Sacrifiée malgré elle

Boule de Suif

Afficher l'image d'origineCe livre m’a globalement plu même si le début est un peu long car l’histoire devient intéressante dans les trente dernières pages du livre. Dans le livre nous verrons que Boule de Suif de classe plutôt modeste offrira de la nourriture à ses compagnons de voyage quand le besoin se fera ressentir mais que personne ne lui en donnera quand elle en aura besoin. C’est pour cela que je pense que Maupassant veut nous montrer comment les personnes de la classe dîtes « supérieure » traitent les personnes plus modestes. Effectivement, le texte nous apprend que Boule de Suif (Élisabeth Rousset) est une prostituée «La femme, une de celles appelées galantes[…] ». Nous apprendrons que un officier prussien voudra avoir des relations avec Boule de Suif car sinon personne ne partira de l’auberge où la voiture vient de s’arrêter  quelques jours plus tôt. Mais Boule de Suif refuse et devient donc la principale préoccupation de ses compagnons de voyage. Tout le monde essaie de la convaincre de coucher avec l’officier prussien et ils élaborent même un plan « Aussitôt qu’elle fut partie, tout le monde se regarda puis on rapprocha les chaises, car on sentait bien qu’à la fin il fallait décider quelque chose ». Puis grâce à l’acharnement de ses compagnons, Boule de Suif céde.Une fois la chose faite , Boule de Suif se sent honteuse et contrairement à ce qu’elle attendait,personne ne la remercie, personne ne la regarde dans les yeux : ils doivent penser , Boule de Suif est une prostituée, après tout c’est son métier pensent-ils sûrement :« Elle se sentait noyée dans le mépris de ces gredins honnêtes qui l’avaient sacrifiée d’abord, rejetée ensuite, comme une chose malpropre et inutile ». Maupassant veut nous monter l’hypocrisie des personnes qui ne pensent qu’à eux.
Ma citation préférée est: « Un autre, barbu jusqu’aux yeux, embrassait un mioche qui pleurait[…] » car elle montre que tous les prussiens ne sont pas des barbares.
En conclusion, Maupassant veut nous faire part de l’égocentrisme des personnes à cette époque et qui est toujours d’actualité .

Afficher l'image d'origine

La voiture et les passagers

Landet Maxime