Petit linge intime du ciel

Petit linge intime du ciel

Des trouées mauves

dans la toile noire

un scintillement glacé

qui s’installe

du tulle blanc

virant au rose

petit linge intime du ciel

le jour se lève

Nous allons analyser le poème Petit linge intime du ciel, extrait de Juste après la pluie écrit en 2013 par Thomas Vinau qui est auteur et poète français né à Toulouse en 1978, vivant dans le Lubéron. Comment Thomas Vinau explore t-il la nature et le lever du jour ? Comment  décrit-il le passage de la nuit au jour ?

Thomas Vinau décrit sa vision du ciel lors du passage de la nuit à l’aube. Il utilise le champs lexical des couleurs pour détailler précisément ce passage ; noire -> mauve -> blanc -> rose. Toutes ces nuances de couleur racontent le lever du jour. De plus, écrit au présent ce poème nous fait partager ce moment éphémère car ça donne l’impression d’assister « en direct » à l’action.

D’autre part, dès le titre Thomas Vinau parle de « linge intime », ainsi il semble dire que le ciel est vêtu. Cette présence du tissu est évoquée à plusieurs reprises par « la toile noire », »le tulle blanc ». Cela nous incite à imaginer le ciel comme un homme habillé de noir (la nuit) qui quitte sa ‘toile’ (tissu brut) pour faire découvrir un ‘tulle blanc’ ‘virant au rose’ (champs lexical féminin) (le jour). De plus il termine en rappelant le titre ‘petit linge intime’ qui associe la femme au jour qui se lève.

En conclusion, nous pouvons dire que ce court poème très imagé et coloré nous décrit un instant de nature qui peut être vu quotidiennement mais qui est à chaque fois si différent.

Jade Condoret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *