explication du titre « Petites natures mortes au Travail »

Après la rencontre avec Yves Pagès, et lui avoir posé une question sur le titre Petites natures mortes au travail qui était : « le titre Petites natures mortes au travail fait référence au style de tableau les natures mortes, pourquoi avoir fait ce rapprochement avec le titre? » Yves Pagès ne comprend l’intérêt des natures mortes, ces textes courts qui figurent dans Petites natures mortes au travail représentent ces natures par exemple avec le métier de caissière, pour lui la caissière n’est qu’une figurante. Ces textes montrent que le travail déshumanise, rend mort.

Cette rencontre m’a aussi permit d’apprendre des choses sur Yves Pagès, comme sur sa manière d’écrire, il écrit plutôt le matin, avec la musique il est dans une sorte de bulle. Certains livres comme souviens moi racontent sa vie, il parle des sa mère. Il dit qu’elle ne voulait pas l’amener au cirque. Il utilise beaucoup de jeux de mots dans ces titres pour amuser le lecteur et lui faire comprendre ce qu’il veut exprimer. Les situations décrites dans ces courts passages qui représentent des métiers sont des situations précises qu’il a rencontré personnellement comme pendant ces vacances ( le texte court chaines alimentaires ) , il trouve aussi l’inspiration lors de ces discussions avec ces amis ou sa famille.

Au cours de cette rencontre, Yves Pagès m’a éclairé sur certains sujets, et m’a permit de mieux comprendre les textes courts de son oeuvre, ses façons de rédiger, et ses sources d’inspiration.

Marion Soulié

Conditions d’admission au concours d’aspirant

Après avoir lu Petites natures mortes au travail de Yves Pagès. La nouvelle que j’ai le plus aimée est : Police de caractère. Ce texte traite de l’actualité, des métiers qui se rapportent aux forces de l’ordre. Dans ce passage nous faisons la connaissance d’un aspirant qui fait passer des épreuves au concours d’entrée de police. Les futurs policiers doivent répondre à des critères précis pour être candidat. D’abord ils doivent avoir la nationalité française : « ils sont français d’état civil » ( l.1 ), des propos racistes sont inscrits sur les portes. Les hommes et les femmes doivent être de bonne taille, « le candidat prouvera qu’il mesure au moins 1m 71 « ,  » les candidates se contenteront de dépasser les 163 centimètres » ( l.8 à 14 ). On peut voir qu’ils seront évalués dans tous les domaines, sur le plan physique  » courir 60 mètres, grimper 5 autres mètres à la corde lisse et lancer 7 kilos 257 grammes dans un bac à sale  » ( l.3 à 5). Sur le plan intellectuel, ils devront réaliser une épreuve écrite la dictée, «  l’épreuve reine du concours la dictée « . Cette dictée a aussi été proposée aux générations d’alphabétisés donc on peut penser qu’elle est facile. Elle est proposée au concours car elle rappelle les portraits robots présents dans les commissariats.