Sur le chemin de l’école

J’ai questionné Yves Pages sur son parcours scolaire pour savoir quel chemin il avait emprunté pour devenir un écrivain contemporain. Je lui ai aussi demandé s’il était passionné par la littérature depuis l’époque du lycée. Faut il obligatoirement passer par une filière littéraire pour devenir écrivain?

Dans son cas, Yves Pagès a été obligé, par ses parents, de faire un bac Scientifique, dit « C » à l’époque, sous l’influence de son frère qu’il qualifie de « matheux ». Il nous a aussi avoué sa médiocrité dans cette filière à cause de ses lacunes en maths. Son faible niveau dans cette matière l’a plongé dans un désir d’écrire des poèmes, de se réfugier dans un autre « monde », de découvrir de nouvelles choses. Il bascule ensuite dans le roman et délaisse peu à peu la poésie. Diplômé du bac, il envisage ensuite des classes préparatoires et un doctorat.

Sa réponse m’a fait savoir qu’on ne doit pas obligatoirement passer par un bac Littéraire pour devenir écrivain, cela se base plus sur la passion que sur les études.
Amine Moussaïf

Une liberté sellée

Pistache, Carambar, Stitch ou encore Mikado, (appelez le comme vous le souhaitez) est un pur-sang arabe âgé de 14 ans. En plus de porter de vulgaires prénoms de friandises ou de héros de dessins-animés, Haribo a travaillé gratuitement dès son plus jeune âge de poulain dans une écurie nommée “L’écurie à tout fer“, on voit déjà, de par son nom, sa médiocrité. Cacahuète devait être monté par des dizaines de dizaines de mômes qui vous tuent avec leurs énormes coups de talon sur vos reins, il devait aussi trotter gentiment et péniblement plus de 5 km comme si il était un véhicule au réservoir intarissable ne ressentant pas la fatigue. Le soir, ils déchargeaient le pauvre Asterix de ses 15 kg hors-cavalier et le conduisaient dans sa “ chambre “ tapissé de foin. Ses voisins de cellule Diabolo et Calipso avaient tout de même de meilleurs prénoms que lui. Ici bas, Granola vivait un véritable enfer, une routine insupportable au pain dur et eau, les jours se ressemblaient, l’affreuse vision de ces enfants qui courent vers vous pour vous caresser sans aucune raison valable. Approchant la retraite, c’est à l’âge de 14 ans que Granola s’est vu en liberté, articulations usées, genoux à changer, crinière en mauvais état et sabot à restaurer.
Amine Moussaïf

 

 

Inspiré de Barouf la bête de sexe, Portraits crachés

La plus longue phrase du monde

 » Petites Natures Mortes au Travail  » est un livre composé de 23 nouvelles plus ou moins courtes qui ont toutes, pour thème principal, le travail. Yves Pagès, auteur de ce recueil, y évoque la complexité du monde du travail.
Dans l’introduction Pseudo Pseudo « , qui est au début du livre, il évoque énormément de petits travaux, en quoi ils consistent et quelques fois, par qui ils sont pratiqués. Il ne fait que les énumérer. L’auteur montre que beaucoup de personnes pratiquent ce genre de métiers, et que la société serait prête à tout pour gagner de l’argent, quitte à être ridicule  » jeunes hommes-sandwichs « , cela montre à quel point il est difficile de trouver un emploi stable et concret en France, même avec des diplômes «  bac+9 sans emploi avouable « . On remarque que Yves Pagès aime et utilise beaucoup de jeux de mots «  figurant au sens figuré « . Il les utilise pour ne pas faire sombrer le lecteur dans une négativité totale.
J’ai bien aimé ce début,  il y a un aspect répétitif et simple.