le meurtre n’est pas une solution à adopter

Mes impressions sur Thérèse Raquin
Ma partie préférée du livre a été les 10 premiers chapitres, il y avait beaucoup de choses nouvelles comme le déménagement, les retrouvailles avec leurs anciens amis avec qui ils dînent le jeudi soir. Puis il y a l’arrivée de Laurent qui redonne une certaine envie de vivre à Thérèse. Laurent ajoute de l’action durant la première partie de ce livre. Il organise des rendez-vous galants avec Thérèse. « les premiers baisers de la jeune femme. »                       Mais lorsqu’ils décident de tuer Camille pour avoir plus de temps entre eux,(« les deux amants n’avaient plus de rendez-vous. »)  le livre ne parle plus que de ça et je trouve que c’est trop long même si je pense que c’est sur cela que l’auteur veut nous faire réfléchir. De plus je trouve que la fin est trop exagérée, le fait qu’ils soient hantés au point de se suicider aussi longtemps après les faits ne m’a pas réellement plu. « Ce fut un éclair. Ils tombèrent l’un sur l’autre, foudroyés. »

Antonin MOLY