Trois générations de femmes

 « Ce que je sais de Vera Candida » est un roman de Véronique Ovaldé née en 1972, qui a été publié le 20 août 2009.

Ce roman se déroule dans un pays imaginaire appelé Vatapuna et nous raconte l’histoire de 3 générations de femmes ; La grand mère, Rose Bustamente est la «  meilleure pêcheuse de poissons volants , qui avait été la plus jolie pute de Vatapuna « . La mère Violette, fille de Rose Bustamente et Jéronimo et enfin Vera Candida.

<< Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes d’une même lignée semblent promises au même destin : enfanter une fille et ne pouvoir jamais révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe >>

Rose Bustamente passait son temps à pêcher des poissons volants le matin et à se reposer l’après-midi devant sa petite cabane qui se situait devant la plage sur l’île de Vatapuna. L’arrivée de Jéronimo, joueur professionnel et riche va changer sa vie complètement car il veut faire disparaître sa cabane, Rose va essayer de négocier mais finalement elle se fait violer par lui. Violette, fille de Rose et Jéronimo se retrouvera enceinte du fils du maire et alors aura lieu la naissance de Vera Candida qui tombera à son tour  enceinte à l’âge de 15 ans. Vera Candida partira loin pour construire sa vie et éviter à sa fille de faire la même erreur qu’elle.

Personnellement quand j’ai commencé à lire ce roman, je ne le trouvais pas très intéréssant, mais peu a peu l’histoire est devenue de plus en plus agréable à lire. Cette histoire nous raconte la vie de 3 femmes dominées par des hommes. Je trouve que ce roman est dramatique et violent pour Rose, Violette et Vera, mais pas pour Monica Rose, la fille de Vera Candida car elle, elle  a au moins une chance de ne pas commettre la même erreur que sa mère. Ce roman apprend aux femmes qui ont vécu cette même expérience à être courageuses et d’avoir le droit de choisir leur destin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *