03 May
2012

Départ pour le Canada

 

Camille a interrogé le cousin de sa maman, en partance pour le Canada…

1.À quel âge êtes-vous parti ? A 42 ans.

2.Pour quelles raisons êtes-vous parti ? L’envie de tenter une nouvelle expérience, de changer de vie.

3.Avec qui êtes-vous parti ? Mon conjoint.

4.Par quels moyens de transport êtes-vous parti ? En avion.

5.Comment vous sentez-vous en partant ? Très inquiet (Le départ est prévu pour septembre/octobre 2012.)

6.Qu’est-ce que vous allez emporter avec vous en partant ? Des vêtements, quelques souvenirs, les papiers importants et le chat.

7.Qu’est-ce qui change le plus dans le paysage, ou dans le climat ? Le climat très froid l’hiver et très chaud l’été. Le paysage est quasiment le même qu’en France.

8.Avez-vous vu des différences de langue, de façon de parler, d’accent ? Oui, même si la langue est la même,les expressions diffèrent énormément, l’accent aussi.

9.Avez-vous vu des différences dans la façon de s’habiller ? Non, sauf les vêtements.

10.Avez-vous vu des différences dans les repas ? Non.

11.Avez-vous gardé des traditions du pays de départ ? Normalement non, pour réussir l’intégration il faut oublier un peu son pays d’origine et vivre comme les résidents.

12.Avez-vous gardé des recettes de cuisine du pays de départ ? Normalement non.

13.Avez-vous gardé des fêtes du pays de départ ? Normalement non, sauf Noël et le jour de l’ an puisque le pays est catholique.

14.Parlez-vous toujours votre langue maternelle ? Oui parce que le Québec est francophone et Montréal la 2e ville francophone au monde.

 

 

 

11 Réponses à “Départ pour le Canada”

  1. I. Commelin Dit:

    Bravo, Camille, c’est très bien. C’est intéressant d’avoir les impressions d’un migrant avant son départ, pour changer! Et tu as choisi de très belles photos, qui donnent envie d’aller y voir par soi-même!!! 🙂

  2. jacqueline Dit:

    Bravo, Camille. C’est intéressant de partager les espoirs et les interrogations d’un futur migrant.
    D’après les magnifiques photos que tu as choisies, ton cousin va tout de même trouver du changement !
    Cela ne semble pas l’impressionner, puisqu’il dit vouloir vraiment s’intégrer là-bas en adoptant les modes de vie locaux.
    C’est le meilleur moyen d’avoir toutes les chances de réussir.
    En plus, il saura qu’il a le soutien de tes camarades !
    Bon vent à lui, et félicitations pour toi.
    Jacqueline Dameron

  3. I. Commelin Dit:

    Merci Jacqueline pour ton indéfectible soutien aux travaux de nos élèves. On sent en effet dans son interview une vraie volonté de changement pour adopter les habitudes canadiennes. Un migrant déterminé et audacieux!

  4. mariam Dit:

    je kif trop tes photo,elle son trop belles.

  5. 4moulins Dit:

    Mme Delanney dit:
    Sympathique! Ça donne envie de partir aussi…!!!!

  6. Camille Dit:

    Merci pour tout ces compliments

  7. M.F Dit:

    Bon voyage au cousin de la maman de Camille. Bon courage pour les hivers froids au Québec. La neige et la glace remplaceront la pluie bretonne 😉 Le Saint-Laurent sous la glace: un enchantement pour les bretons. A vous les sports de glisse: beaucoup de québécois font du patin sur glace en hiver, de la moto-neige au nord du Québec …
    Autre remarque: le Canada est immense et appartient à l’immense continent américain. Le Québec: un îlot francophone que nous continuons à appeler « la Belle Province » en France. Cette devise était mentionnée au Québec sur les plaques d’immatriculation des voitures jusqu’à la fin des années 70 du siècle passé.

  8. I. Commelin Dit:

    Voici M-F de retour! 🙂
    Découvrir un hiver VRAIMENT froid, avec ses paysages et ses loisirs, est certainement un des attraits du Canada pour les Bretons 😉
    Cela entre aussi, peut-être, pour une part dans l’inquiétude de partir…
    On souhaite tous une bonne installation à ces voyageurs, perpétuant la tradition des « aventureux » qui ont peuplé la Belle Province!

  9. olivia tacques Dit:

    tu verras c très beau

  10. camille Dit:

    Merci

  11. momo Dit:

    moi sa fais lontemp ke g envi d y allais

Laisser un commentaire

Vous devez connecté pour laisser une réponse.