la vie d’Yves Pagès

La rencontre a eu lieu le vendredi 16 janvier 2015, de 10 heures à midi, au CDI du lycée Louis-Rascol. Étaient présents: les élèves de la classe de PG2, leur professeur de français madame Duhtérian et une documentaliste du CDI

 

Ce que j’ai pensé de la rencontre ?

La rencontre avec Yves Pagès ma beaucoup plu. J’ai trouvé qu’il était très attentif à chacune de nos questions et y répondait à chaque fois avec le plus de précisions possible. Il a apporté des informations sur sa vie très intéressantes.

Il a répondu à de nombreuses questions que nous avions préparées pour lui. La dernière question qui lui a été posés était une question concernant les photos postées sur son blog: “ Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de photos sur votre blog, sont-elles toutes de vous ? Si oui, sortez-vous toujours avec un appareil photo sur vous, au cas où vous tomberiez sur quelque chose d’intéressant ? “ Yves Pagès a répondu en sortant un petit appareil photo de  la poche de son manteau. Il a en effet toujours un appareil photo sur lui. Il a ensuite expliqué qu’il en était à son troisième ou quatrième car il prenait de temps à autre des photos sous la pluie etc. Mais toutes les photos sur son blog ne sont pas de lui, certaines sont trouvées sur internet. Il essaye au maximum de mettre les sources pour chacune des photos qui ne sont pas de lui, il nous a notamment dit qu’il changeait le titre de la photo ne lui appartenant pas et le remplaçait par le le nom du photographe ou du site original de la photo.

Depuis cette rencontre, j’espère particulièrement  tomber sur un de ses courts récits au bac. Cet entretient m’a aidé à mieux les comprendre et m’a fait m’intéresser à sa vie. Yves Pagès a beaucoup parlé de son enfance, de ses études, de ses choix d’orientations, de ses parents. Nous-mêmes sommes en pleins dans l’orientation. Et c’est quelque chose qui me fait plutôt peur. Son parcours m’a en quelque sorte rassuré. En abordant ses échecs aux concours, ses difficultés en orthographe, son passage par la filière B, puis son entrée en prépa de lettres, en parlant banalement de lui: il nous met à son égal, nous fait  nous sentir comme lui et nous donne l’espoir que nous aussi nous pouvons réussir.  La partie où il parlait de son adolescence est celle qui m’a le plus captivé.
Amel Mesbah

Une réflexion au sujet de « la vie d’Yves Pagès »

  1. Durant notre année de première nous avons lu « Petites natures Mortes au Travail » de Yves Pagès et nous avons eu l’opportunité de le rencontrer et de lui poser de nombreuses questions sur son métier d’écrivain mais aussi sur son livre. Personellement j’ai trouvé interessant de lui demander comment il s’organisait pour écrire ses livres, s’ il écrivait chez lui, à l’ordinateur, à la main et à quel moment dans la journée.

    D’après sa réponse il serait plutôt un “écrivain du matin”, c’est à dire qu’il écrit tou le temps le matin car pour lui après avoir eu des contacts sociaux il ne peut plus se concentrer pour écrire. Il précise même que son entourrage sait qu’ils ne doivent pas le déranger le matin à moins d’un problème urgent. Il nous a aussi précisé qu’il écrivait dans une ancienne chambre de bonne, une toute petite pièce d’à peine 10 mètres carrés et il écrit la musique aux oreilles, même si certains trouvent ça bizarre, mais pour lui c’est un moyen de s’isoler du monde et il n’écoute pas forcément le même style de musique pour écrire ses livres, en effet il peut écouter du rock comme il peut écouter du reggae, et cela peut avoir une influence sur ses écrits.

    Cette rencontre m’a permis d’en apprendre plus sur le livre qu’il a écrit, comme par exemple le fait que chaque nouvelle parle de quelqu’un qu’il a connu durant sa vie et à qui il a voulu “rendre hommage”comme il nous a dit, en inventant une histoire à partir de quelques éléments réels qui l’ont marqué . De plus il nous a expliqué son rythme de vie en étant à la fois éditeur mais aussi écrivain et j’ai trouvé ça interessant car je n’avais aucune idée du rythme de vie d’un écrivain. Je trouve que cette rencontre m’a apporté de nombreux détails, intéressants à savoir et dont je pourrais me servir pour présenter ce livre à l’oral du bac par exemple.

    Laura Frayssinet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *