Compte-rendu de la rencontre avec Chloé Delaume

  • Mon avis sur la rencontre

Chloé Delaume était très ouverte, je me suis sentie de suite très à l’aise. Elle a pris le temps de répondre à toutes nos questions. Elle s’est intéressée à nous. Je pensais que la rencontre allait être ennuyante, au final elle a été très animée et vivante durant les deux heures. Ayant un passé compliqué, je m’attendais à ce que Chloé Delaume soit plus renfermée et réservée.Chloé Delaume n’avait pas l’air non plus de s’ennuyer avec nous. Cette rencontre a été superbe, elle s’est très bien déroulée.

  • Une question et sa réponse par Chloé Delaume

Vos livres ont des phrases construites bizarrement est-ce normal ?  Avez-vous fait exprès d’écrire de cette manière ? (question d’Eloïse)
Elle expliqua qu’elle écrivait de manière difficile pour ses lecteurs, elle exprimait dans     « Cri du Sablier » des choses assez personnelles et intimes et c’était difficile à dire. Elle nous expliqua aussi qu’en écrivant de cette manière cela lui permettait de choisir ses lecteurs et de faire le tri:ceux qui comprenaient vraiment ce qu’elle vivait, les plus fidèles restaient et les autres arrêtaients de lire car ils n’arrivaient pas à comprendre ses phrases.

Pimprenelle Fanny

Premières impressions face à une Cendrillon amputée

Unknown-1Narcisse et ses aiguilles parle d’une jeune fille, Chloé, elle adore les chaussures de princesses, escarpins, ballerines… Seulement Chloé est atteinte de la Gangrene, qui est une maladie  incurable. Elle menace son organisme, selon elle, seul l’amour pouvait la soigner malgré la tumeur qui restera à vie.
Chloé se compare à une princesse, La belle au bois dormant, Cendrillon.

Karim Biegel et Fanny  Pimprenelle