C’était un matin lumineux.

Hélène Lenoir commence sa partie V par la phrase « C’était un matin lumineux« . En contrepoint, elle la termine par une nuit noire.
On peut imaginer que  tout va s’arranger pour la famille Harper, mais au contraire, la journée ne va pas être si lumineuse que ça.

 

Marion Balitrand, Charline Sonrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *