Locutio hebdomadis

     

           Comme son nom l’indique cette rubrique fait la part belle à la « locution de la semaine » (locutio, onis, f. : l’expression, la citation et hebdomas, adis, f. : la semaine, d’où l’adjectif hebdomadaire en français !).

Chaque semaine vous découvrirez une nouvelle citation latine.

À vous de trouver sa traduction française et sa signification ! Vous pouvez donner votre réponse en laissant un commentaire ci-dessous.

Pour commencer, attaquons nous aux citations employées par Triple-Patte, le pirate philosophe dans les albums Astérix :a37b

 

 

Citation n° 21 : « Sol lucet omnibus »

(in Astérix et les Normands)

À vous de jouer !

Macte animo discipuli !

 

Citation bonus (proposée par Agathe et Mattis, merci à eux) :

« Macte nova virtute puer. Sic itur ad astra.« 

 

Archives :

Citation n° 1 : « Vanitas vanitatum et omnia vanitas « 

(in Astérix gladiateur)

Réponse :

Vanita vanitatum, omnia vanitas : Vanité des vanités, tout est vanité.

 

Vanité = orgueil : opinion trop avantageuse de soi-même.

Cette citation nous vient de l’Ecclésiaste, un livre religieux. Elle signifie que sur terre, tout est vain ( vain = qui ne sert à rien ). On peut en déduire que ce livre préconise de se concentrer sur les choses célestes.

Zeynep et Emma

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Citation n° 2 : « Victrix causa diis placuit, sed victa Catoni. « 

(in Le Tour de Gaule)

Réponse :

Victrix causa diis placuit, sed victa Catoni.

La cause du vainqueur a séduit les dieux, mais celle du vaincu a séduit Caton.

Lucain, La Pharsale.

 

Dans son épopée la Pharsale, le poète Lucain prend parti contre César et pour Pompée, le préféré du vertueux Caton. La formule est utilisée pour qualifier la faveur que l’on peut avoir pour des causes perdues. Elle signifie également que ce n’est pas toujours du côté du vainqueur que réside le bon droit.

 

Aylin, Marie-Lou & Alyzée

 _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Citation n° 3 : « Alea jacta est. « 

(in Astérix et Cléopâtre)

Réponse :

Alea jacta est.

Les dés sont jetés.

César.

En -49, le Rubicon (fleuve) marquait la limite entre la Gaule et l’Italie. Le Sénat romain, pour protéger Rome de Jules César, avait déclaré que personne ne passerait le fleuve avec des armes. Jules César franchit le Rubicon malgré l’interdiction, et déclara : « Alea jacta est ».

Cette citation est aujourd’hui utilisée pour signifier « C’est ainsi, on ne peut plus revenir en arrière ».

Mathilde

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Citation n° 4 : « O fortunatos nimium, sua si bona norint, agricolas. « 

(in Astérix chez les Bretons)

Réponse :

O fortunatos nimium, sua si bona norint, agricolas.

Trop heureux les hommes des champs, s’ils connaissaient leur bonheur.

Virgile dit dans son livre, Les Géorgiques, que les agriculteurs sont les plus près du bonheur car ils cultivent la terre et c’est en cultivant la terre que, d’après lui, on se rapproche le plus de l’âge d’or.

Chloé, Mathilde, Emma, Estelle & Alyzée

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 5 : « Fluctuat nec mergitur. « 

(in Astérix chez les Bretons)

Réponse :

Fluctuat nec mergitur.

Il est battu par les flots, mais ne sombre pas.

Il s’agit de la devise de la ville de Paris.

La devise accompagne le navire représenté sur le blason de Paris, symbole de la puissante corporation des Nautes (Marchands de l’eau) à l’époque antique de la ville. Elle pourrait se comprendre comme : « Paris, malgré le temps et les adversités de toutes sortes, est toujours indestructible ».

Grandes_Armes_de_Paris.svg

Mathilde & Bertille

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 6 : « Donec eris felix, multos numerabis amicos. « 

(in La Grande traversée)

Réponse :

Donec eris felix, multos numerabis amicos.

Tant que tu seras heureux, tu compteras beaucoup d’amis.

Le grand poète Ovide a écrit cette phrase lorsqu’il a été exilé par Auguste et abandonné par ses amis (Tristes, I, 9, 5). Cette réflexion convient à tous ceux qui ont beaucoup d’amis quand ils ont une bonne situation et qui sont abandonnés quand ils sont malheureux.

Justine & Alain

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 7 : « Auri sacra fames. « 

(in La Zizanie)

Auri sacra fames

Littéralement : « la faim maudite » ou « l’exécrable faim de l’or ».

Une phrase de Virgile qui dénonce les gens qui ne pensent qu’à gagner plus d’argent.
C’est une équivalence de « la soif de l’or ».

Justine

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 8 : « Felix qui potuit rerum cognoscere causas. »

(in Astérix en Corse)

« Felix qui potuit rerum cognoscere causas. »

« Heureux qui a pu pénétrer la raison des choses »

C’est un vers du deuxième livre des Géorgiques écrit par le poète Virgile. Il signifie « Heureux qui a pu pénétrer la raison des choses », heureuses seraient les personnes qui arriveraient à comprendre la vie et le monde qui les entoure. Il l’aurait probablement écrit en pensant au philosophe Lucrèce.

Emma, Estelle & Zeynep

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 9 : « Uti, non abuti. »

(in Obélix et compagnie)

Uti, non abuti.

User, ne pas abuser.

Une locution incitant à la modération, vertu qui porte à garder une sage mesure en toutes choses !

Agathe

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 10 : « Ad augusta per angusta. »

(in Le Grand Fossé)

Ad augusta per angusta.

Vers les sommets par les voies étroites.

Expression latine venant du sens d’augusta. Ce mot tire son origine de l’empereur romain Auguste, célèbre pour la paix qu’il a réinstaurée à Rome et son règne glorieux. Pourtant, pour accéder au pouvoir, il est passé par des chemins tortueux : élimination de ses rivaux politiques, profit de la guerre civile. Il s’agit en fait d’une variante inventée par Victor Hugo (dans Hernani) d’une autre locution latine plus ancienne mais de sens similaire : « Ad astra per aspera. » c’est-à-dire « Vers les étoiles à travers les difficultés. » Cette locution est d’ailleurs devenue la devise de l’état du Kansas aux États-Unis et figure sur son sceau que voici :

Seal_of_Kansas.svg

 

Alyzée & Marie-Lou

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Citation n° 11 : « Non omnia possumus omnes. »

(in L’Odyssée d’Astérix)

Non omnia possumus omnes.

Tous tant que nous sommes, nous ne pouvons tout faire.

C’est-à-dire : personne n’est capable de réussir en tout.

Alyzée & Mélissa

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 12 : « Non licet omnibus adire Corinthum. »

(in Astérix chez les Belges)

 

Non licet omnibus adire Corinthum.

Il n’est pas permis à tout le monde d’aller à Corinthe.

Traduction latine d’un proverbe grec exprimant que les plaisirs étaient si coûteux à Corinthe qu’il n’était pas permis à tous d’y aller séjourner. Se dit à propos de toutes les choses auxquelles il faut renoncer faute d’argent, de moyens, etc.

Alyzée, Marie-Lou & Mélissa

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 13 : « Sic transit gloria mundi. »

(in Astérix chez Rahàzade)

 

Sic transit gloria mundi.

Ainsi passe la gloire du monde.

Une citation signifiant que la puissance humaine est fragile et que nous ne sommes pas grand-chose face à l’univers…

Margaux & Mélissa

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 14 : « Desinit in piscem mulier formosa superne. »

(in La Rose et le Glaive)

 

Desinit in piscem mulier formosa superne.

Un buste de femme qui finit en poisson.

Cette citation provient de l’Art poétique d’Horace. L’œuvre d’art, selon Horace, ne saurait être composée de membres incohérents ; elle est soumise à la loi de l’unité du sujet et de l’harmonie des parties. Ce que l’on comprend en remettant la citation dans son contexte :

« Supposez qu’un peintre ait l’idée d’ajuster à une tête
d’homme un cou de cheval et de recouvrir ensuite de
plumes multicolores le reste du corps, composé d’éléments
hétérogènes; si bien qu’un beau buste de femme se
terminerait en une laide queue de poisson. À ce spectacle,
pourriez-vous, mes amis, ne pas éclater de rire ? »

Elle a donné naissance à l’expression française « Se terminer en queue de poisson« , qui signifie que quelque chose se termine de manière décevante.

Marie-Lou, Alyzée & Agathe

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 15 : « Una salus victis, nullam sperare salutem. »

(in Le Grand Fossé)

Una salus victis, nullam sperare salutem.

La seule chance de salut pour les vaincus, c’est de n’espérer aucun salut.

Cette citation provient de l’Énéide de Virgile (Livre II, v. 354). Il s’agit de la dernière exhortation d’Enée à ses compagnons d’armes troyens lors de la prise de Troie, lorsqu’il essaie d’éveiller en eux le courage du désespoir.

Marie-Lou, Lena & Agathe

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 16 : « Ubi solitudinem faciunt, pacem appellant. »

(in Astérixubi solitudinem et le Chaudron)

Ubi solitudinem faciunt, pacem appellant.

Où ils font un désert, ils disent qu’ils ont donné la paix.

Phrase mise par Tacite (Vie d’Agricola, 30) dans la bouche de Galgacus, héros calédonien, flétrissant les excès des Romains. Ces mots s’appliquent aux conquérants qui colorent leurs ravages d’un spécieux prétexte de civilisation.

Alyzée, Lena et Marie-Lou  

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 17 : « Nigro notanda lapillo. »

(in L’Odyssée d’Astérix)

Nigro notanda lapillo.

À marquer d’une pierre noire.

Locution est attribuée à Catulle. Selon l’usage antique, les Crétois et les Thraces avaient coutume de symboliser les jours fastes par des pierres blanches et les jours néfastes par des pierres noires.

2015-03-12_123232

Margaux, Alyzée, Marie-Lou, Robin & Quentin

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 18 : « Nunc est bibendum. »

(in La Galère d’Obélix)

Nunc est bibendum.

C’est maintenant qu’il faut boire.

Vers d’Horace invitant les Romains à se réjouir de la mort de Cléopâtre, celle-ci s’étant donné la mort à l’issue de la guerre entre Auguste et Marc-Antoine.

Ce vers a connu un destin pour le moins particulier car il est à l’origine du nom de la mascotte des pneus Michelin, le famaux « Bibendum ».

En 1894, le stand Michelin est installé à l’Exposition universelle, internationale et coloniale de Lyon. Une pile de pneumatiques en signale l’entrée. À sa vue, Édouard Michelin dit à son frère André : « Regarde, avec des bras, cela ferait un bonhomme ! ».

Quelque temps après, le dessinateur O’Galop vient montrer à André Michelin ses projets d’affiches publicitaires. C’est une image refusée par une brasserie qui retient l’attention de l’industriel. On y voit un homme d’un bel embonpoint qui brandit une chope de bière en s’exclamant : « Nunc est bibendum ! » (« C’est maintenant qu’il faut boire ! »). Ce buveur lui rappelle l’observation faite par son frère Édouard.

Une esquisse voit le jour en avril 1898 : le gros personnage est constitué de pneus, la chope est remplacée par une coupe remplie de débris de verre et de clous, la phrase latine a été conservée, on voit les autres convives qui se « dégonflent », et le slogan maison est repris : « Michelin, le pneu qui boit l’obstacle ».

512px-Michelin_Poster_1898

2015-04-02_203638

 

 

 

 

 

 

 

Alyzée & Marie-Lou

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Citation n° 20 : « Nihil conveniens decretis ejus. »

(in Le ciel lui tombe sur la tête)

Nihil conveniens decretis ejus.

Rien qui ne soit conforme à sa doctrine.

Citation de Cicéron, dans Des vrais biens et des vrais maux. Cicéron note que, dans ses lettres, Épicure contredit sa propre doctrine. Dans l’album Astérix et les Pirates de Goscinny et Uderzo, la formule est traduite plaisamment par « Que le Ciel lui tombe sur la tête ».

Mélissa, Alyzée, Agathe, Marie-Lou & Robin

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


53 Responses to Locutio hebdomadis

  1. Ela et Celia

    Sol lucet omnibus : Le soleil luit pour tout le monde.
    (Tout le monde a le droit de jouir de certains avantages naturels.)

    • Maxime Rousset

      Bravo Ela et Célia !
      Sol lucet vobis !!! ;-)

  2. Robin et Marie lou

    Citation n° 20 : « Nihil conveniens decretis ejus. »

    « Rien qui soit conforme à sa doctrine. » Cicéron, Des vrais biens et des vrais maux

    • Maxime Rousset

      Bravo et merci à vous qui continuez à jouer même si vous n’êtes plus avec nous !!! Cela fait chaud au coeur !!!
      Il est vrai que je n’ai pas alimenté la rubrique depuis un certain temps mais je vais tâcher de m’y remettre.
      J’espère que vous allez bien, passez un petit bonjour aux autres anciens latinistes du Plateau si vous les croisez !
      Vale, et vis vobiscum sit !!!

  3. Agathe

    « Nihil conveniens decretis ejus » signifie « Rien qui soit conforme à sa doctrine. »
    C’est une phrase de Cicéron.

  4. Mélissa et Alyzée

    Nihil conveniens decretis ejus veut dire : Rien qui soit conforme à sa doctrine. Cicéron, Des vrais biens et des vrais maux. Cicéron note que, dans ses lettres, Épicure contredit sa propre doctrine. Dans l’album Astérix et les Pirates de Goscinny et Uderzo, la formule est traduite plaisamment par « Que le Ciel lui tombe sur la tête ».

  5. marie-Lou , alyzée & Melissa

     »Nihil conveniens decretis ejus ! »

    Rien qui soit en accord avec ce principe !  »

    dans l’album:
    Le ciel lui tombe sur la tête

    • Maxime Rousset

      Bravo !!! Et merci pour votre assiduité à cette rubrique tout au long de l’année !!!

  6. Marie Lou et alyzee

    suite
    Horace a écrit ce vers parcequ’il incitait les Romains à se réjouir de la mort de Cléopâtre
    à la fin de la guerre entre Rome et l’Egypte.

  7. Marie-Lou, Alyzee

    NUNC EST BIBENDUM:

    signifie c’est maintenant qu’il faut boire. Elle est tiréé d’un vers d’Horace, qui lui même était la traduction d’un vers d’Alcée de Mytilène

  8. margaux darocha

    Nigro notanda lapillo : à marquer d’une pierre noire.

    Selon l’usage antique, les Crétois et les Thraces avaient coutume de symboliser les jours fastes par des pierres blanches et les jours néfastes par des pierres noires.

  9. Quentin boillaud

    Nigro notanda lapillo : « À marquer d’une pierre noire. »
    Dans l’antiquité le noir est signe de jours néfastes, cette locution est attribuée à Catulle.

  10. Marie-Lou, Alyzee &Robin

    NIGRO NOTANDA LAPILLO : « à marquer d’une pierre noire. »

    Selon l’usage antique, les Crétois et les Thraces avaient coutume de symboliser les jours fastes par des pierres blanches et les jours néfastes par des pierres noires.

    • Maxime Rousset

      Bravo à vous tous ! Et un petit bonjour à Margaux qui continue à jouer même si elle n’est plus avec nous ! Nous t’en remercions.

  11. Marie-Lou & Alyzée

    Ubi solitudinem faciunt, pacem appellant:Où ils font un désert, ils disent qu’ils ont donné la paix.
    Phrase mise par Tacite (Vie d’Agricola, 30) dans la bouche de Galgacus, héros calédonien, flétrissant les excès des Romains. Ces mots s’appliquent aux conquérants qui colorent leurs ravages d’un spécieux prétexte de civilisation.

  12. Marie Lou et lena

    La seule chance de salut pour les vaincus, c’est de n’espérer aucun salut.

  13. Marie Lou et alyzée

    « Un buste de femme qui finit en poisson. » Horace, Art poétique, 4. L’œuvre d’art, selon Horace, ne saurait être composée de membres incohérents ; elle est soumise à la loi de l’unité du sujet et de l’harmonie des parties.

    • Maxime Rousset

      Bravo ! Je complète votre réponse par celle d’Agathe, qui a trouvé la traduction du poème d’Horace dont est tirée cette citation :
      « Supposez qu’un peintre ait l’idée d’ajuster à une tête
      d’homme un cou de cheval et de recouvrir ensuite de
      plumes multicolores le reste du corps, composé d’éléments
      hétérogènes; si bien qu’un beau buste de femme se
      terminerait en une laide queue de poisson. À ce spectacle,
      pourriez-vous, mes amis, ne pas éclater de rire ? »

  14. Margaux et Mélissa

    Sic transit gloria mundi : Ainsi passe la gloire du monde. La puissance humaine est fragile.

  15. Marie Lou , melissa et alyzée

    Non licet omnibus adire Corinthum

    Il n’est pas permis à tout le monde d’aller à Corinthe.

    Traduction latine d’un proverbe grec exprimant que les plaisirs étaient si coûteux à Corinthe qu’il n’était pas permis à tous d’y aller séjourner. Se rappelle à propos de toutes les choses auxquelles il faut renoncer faute d’argent, de moyens, etc.

  16. Alyzée & Mélissa

    Non omnia possumus omnes : « Tous tant que nous sommes, nous ne pouvons tout faire », c’est-à-dire, personne n’est capable de réussir en tout.
    Alyzée & Mélissa

  17. Marie Lou et alyzée

    Ad augusta per angusta :
    La gloire s’aquiert pas avec facilité.

    Expression latine venant du sens d’augusta. Ce mot tire son origine de l’empereur romain Auguste, célèbre pour la paix qu’il a réinstaurée à Rome et son règne glorieux. Pourtant, pour accéder au pouvoir, il est passé par des chemins tortueux : élimination de ses rivaux politiques, profit de la guerre civile.

    À nous les bonbons ! :)

    • Maxime Rousset

      Congratulationes !!!
      Belle documentation mais il manque une toute petite chose : pourriez-vous trouver la traduction « littérale » de cette citation ?
      Elle signifie bien que la gloire ne s’acquiert pas facilement mais on n’y voit pas figurer les mots « gloria » ou « facilis ».
      Allez, un petit effort, cherchez donc le sens de « angustus » et rappelez-vous du sens des prépositions « ad » et « per ».

  18. DOREY agathe

    user ne pas abuser

    • Maxime Rousset

      Bravo Agathe ! Effectivement, c’est une citation qui incite à la modération !

  19. Emma

    « Felix qui potuit rerum cognoscere causas. »

    C’est un vers du deuxième livre des Géorgiques écrit par le poète Virgile. Il signifie « Heureux qui a pu pénétrer la raison des choses », heureuses seraient les personnes qui arriveraient à comprendre la vie et le monde qui les entoure. Il l’aurait probablement écrit en pensant au philosophe Lucrèce.

    • Maxime Rousset

      Bravo !!! Felix qui potest omnium citationum translationem cognoscere !!!

  20. justine

    Auri sacra fames
    Littéralement: la faim maudite, ou : l’exécrable faim de l’or.
    Une phrase de Virgile qui dénonce les gens qui ne pensent qu’à gagner plus d’argent.
    C’est une équivalence de : la soif de l’or.

  21. justine et alain

    Donec eris felix, multos numerabis amicos.
    Tant que tu seras heureux, tu compteras beaucoup d’amis.

    Le grand poète Ovide aurait dit cette phrase lorsqu’il a été exilé par Auguste et abandonné par ses amis. Cette réflexion convient à tous ceux qui ont beaucoup d’amis quand ils ont une bonne situation et qui sont abandonnés quand ils sont malheureux.

  22. Mathilde & Bertille

    Cette citation symbolise la puissance de la ville de Paris.

  23. Mathilde & Bertille

    « Fluctuat nec mergitur. » signifie « Il est battu par les flots mais ne sombre pas…. »
    C’est la devise de la ville de Paris.

    • Maxime Rousset

      Exactement ! Bravo à vous deux !
      Mais pourquoi cette phrase étrange est-elle la devise de Paris ? De quoi semble-t-elle parler ?

  24. Mathilde Petitjean

    « Si les agriculteurs avaient conscience de leur chance de vivre à la campagne, ils seraient heureux »

  25. Chloé CHIQUET

    « Trop heureux si les hommes des champs connaissaient leur bonheur »
    L’auteur de ce proverbe est Virgile.

    • Maxime Rousset

      Bravo à vous, Chloé et Mathilde, ainsi qu’à Emma et Estelle, qui ont trouvé également la traduction, et ont donné leur réponse, respectivement, sur papier et par mail.
      Il ne manque plus que la signification !

  26. mathilde petitjean

    En -49, le Rubicon (fleuve) marquait la limite entre la Gaule et l’Italie. Le Sénat romain, pour protéger Rome de Jules César, avait déclaré que personne ne passerait le fleuve avec des armes. Jules César franchit le Rubicon malgré l’interdiction donnée par les troupes Italiennes, et déclara:  » Alea jacta est « .

  27. Petitjean Mathilde

    Cela signifie que c’est ainsi et que l’on ne plus revenir en arrière.

    • Maxime Rousset

      Exactement, nous avons maintenant la signification, au sens large, de cette citation ! Une dernière chose (eh oui, encore !) : dans quelles circonstances César a-t-il prononcé cette phrase ? Indice : il y a un lien avec son rival politique, ainsi qu’avec une rivière.

  28. Petitjean Mathilde

    « Les dés sont jetés » Cette citation vient de Jules César.

    • Maxime Rousset

      Ita est ! Ne manquent plus que quelques explications !

  29. Petitjean Mathilde

    « Le dé est jeté »

  30. mathilde petitjean

    « Les dés sont jetés »

    • Maxime Rousset

      Bravo Mathilde, tu as été la plus rapide ! Littéralement, « Le dé est jeté. », tu as raison, mais la langue française s’accommode mieux de « Les dés sont jetés. », le pluriel paraissant moins étrange à l’oreille. Les deux traductions que tu as données sont donc viables.
      Il reste cependant à se renseigner sur son contexte et à trouver le nom de son célèbrissime auteur !

  31. kocaman aylin

    Les dieux furent pour le vainqueur mais canton pour le vaincu

    Cette citation nous vient de Lucain c’est aussi une citation religieuse

    • Maxime Rousset

      Bien pour le sens, ainsi que pour l’auteur, Aylin ! Attention, cependant, ce n’est pas « canton » mais Caton ! Et l’on peut encore trouver une formule plus proche de la phrase latine en utilisant le mot « cause ».
      Enfin, il ne reste plus qu’à éclaircir le mystère du contexte de cette citation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *