Lulu, femme nue

 

Couv_206558couverture

 

 

 

 

 

 

 

BD écrite par Etienne Davodeau. Cette histoire parle de Lulu . Lulu est une femme mariée et avec trois enfants . L’histoire commence avec Lulu, elle vient de passer un entretien d’embauche et il se passe mal .Après cela elle ne rentre pas chez elle et part en laissant ses trois enfants avec son mari incapable de s’occuper de la maison . Elle décide de partir en voyage sans en parler à personne sans prendre ni affaires, ni argent .Sur une plage, elle rencontre un homme avec qui elle décide de vivre une relation de courte durée , d’être quelqu’un d’autre. Elle vit mal sa vie car elle manque d’assurance ,elle est déprimée et usée par sa famille. Dans sa quête d’une nouvelle personnalité, elle va rencontrer  une vieille dame qui s’ennuie .Lulu et elle vont passer un marché. Lulu lui raconte ses journées d’errance et la vieille dame l’héberge et la nourrit. Pendant ces journées, elle va rencontrer une serveuse qui est maltraitée par sa patronne .Elle lui parle et lui propose de faire la même chose qu’elle , c’est à dire tout quitter et partir en voyage .Tout ce passe pour le mieux jusqu’au moment où la serveuse donne sa démission à sa patronne qui va la frapper. La serveuse lui reproche de lui avoir proposée une mauvaise idée . Lulu s’en veut et rentre chez elle auprès de sa famille avec la vieille dame . Arrivée chez elle, son mari la frappe et il pense qu’il l’a tuée car elle s’assomme en tombant ,il prend la voiture et part le, plus loin possible. Ses amis ce réunissent chez elle pour se parler et raconter son voyage .Entre temps Lulu se réveille et appelle son mari . Celui-ci la retrouve et ils parlent pour mettre au point leur situation . Elle revient avec son mari et tout le monde est soulagé avant d’apprendre que la vieille dame est morte .

Voisin Mathis

Germinal

ClickHandlerJ’ai trouvé ce livre enrichissant car il nous fait découvrir le monde de la mine avec les difficultés des ouvriers. Cependant, j’ai eu par moment du mal à rentrer dans l’histoire.

En effet ce livre est difficile à lire à cause du registre de la langue , ce livre est écrit avec un vocabulaire qui n’est plus utilisé aujourd’hui et avec des mots de type soutenu. Il y a aussi beaucoup de descriptions qui font que le lecteur , parfois, se perd et ne sait plus où il en est , de qui Zola parle.

Mais ce livre est instructif par rapport au mode de vie des mineurs et au fonctionnement de la mine .Pour cela Zola a utilisé comme support des documents parlant de la mine et certaines de ces experiences personnelles . On apprend grâce à des descriptions le mode de vie des mineurs « ils se lèvent à 4heures du matin pour travailler à la mine  » les enfants comme les adultes travaillent à la mine dans l’extraction du charbon .Ils doivent faire 12H de travail par jour pour gagner un salaire trop faible pour vivre correctement. Ils vivent dans la misère, mangent très peu . Beaucoup développent des maladies à cause de la malnutrition ou des poussières de charbon qu’ils respirent continuellement dans la mine.

Dans ce livre, Zola remet en cause les différentes classes sociales. Il presente ses idées à travers les ouvriers et leur lutte contre les bourgeois . Certaines idées sont révolutionnaires comme par exemple faire la grève et bloquer la mine pour faire perdre de l’argent à son propriétaire ou encore faire une caisse commune pour pouvoir se nourrir pendant la grève.

Ce livre parle aussi des valeurs humaines .Tous les mineurs sont solidaires pendant la gréve ,ils partagent leurs biens pour pouvoir se nourrir et tenir face à la pression exercée par le propriétaire .

Au final, ce livre m’a fait découvrir une époque incontournable du développement industriel. Dès le début du livre, Zola nous immerge dans la dure vie ouvrière de cette période et les problèmes auxquels les travailleurs sont confrontés.
Mathis Voisin

Rencontre au sommet

Le 6 octobre le lycée Rascol reçu un écrivain Didier Deaninckx.

Cette rencontre a été enrichissante pour toutes personnes présentes,  ce jour là en effet nous lui avons  posé des questions auquel il a répondu précisément.Toutes ses réponses étaient sous forme : introduction/ argument un parfois deux ou trois puis la conclusion. De fait à la fin de cette entretien avec lui, plus personne n’avait de questions à lui poser.
Dans le recueil « L’Espoir en contrebande » je vais vous parler de la nouvelle « Crevaisons » page trente. Cette nouvelle est la seule du recueil à avoir un titre explicite puisqu’elle raconte les mésaventures d’un homme qui débute par la crevaison d’un de ses pneumatique. Celle ci lui fera avoir énormément de problèmes. Dans cette histoire je trouve qu’il y a une pointe d’ironie voire d’humour noir. En effet le personnage principal est contraint de faire du stop pour pouvoir se rendre à un aéroport puis en avion jusqu’à son lieu de rendez vous pour une réunion. La personne qui le prend en stop est un chauffeur fou il roule trop vite. Mais cela lui permet de se rendre à l’aéroport en avance et cela lui redonne espoir mais quand il monte dans l’avion, il se rend compte que le chauffeur fou est aussi son pilote, il décide de quitter l’avion oubliant sa valise de documents au passage. L’ironie est que la personne qui lui redonne espoir est aussi la personne qui va faire qu’il va rater sa réunion.