La ludothèque québécoise

Pour la promotion de la culture et de l’expression orale en français langue étrangère à travers le savoir-faire ludique québécois

On tue la une

Un jeu édité par Gladius International.

I.      DESCRIPTION DU JEU

But du jeu

Démasquer le coupable d’un assassinat par le biais d’échanges de questions et de réponses.

Règle de base

Le meneur de jeu attribue à chaque joueur un rôle prédéterminé dans le jeu. L’intrigue se déroule en cinq scènes au fil desquelles les joueurs obtiendront des nouveaux renseignements et indices permettant d’identifier le coupable. Les indices seront dévoilés par le biais d’échange de questions et de réponses entre les joueurs.

Remarques

Ce jeu est composé d’un grand nombre d’éléments qui devront être étudiés au préalable par le meneur de jeu. La lecture du livret est indispensable. Ce jeu exige la création d’une ambiance permettant aux joueurs d’entrer dans leur rôle.

Proche du principe de « Où étiez-vous », « On tue la une » exige néanmoins une mise en jeu plus longue et élaborée et convient surtout à de grands adolescents et aux adultes.

Matériel requis

Livret de l’organisateur, 10 cartons d’invitation et enveloppes, 10 livrets des personnages, étiquettes d’identification des joueurs, 3 pièces à conviction, clé de l’énigme. On pourrait éventuellement y ajouter des accessoires de déguisement et des éléments pour le décor.

Durée moyenne d’une partie : 120 mn

II.     ÉLÉMENTS POUR L’EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE EN CLASSE DE FLE
Dispositif de travail

Ce jeu peut se jouer par groupes de 8 à 10 joueurs. Pour jouer en grand groupe, il est possible d’assigner un seul personnage à deux ou trois joueurs.

La participation est individuelle mais pourrait éventuellement se faire par équipes de 2 ou 3 joueurs.

Âge des joueurs

12 ans ou plus.

Niveau(x) de langue

B1 et plus

Principaux mécanismes de jeu

Expression, collaboration, enquête.

 Activité(s) langagière(s) visée(s) dans l’adaptation

Réception orale et écrite, interaction orale, médiation, communication non verbale.

Compétence(s) générale(s) ou langagière(s) sollicitée(s) dans l’adaptation

Savoir-faire, savoir-être, savoir-apprendre, compétences linguistiques, sociolinguistiques et pragmatiques.

Objectif(s) pédagogique(s) potentiels

  • Raconter.
  • Formuler des hypothèses
  • Défendre un point de vue.
  • Argumenter et convaincre.
  • Prendre des notes.
  • Synthétiser.

III.    ORIENTATIONS PRATIQUES POUR L’EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE

Démarche

  • Désigner un meneur de jeu, qui distribue les livrets afin que chacun se prépare à jouer son rôle et qui donne discrètement les pièces à conviction aux personnes concernées (la coupure de journal et la lettre d’amour à Celestin Caffieri, le chèque à Gérard Delbuguet).
  • Le meneur de jeu invite les joueurs à présenter leur personnage (voir p. 5 du livret des personnages)
  • Expliquer le déroulement du jeu. Pour ce faire, lire la notice incluse dans la boîte.
  • Lancer le jeu.

Remarques sur l’exploitation pédagogique

Ce jeu est particulièrement convenable pour faire travailler la réception écrite et l’interaction orale.

On conseille de photocopier les cinq premières pages de chaque livret des personnages et de les donner préalablement aux joueurs correspondants afin qu’ils aient l’occasion de bien préparer et se familiariser avec leur rôle. La participation prévue est individuelle mais elle pourrait éventuellement se faire par équipes de 2 ou 3 joueurs.

L’enseignant doit considérer ce jeu comme une véritable mise en scène dont la préparation va assurer le bon déroulement.

On pourrait envisager ce jeu comme une pièce de théâtre à jouer devant d’autres classes afin qu’elles soient les responsables de trouver la clé l’énigme.

Variantes suggérées

Pour travailler la production écrite : après avoir dévoilé l’énigme, on peut demander aux joueurs de rédiger différents types de textes présentant le déroulement de l’enquête (article de journal, article de magazine, billet dans un blog, lettre, rapport officiel, etc.)

Pour en savoir plus

http://www.gladius.ca/fr/Drame-et-Enquete-On-tue-la-une

http://www.gladius.ca/fr/Communiques/a-lhalloween-l-on-tue-la-une-r-une-soiree-denquete-signee-gladius