La journée d’un écrivain

La question s’agissait de savoir à quel moment de la journée l’auteur contemporain Yves Pagès écrivait. Il a donc dit que pour lui le moment où il était le plus apte a écrire était le matin est s’est décrit comme « matinal ». Il a ensuite poursuivit que pour qu’il puisse écrire dans des conditions optimales il ne lui fallait aucun rapport social afin de se retrouver seul avec lui-même. Tous les proches d’Yves Pagès savent qu’ils ne faut pas le déranger le matin nous a-t-il dit, il nous a donné l’exemple du petit déjeuner avec sa petite famille, où lorsqu’il déjeune il faut qu’il soit tranquille. Il nous a aussi donné l’exemple de ses collègues de travail, en effet ils savent qu’il ne faut absolument pas l’appeler le matin ou en cas d’extrême urgence.

Je peux donc en conclure que ce moment m’a plu, et que personnellement j’ai trouvé Yves Pagès très ouvert et à notre écoute ce qui nous a permis de voir réellement sa façon d’être.
Valentin Tirefort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *