goûts et ses préférences.
  • Raconter des faits au passé.
  • Formuler des hypothèses.
  • Systématiser les structures interrogatives.
  • Renforcer l’interaction orale et la médiation.

III.    ORIENTATIONS PRATIQUES POUR L’EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE

Démarche

  • Séparer les cartes par catégories et les déposer au centre de l’espace du jeu, face cachée, avec les pierres et le dé.
  • Expliquer la règle du jeu.

Voici 4 catégories de questions. Vous allez lancer le dé pour déterminer qui sera le premier à choisir une catégorie. Une fois la catégorie choisie le joueur va sélectionner une question et la lire à haute voix pour que tous les joueurs l’entendent. Il va être l’animateur de ce premier tour et va inviter les joueurs à répondre à la question à tour de rôle.

Vous devez répondre à la question posée par l’animateur qui devra lui aussi répondre. L’animateur doit encourager les joueurs à approfondir leurs réponses et invitera les autres joueurs à alimenter la discussion jusqu’à épuisement du sujet.

Si vous avez besoin de réfléchir avant de répondre, vous pouvez passer votre tour et répondre à la question après les autres joueurs.

Une fois que tous les joueurs ont répondu à la question et que personne n’a plus à ajouter, l’animateur prend une pierre et la remet au joueur dont il a plus apprécié la réponse. Il s’agit d’un choix purement subjectif : une réponse peut vous toucher particulièrement, vous faire rêver, susciter une remise en question ou, tout simplement, vous plaire par sa franchisse. C’est une décision personnelle !

La carte qui vient d’être jouée doit être replacée sous la pile de sa catégorie. Vous devez faire circuler le dé dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du premier joueur à avoir choisi une question. Le joueur qui obtient un 1 ou un 6 va choisir la prochaine catégorie à discuter et devient pour ce tour l’animateur, et ainsi de suite.

La partie va se terminer lorsque toutes les pierres auront été distribuées. Le joueur accumulant les plus de pierres gagne la partie. Il sera donc proclamé « personnalité du jour » par tous les autres joueurs.

  • Lancer le jeu.

Remarques sur l’exploitation pédagogique

Ce jeu est particulièrement adapté au réinvestissement. Il peut aussi être utilisé pour l’évaluation formative si, lors du jeu, l’enseignant encourage l’intercorrection. Il pourra aussi intervenir lors d’éventuelles erreurs qui entravent la communication.

Variantes suggérées

Pour réduire la difficulté du jeu : jouer juste avec les cartes « brise-glace » car elles contiennent des questions plus simples. Par exemple : « Préférez-vous cuisiner ou aller au restaurant ? ». Ce genre de questions exige une réponse moins complexe.

Pour augmenter la difficulté du jeu : jouer juste avec les cartes  « à cœur ouvert »  car elles contiennent des questions plus complexes et susceptibles de déclencher des débats. Par exemple : « Quelle est votre vision de la réussite ? ».

Pour aborder la médiation : on peut demander à l’animateur de reformuler ou de paraphraser les questions.

Pour travailler la production écrite : on peut demander aux joueurs d’écrire leurs réponses puis de les lire après à tour de rôle ou de les poster sur un blog.

Pour en savoir plus

http://brindejasette.com/