2

Blague 15 Décoder les chiffres

Posted by maule64 on in Blagues commentées |

“il y a trois sortes de mensonges : le mensonge, le gros mensonge et les statistiques« 

citation du premier ministre britannique Benjamin Disraeli (1804-1881):

On a déjà eu l’occasion d’expliquer que l’économie était une science humaine et pas une science exacte. N’empêche que la rigueur scientifique impose qu’on s’appuie sur des données chiffrées pour étayer ses théories. Les chiffres, les statistiques sont indispensables.

C’est donc avec une certaine incrédulité qu’on assiste régulièrement à des batailles de chiffres. Par exemple, on aimerait savoir si les 35 heures ont eu un effet négatif sur notre économie comme l’affirme le Figaro (1) ou si elles ont permis de crééer des emplois comme d’autres l’affirment (2).

On penche pour la 2ème interprétation, mais cet exemple est surtout révélateur de la tentation d’interpréter en sa faveur des chiffres. Les statistiques ne sont pas des mensonges, mais il y a des menteurs ou au moins des imprudents qui leur font dire ce qu’ils veulent.

Et même quand il n’y a pas manipulation éhontée, il faut savoir les interpréter et se méfier des conclusions hâtives.

Imaginons que M. Dupont gagne à un jeu de hasard 400€. Il décide d’en donner 100 à une oeuvre caritative soit 25% de son gain (100€/400€)

Imaginons que la semaine suivante, encore plus chanceux, M Dupont gagne 2000€; cette fois il en donne 200 à l’oeuvre caritative.

Que faut-il en conclure?

a)  que son don a été multiplié par 2, soit une hausse de 100% ([200€-100€/ 100€] x 100)?

b) que la deuxième semaine, il a donné « seulement » 10% des ses gains (200€/2000€)?

c) que 100% de hausse de don est équivalent à une baisse de 15 points (il avait donné 25% – les 10% donnés la 2ème fois)?

En fait, les trois propositions sont justes. La première met en lumière la générosité du donateur. La seconde le montre moins généreux puisqu’en proportion, il a donné 2,5 fois moins.

La troisième ne peut que laisser perplexe le non spécialiste puisqu’elle nous dit que + 100€ est équivalent à -15 points.

Encore une fois, n’en concluons pas à la fourberie des chiffres, mais à la prudence qui s’impose quand on doit les comprendre.

Ajoutons que le comentateur peut se laisser aller à des considérations morales en jugeant que Dupont a été moins généreux, ou pire à généraliser en disant qu’il l’est de moins en moins. Rappelons qu’on aide les démunis pas avec des %, des points, mais avec des euros.  On attend du scientifique plus d’objectivité dans l’analyse et qu’en l’occurence il commence par faire… un don avant de décerner bons et mauvais points.

(1) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/12/14/04016-20091214ARTFIG00306-la-france-paie-toujours-la-facture-des-35heures-.php

 

(2)  http://alternatives-economiques.fr/blogs/raveaud/2009/12/14/ideologie-et-economie-le-cas-des-35-heures/

2 Comments

  • Mél dit :

    Bonsoir,

    Votre article est un exemple très probant de ce qu’on peut « faire dire » aux chiffres, aux statistiques. C’est malheureusement la limite à la sur-utilisation systématique des statistiques par les journalistes ou/et par les politiques. Si effectivement, un économiste ou un chercheur en sciences humaines doit essayer d’être objectif, les journalistes par contre réalisent souvent des jugements de valeurs ou exposent leur dogme de manière très fréquente qu’ils soient de gauche ou de droite.

    Il est intéressant de rebondir sur la commission concernant les statistiques ethniques, dirigée par Sabeg puisque celle-ci a été critiquée par des démographes et sociologues concernant le même problème : quelle interprétation va-t-on faire de ces statistiques ? Vont-elles être utilisées à mauvais escient ?

    Au plaisir de vous lire,

    Mél

  • maule64 dit :

    @ Mél

    Je pense comme vous que compte tenu de notre tradition républicaine, il peut être risqué de s’engager dans ce type de comptabilisation. Ceci dit, je comprends aussi le frustration de ceux qui voient qu’au delà des discours généreux, la France a du mal à leur faire la place qu’ils méritent.
    J’ai été étonné que R. Castel soit favorable à ces statistiques ethniques. Ci-joint un lien présentant sa position..intéressante.
    http://www.alternatives-economiques.fr/discriminations—les-statistiques-ethniques-contre-les-discriminations_fr_art_633_42329.html?PHPSESSID=uearp5iu6otdb3lmp7skku7ja3

    Cordialement
    Mau!e

Laisser un commentaire

Copyright © 2008-2019 ECONOMIE et HUMOUR All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.